Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Gamemaster's Pack

.

Références

  • Gamme : SLA Industries
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Nightfall Games Limited
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à quatre volets cartonnés, 6 feuilles recto-verso indépendantes, et une double feuille, toutes sur papier glacé.

Description

L'écran contient coté MJ toutes les tables utiles à l'action dans le jeu : combat, pouvoirs de l'ebb, peur, armes et armures. On a en bonus des feuilles de personnage (une pour un utilisateur de l'ebb, et un autre pour un personnage standard), une page recto-verso d'errata sur le  livre de base et Karma, une double page de rappels de règles pour la création de personnage, avec à la fin des conseils aux meneurs de jeu, deux pages recto-verso de formulaires en tout genre (contrat d'embauche, BPN vierge, mandat d'extermination, etc.), et une page recto-verso contenant deux BPN.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 8 avril 2010.

Critiques

Coredump  

Cet écran est laid. Cet écran est cher. Cet écran ne contient rien de réellement intéressant en bonus. Ce qui le sauve de la mise à mort immédiate et du score de 1, c'est la qualité des informations à l'intérieur. L'indispensable est là et lisible, le superflux (création de personnage) dans une double page à coté.

Ayant tenté de maîtriser SLA sans écran, je reconnais que c'est indispensable, mais j'aurais vraiment souhaité qu'il soit moins cher.

TexMex  

Je suis assez d'accord : moche.
Mais c'est pas le plus important : il doit rendre correctement service quand même.
Le pire c'est vrai, c'est son prix. Mais ils savaient ce qu'il faisaient puisqu'il est presque indispensable... :(

Yber  

Et bien non, je ne suis pas d'accord.
Je trouve l'illustration très bien. On y retrouve la foule, les operatives, les armes, la violence (principalement par les couleurs rouge et orange), tout ceci mélangé, reflétant à merveille le chaos permanent de Mort.

Suis-je le seul de cet avis ? Docteur, suis-je fou ?
Et franchement, avec une telle image en face de soi, les joueurs doivent se sentir dérangés et agressés. Après tout, Mort est un monde sombre et ultra-violent, capable de faire passer Night-City (Cyberpunk 2020) pour un jardin pour enfant. Les informations au dos de l'écran sont très pratiques, rien à redire.

Alors pourquoi pas un 5 en note ? Ben, les documents fournis sont, certes, pratiques, mais ce n'est pas ce que l'on attend avec un écran. D'accord, ça évite de plier le livre et de perdre des pages, mais ça ne remplace pas un bon scénar de derrière les fagots.

Yber
Et n'oubliez pas : c'est SLA Industries qui vous nourrit ...

Kyorou  

Ignoble. Dans la série "comment plomber un bon jeu", je voudrais l'écran SLA... Depuis que cette illustration hideuse s'est étalée dans toute sa laideur devant mes yeux incrédules, je soufre d'un cauchemar récurrent : je maîtrise SLA pour un groupe de munchkins boutonneux se croyant dans un film de Van Damme... et j'aime ça.. J'ai donc balancé l'écran, lequel, soulignons-le, semble, sur son autre face, correctement équipé pour faire son boulot d'écran. Le papier livré avec doit également pouvoir servir. Mais, puisque je joue sans règles...

Bon, on pourra toujours me répondre que tout ça est subjectif. C'est vrai. Mais je vois mal comment je parviendrais à convaincre mes joueurs de jouer devant cette... peinture... représentant essentiellement des bourrins musculeux et surarmés.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques