Contenu | Menu | Recherche

Excellence is the minimum standard acceptable

Shooting the Moon

Références

Thème(s) : Générique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 1
  • Moyenne des critiques : 5

Description

Shooting The Moon est le second jeu de la série des "Three Quick Games about the Human Heart" (Trois jeux rapides sur le Coeur Humain), Breaking The Ice étant le premier et Under My Skin le troisième. Il s'agit d'une série de jeux consacrés à l'âme humaine et surtout l'un de ses sentiments les plus forts, l'Amour, finalement assez peu exploité en jeu de rôles.

Dans Shooting The Moon (Décrocher la lune), deux ou trois joueurs prennent les rôles principaux d'une lutte romantique. A deux joueurs, chaque joueur est un des concurrents pour conquérir le Prix, c'est-à-dire une relation spécifique avec l'Être Aimé (Beloved). Ils sont appelés les Suitors. A trois, le joueur supplémentaire va jouer l'Être Aimé, qui lui cherche à réaliser son rêve. Ainsi, les Suitors cherchent à conquérir le prix, mais peuvent aussi avoir à aider l'Être Aimé sur la réalisation de son rêve...

Le jeu peut se jouer à n'importe quelle époque ou lieu. Le Beloved est un parangon de l'univers choisi, ses qualités reflèteront ce qui est recherché, désirable dans cet univers. Les Suitors, quant à eux, sont des personnages importants de l'univers. Ils sont capables de grandes choses, et même de changer le monde. Ils possèdent des qualités similaires au Beloved, mais ont aussi des défauts. C'est ainsi que sont définis dans le jeu les personnages : le Beloved a six qualités choisies en commun par les joueurs.

Pour chacune de ces qualités, les joueurs définissent un synonyme et un antonyme. Les Suitors recoivent alors l'antonyme ou le synonyme de chaque qualité. Par exemple, si le Beloved est "courageux", un des Suitors peut être "trompe-la-mort" alors que l'autre sera "prudent". Bien sûr, antonymes et synonymes sont répartis de façon à avoir des personnages équilibrés qui se complètent. Ces qualités ou défauts sont ensuite modifiés par un complément commençant par "mais". Par rapport à l'exemple ci-dessus, le Suitor "trompe-la-mort" deviendra "trompe-la-mort mais a le vertige".

Ceci fait, le Prix est défini, c'est-à-dire qu'est-ce qu'il y a à gagner comme relation privilégiée avec l'Être Cher. Celui-ci voit d'ailleurs sa définition renforcée par une Opportunité : "d'où provient la disponibilité de l'Être Cher ?", un Obstacle : "à quel challenge l'Être Aimé est-il confronté ?", et un Rêve : "quel est son but ?". Les Suitors ont, eux, la possibilité de choisir un lieu, un objet et une personne. Ils vont pouvoir compter sur ces trois éléments pour avancer dans leur quête. Dernier point, chaque Suitor a un conflit, une épine dans le pied qui va le gêner dans sa quête.

Le jeu est divisé en tours, alternés entre les joueurs, et s'arrête quand chaque joueur a eu trois tours, donc 6 à deux joueurs et 9 à trois joueurs. A chaque tour de Suitor, le joueur actif va décrire ce qu'il souhaite faire pour atteindre le Prix ou réaliser son Rêve, et l'autres Suitor va jouer l'opposition, étant l'adversaire dans la quête du prix. Le Beloved aide le personnage actif dans sa quête, soit en personne, soit simplement en aidant le joueur dans sa narration. Les tours du Beloved sont légèrement différents. Le Beloved va jouer l'Opposition et se trouver face à un obstacle. Les Suitors vont s'allier alors pour aider le Beloved dans la réalisation de son Rêve.

Par exemple, le premier Suitor est un chevalier, le second un magicien. Lors du tour du chevalier, celui-ci explique qu'il y a une grande fête et qu'il va essayer de paraître en valeur devant la reine (Beloved). L'autre joueur, qui représente l'Opposition, annonce qu'il va le transformer en crapaud. Si le chevalier réussit, il aura avancé vers le Prix, le mariage avec la reine. Si il échoue, alors il ajoutera "transformé en crapaud" comme trait sur sa fiche de personnage. Durant le tour de la reine, le joueur qui joue la reine proclame qu'un puissant allié s'est retourné contre son royaume, menaçant de s'allier avec le seigneur maléfique, alors que son rêve n'est que la paix. Les deux Suitors vont donc devoir s'allier pour limiter la menace.

A la fin de chaque tour, un jet de dés à six faces est effectué. L'Opposition jette 5 dés, le joueur actif un certain nombre, défini en fonction de la narration et des traits du personnage actif. Le plus haut dé l'emporte. Par exemple, un joueur fait "5,4,4,3,2" et l'autre "5,4,3,3,2" alors le premier joueur l'emporte à cause de son deuxième "4". Sur les trois personnages, celui qui aura été le plus proche de son but remporte la partie.

Toutes ces phases sont bien sûr empreintes de narration, et chaque action ou jet de dés doit être expliqué de manière rationnelle dans l'histoire.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Shooting the Moon
première édition
Livre de baseaoût 2006Black and Green GamesPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...