Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

Target : Matrix

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2060-2069
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 1-55560-476-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 136 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage, comme Matrix, se penche sur la Matrice dans le monde de Shadowrun 3, mais il le fait du point de vue du background, avec une partie technique réduite à la portion congrue. Dans la chronologie il se situe en 2061 et présente donc la Matrice telle qu'elle est après plusieurs bouleversements majeurs : crash de l'Arcologie Renraku, attaque de la Grille de Seattle... La forme est désormais classique : des intervenants fictifs du Sixième Monde viennent présenter un sujet, et leur intervention est annotée par d'autres pour la compléter ou la remettre en question. Le supplément se termine par un chapitre qui décrit la réalité derrière les rumeurs et les allégations exposées précedemment.

Grids décrit l'organisation et le rôle de neuf systèmes ou types de systèmes informatiques d'intérêt : constellations de satellites, restes de la matrice de Chicago, fournisseurs d'accès (on appréciera particulièrement UCAS Online)... Pour chaque système sont discutés son rôle, son aspect (la métaphore) et son histoire.

Data Havens décrit comme son nom l'indique ces dépôts d'information du monde de Shadowrun. Le chapitre commence par quelques généralités sur les data havens (origine, utilité...), puis enchaîne sur une description détaillée du Nexus de Denver et de ses extensions : la Shadow Matrix et Shadowland. Enfin on termine par les "autres" data havens, en particulier en Europe et en Asie.

Virtual Seattle décrit les systèmes d'intérêt dans la Matrice de Seattle (aspect et contenu) : on y retrouve les "Big Tens", mais aussi les corporations localement influentes (Federated-Boeing) et les services publics (SeaSource).

Hosts est consacré aux serveurs les plus remarquables qui parsèment la planète. Là encore leur aspect, leur rôle et leur fonctionnement sont exposés. On retrouve quelques célébrités (Zurich-Orbital, Lone Star...) mais aussi quelques serveurs plus inattendus et qui sont pourtant courants : serveurs de jeux, clubs ou bordels virtuels.

Personas présente dix des plus célèbres deckers en activité. On y retrouve des légendes vivantes (Smiling Bandit, Fastjack...) et d'autres plus discrets mais tout aussi remarquables (Anubis, Grid Reaper...). Pour chacun "l'auteur" a essayé de rassembler l'histoire, le comportement et les pratiques matricielles de l'intéressé.

Organizations présente cinq organisations dont l'activité est liée à la Matrice, avec leur rôle et leurs pratiques : GOD, une émanation de la Cours Corporatiste, la Dead Deckers Society, l'Exchange, Die Schockwellenreiter et divers gangs matriciels.

Open Forum: Anomalies conclut par un forum de 8 pages où différents deckers viennent évoquer les phénomènes bizarres dont ils ont été témoins ou ont entendu parler : IA, Otakus, fantôme de la machine...

Game Information fournit au MJ en 21 pages la vérité qui se cache derrière les précédents chapitres du suppléments. Les secrets sont révélés, les objectifs de chacun présentés, les caractéristiques des PNJ sont fournies (au format du Companion 3) et les statistiques de quatorze des serveurs décrits sont données.

Il est conseillé de posséder Matrix pour tirer parti de ce supplément, mais cela n'est pas absolument indispensable.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 24 octobre 2014.

Critiques

Franz  

Si vous aimez la Matrice et que vous la mettez régulièrement en scène, foncez les yeux fermés, ce supplément est pour vous.

On y trouve plein de background pour renforcer l'intérêt du réseau informatique mondial, dont quelques organisations d'intérêt, des "gentils" et des "méchants". On y découvre aussi (enfin) les stats de serveurs types, des PNJs deckers dignes de ce nom, et pour une fois quelques secrets bien sentis.

Bien sûr on trouve aussi un peu de remplissage et pas mal d'interrogations sans réponse, mais sans ça ce ne serait pas vraiment un supplément Shadowrun.

Shaman Chat  

Même avis que pour Underworld Sourcebook. C'est une mine de petites idées ou de lieux matriciels. Une bonne refonte de certains matériaux publiés dans d'autres suppléments auparavant (la reprise du nexus de Denver par exemple). Et ça explique à quel point la matrice est présente dans l'univers de tous les jours.

Trop de mjs passent leur temps à l'oublier car ils pensent que c'est trop dur à faire jouer. Erreur lamentable. Il n'est nul besoin d'être decker pour explorer les horizons électroniques... Et on en vient d'ailleurs à se demander comment il est possible d'avoir des infos sans passer par la mine d'or des infos : le shadowland et ses frères jumeaux dans la matrice....

Je ne mets pas un 5, parce qu'effectivement il y aurait pu en avoir encore plus et qu'il y a parfois trop de flous sur certains sujets... Mais c'est le propre même de shadowrun...

Jack Fast  

Ce supplément est particulièrement réussi. Le contexte n'est pas américanocentriste et couvre réellement tout le globe, ce qui restitue bien l'absence de frontières réelles pour les deckers. Il est rempli d'infos en tous genres toutes très utiles qui donnent une vraie vie à la toile, que ce soit du point de vue technique (les havens) ou des corpos voire même sociologique (les grands groupes de deckers ou les grands deckers du jeu). On est soufflé par la masse d'informations disponible dans ce supplément et les exploiter toutes promet au moins une année de jeu. Si l'on est l'heureux possesseur du supplément matrix, on touche des sommets.

La matrice est l'un des éléments essentiels des mondes cyberpunks et tous jeux confondus il s'agit du plus beau et dense supplément de background jamais paru. Même si vous ne jouez pas à Shadow, foncez, nombre d'éléments peuvent être repris dans d'autres jeux.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques