Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Seattle 2060

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2060-2069
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2000
  • EAN/ISBN : 2-7408-0222-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 136 pages.

Description

Seattle est le décor de campagne urbain de référence de Shadowrun. Après une première édition publiée décrivant la ville en 2050, cette nouvelle version projette le métroplexe dix ans plus tard pour l’'adapter au contexte décrit dans la 3ème édition. Le supplément reprend la même présentation que les autres suppléments de la gamme : il s’agit d'une compilation de fichiers et d’'articles rassemblés par le fameux decker Captain Chaos, enrichis des commentaires des shadowrunners qui complètent ou infirment les informations données.

Après une page de couverture intérieure, puis le sommaire et les crédits sur deux pages, le supplément débute par une Introduction de deux pages. La première partie présente de façon factuelle comment les informations sont organisées, tandis que la seconde partie est un long commentaire de Captain Chaos sur Seattle et les différents contributeurs des articles qui vont suivre. Le supplément est ensuite divisé en dix chapitres.

Le premier chapitre, Le Nord-Ouest Pacifique (8 pages), met en perspective la situation géographique de Seattle au niveau régional. En tant qu’enclave des UCAS, cette partie s'attarde sur les différentes nations qui sont à proximité du métroplexe : le Conseil Salish-Shidhe, Tsimshian, et le Tir Tairngire, avec un focus plus particulier fait sur Portland concernant ce dernier.

Le second chapitre, Bienvenue à Seattle (8 pages), donne un aperçu de la ville dans son ensemble : statistiques, météo, infrastructures de transport, instituts médicaux, divertissements, et réseaux d'information.

Le troisième chapitre, Histoire (9 pages) contient l'historique de la ville depuis ses origines, mais en mettant un accent particulier sur l'histoire récente depuis l’Eveil en 2010. La première édition ayant décrit la ville en 2050, l’historique est ici complété avec les événements s’'étant déroulés sur la dernière décennie dans le monde de Shadowrun : l’affaire autour de la Confrérie Universelle, les élections présidentielles de 2057 et les conséquences de la mort de Dunzelkhan dans le paysage des mégacorporations, la guerre au sein du Milieu, et la fermeture subite de l’Arcologie Renraku en 2059.

Les quatrième (Downtown, 9 pages), cinquième (Les Environs, 20 pages) et sixième chapitres (Les Barrens, 13 pages) constituent le cœur de l'ouvrage et décrivent les différents quartiers qui composent le métroplexe. Pour chaque quartier, une présentation d’'ensemble est d’abord fournie : niveau de vie et niveau de sécurité, statistiques diverses (population, superficie…). Puis les lieux incontournables ou emblématiques sont abordés plus en détail, et abondamment commentés sur la matrice. La présentation se termine enfin par la description des gangs locaux qui sillonnent chaque zone.

Le chapitre suivant, Le corps politique (9 pages), présente l’organisation et l'administration de la ville, les forces de l'ordre, et l'armée qui possède une base à Fort Lewis et dont la présence est de plus en plus marquée suite aux événements récents survenus à Seattle. Cette présentation continue ensuite avec les policlubs locaux, puis un focus sur les relations avec les nations proches étant donné le statut particulier de Seattle au sein des UCAS.

Le huitième chapitre, Le secteur corporatiste (15 pages), détaille sommairement les atouts économiques de la ville. Le chapitre se poursuit avec la présentation des corporations locales, et une revue de la présence et de l'influence directe et indirecte des mégacorporations de Shadowrun à Seattle. Les événements de la dernière décennie 2050 ayant bouleversé les forces en présence parmi les mégacorporations, leur emprise sur Seattle a bien changé et toutes ces nouvelles informations sont intégrées, avec un zoom particulier sur Renraku et son arcologie désormais coupée du monde.

Le neuvième chapitre, La pègre de Seattle (11 pages), lève le voile sur la Mafia, le Yakusa, les Triades, les Anneaux de Séoulpa, et les gangs les plus influents du métroplexe. Les événements ayant secoué la Mafia et ayant eu des répercussions sur l'ensemble du Milieu sont eux aussi abordés et actualisés ici.

Le dixième chapitre, Informations de jeu (12 pages), comprend des aides de jeu diverses et des règles concernant l'implication et l’intervention des forces de l’ordre, la description de leurs moyens, des idées d'aventures et d'utilisation des forces politiques locales.

Le supplément se termine par un Index des Lieux (13 pages) qui recense toutes les autres adresses de Seattle accompagnées d’une très courte description. Un Index de trois pages et une page de couverture intérieure viennent clôturer l’ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 13 décembre 2014.

Critiques

ElvenHunter  

Je ne serais pas aussi enthousiaste que mon prédécesseur. En effet, je trouve ce supplément non abouti. Il manque l'humour et les informations présentes dans le précédent (quel bar où l'on peut trouver quelle information...). Mais d'un autre côté, on trouve des données (sur les gangs, sur la "révolution" dans la Mafia...) qui sont indispensables...

Mon conseil serait de mixer le Guide Seattle (pour la 2e édition) et Seattle 2060 (pour la troisième). Avec les deux, vous pourrez avoir quelque chose d'assez complet.

Niicow  

Cet ouvrage me semble être LE bouquin de la troisième édition.

En effet la ville de Seattle y est formidablement bien décrite et les idées de scénarios se ramassent à la pelle. Le concept d'avoir une information officielle remise en cause juste en dessous par un ajout d'un runner laisse beaucoup de libertés au MJ car il peut choisir la version qu'il lui plaira.

Seul regret, je pense que certains lieux auraient gagnés à être plus développés (l'underground ork et les barrens par exemple...)

beph'  

Trèèèès complet. J'ai une idée beaucoup plus nette de Seattle et du monde de Shadowrun. Pour le meuji, il y a quarante douze mille possibilités de scénars alors pourquoi seulement un 4?

Parce que le texte est aride. Je vous déconseille de le lire d'une traite : malgré les sujets abordés, cela peut devenir longuet (lisez la description des districts. En une seul fois. Pour rire )

JoKeR  

Une très bonne extension. On y trouve une bonne contextualisation, surtout sur les différentes organisations qui se partagent le pouvoir dans toutes les strates de Seattle, des mégacorporations aux gangs. Le meneur n'a plus alors besoin d'inventer et d'ajouter des détails pour créer une campagne qui tient la route.

A côté de cela, il y a suffisament d'aspects laissés dans l'ombre, de commentaires officieux, qui ouvrent mille-et-une possibilités (surtout les commentaires des runners que l'on retrouve dans toutes les extensions de la gamme).

Ma principale critique est l'absence d'une grande carte de la ville un minimum précise comme on avait dans le guide Néo-anarchiste de l'Amérique du Nord. Et puis les informations sur les trois plus gros gangs (Anciens, Cutters et Merlyns) sont insuffisantes (où sont-ils? Qui sont leurs alliés?). Mais c'est tout ce qu'il y a à redire...

Bobba  

Effectivement, ce supplément mérite d'être acheté, mais sans vraiment se suffire à lui-même.

La partie décrivant les organisations criminelles et les gangs de Seattle donne de l'épaisseur aux ombres de Seattle. En effet, le guide de Seattle de la deuxième édition présentait le gros défaut de ressembler à un grand guide touristique. Certes détaillé, mais manquant totalement d'une description précise de la partie "underground" de Seattle, qui est pourtant la base avancée de la majorité des shadowrunners. Et de ce côté là ce supplément est une réussite totale. Les zones laissées vides par le guide de seattle ont été totalement comblées par Seattle 2060:
- Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Yakuza, la Mafia, les anneaux séoulpas décrits dans le détail, une tartinée de gangs de tous poils répertoriés par districts.
-Des éléments visuels comme les logos des corporations et les symboles des gangs (malheureusement en noir et blanc) pour bien finir de vous aguicher.

Et voilà une opération commerciale rondement menée. Mais voilà le problème de ce supplément. Contrairement à la plupart des autres ajouts de la troisième édition, qui rajoutent des éléments tout en conservant le support d'origine (ici donc : Le guide de Seattle), celui-ci manque de la précision descriptive qui faisait le succès de son prédécesseur. Et en cela, je suis complétement en accord avec le commentaire d'ElvenFire : il est possible d'être tout à fait satisfait de ce supplément, si tant est que vous possédiez déjà le guide de Seattle. Les deux supplément se complétent à merveille et permettent d'obtenir un résultat final efficace et précis... Quand à ceux qui ne possédent pas déjà le guide de Seattle... Eh bien, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Rika  

Un très bon supplément sur LA ville du jeu, celle où les joueurs peuvent tout faire. Ce supplément, contrairement à son ancienne version "Le Guide de Seattle", est complétement accentué sur le background. Des institutions publiques et corporatistes aux gangs de chaque quartier, en passant par le corps politique et son implication.

Chaque quartier est abordé avec ses lieux principaux mais aussi, et surtout, "l'ambiance" générale qui DOIT s'en dégager.

Du très bon matériel pour le MJ qui ne peut inventer une ville entière, à compléter si possible avec le botin et ses annecdotes que constitue le "Guide" de 2ème édition (en fait, l'assemblage des 2 aurait obtenu le 5/5).

matreve  

Quand FASA décida de retenir Seattle comme épicentre de son background lors de la parution de Shadowrun, les auteurs eurent un sacré flair. Sa relative discrétion (Seattle est par évidence moins emblématique et chargée de clichés qu'un New-York ou un Los Angeles), et son isolement sur la côte Nord-Ouest américaine fournissaient le terreau pour remodeler complètement le décor afin de le rendre conforme au monde du Sixième Age.

Mieux, dans la géopolitique complexe du décor de Shadowrun, la position géographique de Seattle fournissait un paquet de possibilités. Enclave des UCAS dans les Nations des Américains d'Origine, sa proximité avec le Tir et l’État Libre de Californie, ainsi que sa bordure Pacifique - zone d'influence disputée du Japon Impérial - la plaçait au carrefour d'un nœud d'intrigues avec énormément de potentiel.

Si la première édition du Guide de Seattle avait été surtout un catalogue poussif recensant le moindre bar à sushis, cette version 2060 a été drastiquement revue et est une réussite bien plus aboutie.

Au lieu de se contenter de bombarder des dizaines d'adresses dont on n'aura pas l'utilité - faute de détails - la ligne de rédaction de ce guide urbain suit une trame exemplaire. Tout d'abord parce que les auteurs ne manquent pas de repositionner Seattle dans son environnement géographique particulier, en décrivant les relations complexes du métroplexe avec ses voisins susceptibles, et en ne manquant pas d'asséner vérités et contre-vérités via les commentaires opportuns laissés sur la matrice.

Les quartiers sont ensuite décrits mais on évite à nouveau la partie répétitive et inutile de la première édition, où tout était expédié en quelques lignes, en général laborieuses. Non, ici le supplément se concentre surtout sur les deux grandes zones susceptibles d'être les terrains de chasse de vos runners : Downtown et les Barrens. Ce choix judicieux permet après de laisser beaucoup de marge pour plonger dans les Ombres : magouilles politiques, manœuvres des corpos et, bien sûr, la pègre qui avec l'introduction des Triades, une description digne de ce nom des gangs les plus importants, et la guerre interne de la Mafia, acquière enfin bien plus de consistance.

Voilà un supplément éminemment ludique et facilement exploitable. On pourra regretter son côté pro et donc pas toujours très fun ; et qu'on n'a toujours pas de carte digne de ce nom de la cité, ou encore que la couverture est d'une rare laideur. Mais vu la façon dont le contrat aura été exécuté dans son ensemble, votre Johnson ne pourra rien trouver à en redire.

Critique écrite en décembre 2014.

 

Décidément, je ne me lasserai jamais de cette troisième édition de Shadowrun... Certes FASA a définitivement fermé ses portes, mais ce n'est pas une raison pour Jeux Descartes d'arrêter son grand oeuvre. Preuve que l'éditeur français répond toujours à l'appel, la récente publication de Seattle 2060!

Au bout de la troisième édition est-il encore nécessaire de présenter cette cité de l'Etat de Washington, dernier bastion des UCAS? Pour faire court, disons que Seattle est la cité de référence du jeu de rôles Shadowrun. C'est un lieu stratégique où les corporations et les offres d'emploi abondent. Difficile donc pour un meneur de jeu d'y échapper!

Seattle 2060 propose un instantané de la cité à grand renfort de descriptions et de commentaires de runners de tous horizons. Une présentation rapide resitue la région et ses différents acteurs (Tir Tairngire, Conseil Salish-Shidhe, etc.). Elle s'attarde sur les principaux événements des dix dernières années parmi lesquels: la guerre du milieu (le capo de Seattle s'est fait buter), la guerre des corpos (bye bye Fuchi), la fermeture de l'arcologie Renraku (100000 prisonniers depuis Noël 2059!) et l'avènement de l'administration Lindstrom (dont certains prétendent qu'elle sert les intérêts du Policlub Humanis).

Cette vingtaine de pages n'est qu'un en-cas. Le coeur de l'ouvrage consiste en une visite guidée du centre-ville et des environs. Les descriptions et les commentaires posent l'ambiance et se concentrent sur les lieux incontournables (corpos, boîtes de nuit, etc.) et autres gangs qui menacent la sécurité du péquin moyen. Un conseil en passant, munissez-vous d'un papier et d'un crayon pendant la lecture de cette partie car le texte va vous donner plein d'idées de scénarios: trafic d'organes, guerre de gangs, extractions, etc. Cela vaut aussi et surtout pour les Barrens qui sont toujours aussi survoltés.

Les sections dédiées à l'administration Lindstrom, à l'Union des Corporations et à la pègre sont à l'avenant, pourtant elles gagneraient à être complétées par la lecture des suppléments Corporate Download (prochainement traduit en français par Descartes), Underworld et Mob War (si vous voulez lancer une campagne tournant autour de l'assassinat du don James O'Malley; aucune annonce de Descartes concernant leur éventuelle traduction en français).

La dernière partie du supplément réunit les données techniques concernant les forces de l'ordre (indice de sécurité, PNJ prêts à jouer, etc.) et propose un nombre assez conséquent d'idées de scénarios classées par quartiers, le tout enrobé d'un bon vieil index qui permet de retrouver rapidement un lieu décrit dans le supplément ou, le cas échéant, de broder lors d'une impro.

Ce que je pense de Seattle 2060? Eh bien, à part l'absence remarquée de cartes détaillées et de l'humour propre aux précédentes éditions, c'est du tout bon. Ce supplément a tout ce qu'il faut pour vous permettre de lancer une campagne en bonne et due forme. Même les flemmards ont intérêt à l'acheter puisque tous les scénarios de la troisième édition y font référence d'une façon ou d'une autre.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :