Contenu | Menu | Recherche

We aim to misbehave

Seattle Sourcebook

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2050-2053
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 1-55560-111-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 178 pages, dont 16 en couleurs, plus une carte double page.

Description

L'un des tous premiers suppléments de la gamme Shadowrun, ce guide est consacré à la ville emblématique du jeu : Seattle. Il a bien sûr été publié pour la 1ère édition, et supplanté depuis par New Seattle puis Runner Havens. Mais il ne comporte pas la moindre caractéristique de jeu, et certains chapitres ne sont donc pas complètement obsolètes.

Le supplément se présente sous la forme d'un guide touristique, incluant informations pratiques, culturelles, historiques et bonnes adresses. Le tout est évidemment annoté par des shadowrunners qui viennent compléter les informations officielles. L'ouvrage est également émaillé de publicités fictives, souvent en couleurs.

Après l'introduction, Facts at your fingertips (6 pages) rassemble les généralités sur le Métroplexe : climat, accès, services publics... History (5 pages) raconte ensuite comment la ville américaine de second rang est devenue le Métroplexe, un melting pot culturel et une porte stratégique sur le Pacifique.

Les chapitres suivants sont chacun consacrés à l'un des districts de l'agglomération, correspondant grossièrement aux anciennes villes qui ont été rassemblées pour la composer. On y retrouve systématiquement des statistiques, un bref aperçu géographique et économique, la liste des quartiers, une série de lieux et d'établissements dignes d'intérêt, et enfin quelques commerces notables, établissements corporatistes et administrations.

On retrouve successivement :
- Seattle/Downtown (25 pages), le centre ville où se jouent la politique et l'économie de la cité.
-  La Renraku Arcology (3 pages), l'impressionnante construction de près d'un kilomètre de haut qui écrase l'horizon de Seattle, et accumule les retards de construction.
- Le complexe Aztechnology (2 pages), avec sa pyramide aztèque et les inquiétantes activités de la corporation sud-américaine.
- Council island (4 pages), l'ambassade permanente du Conseil Tribal Souverain voisin.
- Bellevue (7 pages), le quartier résidentiel le plus recherché.
- Tacoma (9 pages), son aéroport, ses docks et ses activités illégales.
- Everett (7 pages), qui connaît une forte croissance après des décennies à ne construire que des navires et des avions.
- Renton (9 pages), la banlieue dortoir pour les classes moyennes aisées.
- Auburn (8 pages), la cité ouvrière.
- Snohomish (9 pages), le potager et le grenier du Métroplexe.
- Fort Lewis (6 pages), la base militaire assurant la présence des UCAS dans la région.
- Redmond (10 pages), ses tristements célèbres barrens et sa criminalité gallopante.
- Enfin Puyallup (7 pages), qui entrevoit un peu d'espoir après les ravages de la Grande Danse Fantôme.

La suite se concentre sur des informations plus générales. Gouvernement (5 pages) décrit l'organisation de la vie publique et ses principaux acteurs. Economie (4 pages) consacre un article à chacune des corporations qui ont le plus d'influence dans le Métroplexe, les AAA, mais aussi les entreprises locales. Loi (3 pages) présente les catégories d'armes et autres équipement selon la loi, le profil de sécurité et un bref aperçu desdifférents crimes, ainsi que le principe du créditube. Crime (9 pages) commence par présenter le crime organisé, partagé entre trois principaux syndicats : la mafia, les yakuzas et les anneaux de Seoulpa. Il décrit ensuite quelques go-gangs et streetgangs.

Les dernières pages du supplément sont occupées par les cartes du Métroplexe et de chacun des districts. En encart, le plan détaillé de Downtown comporte des renvois vers les lieux significatifs décrits dans le chapitre consacré au centre ville.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 octobre 2014.

Critiques

Franz  

Vu qu'il s'agit d'un des plus vieux suppléments pour Shadowrun, il est normal qu'il soit un peu daté. Ici, on en apprendra très peu sur Seattle au quotidien et sur les ombres. Malgré les annotations du texte, la base reste très aride, sous forme de vaste annuaire. Donc on découvre peu de choses finalement sur les luttes de pouvoir politiques, les activités corporatistes (un comble!), le crime organisé ou Lone Star.

Chacun de ces thèmes est abordé, mais aucun n'est réellement approfondi, un peu comme si le lecteur était supposé déjà connaître les bases sur ces différents sujets, et avait donc plus besoin des coordonnées d'un bar ou d'une clinique.

Je connais des gens qui adorent (en cours de partie c'est sympa de pouvoir proposer un établissement "officiel"), mais je regrette le travail demandé sur certains aspects fondamentaux de la cité : je préfère improviser la description d'un restaurant que d'inventer la scène corporatiste. Au final je préfère donc New Seattle, plus orienté jeu de rôle à mon goût.

sk8bcn  

J'avais acheté ce supplément il y a bien longtemps. Je m'en rappellai comme d'un guide de bars/restaurants/cliniques assez inutile (peut être même étais-je influencé par la critique de Franz).

Je l'ai relu et ce guide vaut bien un "excellent". Un MJ imaginatif aura suffisament d'accroches de scénarios pour combler ses joueurs. La description des quartiers est finalement très bonne, couvrant, certes succintement en comparaison des suppléments dédiés à ses sujets seuls, des thèmes aussi variés que les corpos présentes, la pègre, les hommes politiques, etc. On y apprendra que Federate Boeing a des usines énormes dans tel quartier, que tel autre quartier souffre d'une pollution excessive, que le Yak domine la Mafia dans tel autre quartier engendrant des luttes mortelles, que les politiques de là sont corrompus jusqu'à l'os...

L'ouvrage n'est pas exempt de défauts: par exemple, savoir qu'en I-5, il y a le meilleur restau' à Suchi de Renton, ça me fait une belle jambe... J'aurai préféré que cette place soit accordée à une description plus précise soit d'un lieu mythique du 'plexe (ex: Dante's Inferno) soit à des éléments jouables ou des nouvelles accroches de scénario.

Certains quartiers sont un ton en deça (Renton, Everett, par exemple) mais dans l'ensemble, on sent bien les différences entre chaque quartier, ce qu'on peut y faire et le coté exotique de certains lieux (Glow City par exemple, ou Fort Lewis). Ca manque de descriptions architecturaux aussi. Les grattes-ciel de Downtown, on voit, les pavillons de Bellevue aussi mais Renton ? Everett ? Quelles teintes, quelle ambiance ?

A la relecture, ce supplément a enflammé mon imagination, certainement plus que la première fois où je l'avais lu (il y a plus de 10 ans). Mais entre temps, j'ai lu tant de choses en plus de l'univers de Shadowrun... Peut être que ce supplément se bonifie comme du bon vin ? Peut-être qu'à l'époque, j'attendais quelque chose de plus direct d'utilisation, plus simplement accessible (le coeur du supplément et qui fait son intérêt se trouve dans des grands pavés de texte. Quand on le feuillette rapidement, on tombe plutot sur les descriptions de bars trop souvent inutiles). Mais aujourd'hui, quand je le relie je dis "bravo, bon travail" !

Critique écrite en mars 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :