Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Neo-Anarchist's Guide to North America

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2050-2053
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 1-55560-135-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture souple, plus quatre cartes A3 recto-verso en bichromie.

Description

Cet ouvrage est comme son nom l'indique consacré à l'Amérique du Nord dans Shadowrun. Il décrit pour la première édition différentes parties du continent au début des années 2050, dont sept grandes villes. Il est rédigé sous la formes d'articles écrits par différents militants néo-anarchistes, avec chacun leur point de vue, et parfois annotés (mais pas toujours) par des shadowrunners.

Neo-anarchism présente en 4 pages la doctrine fondatrice du néo-anarchisme, qui rejette en particulier la toute-puissance des corporations. Il est suivi des descriptions géographiques. Bien que la forme diffère, on retrouve le même genre d'information. Pour les pays on a donc l'histoire, la géographie, l'économie, la politique et les statistiques ; pour les villes on trouve les statistiques, les différents quartiers, la représentation corporatiste, la police, le crime organisé... ainsi que les principaux restaurants, bars et hôtels.

California Free State présente la Californie indépendante, tombée sous domination japonaise. San Francisco, sa capitale, est également longuement décrite dans le chapitre du même nom.

Confederated American States se penche sur l'organisation de la dizaine d'états du sud ayant fait sécession dans les années 20. Il est suivi de la visite des deux plus grandes conurbations du pays : Atlanta, la capitale, et la gigantesque agglomération qui englobe désormais les deux villes : Dallas/Fort Worth.

Republic of Quebec montre ce qu'est devenue la Belle Province : un état isolé et anti-américain primaire. Sa capitale, Québec City est détaillée.

On revient ensuite en terrain plus familier avec un tour aux UCAS, qui restent l'état le plus puissant du continent, et dans leur capitale, le Federal District of Columbia, constitué essentiellement de la ville de Washington. Chicago est également décrite, avant les événements de Bug City, alors que c'est encore le QG de la mafia, et on découvre dans New York comment l'île de Manhattan est devenue un fief corporatiste après le tremblement de terre de 2005.

Le supplément se termine avec quatre cartes A3 recto verso en bichromie : San Francisco et sa baie, Chicago et sa région, Dallas/Fort Worth et sa région, Atlanta et sa région, le Federal District of Columbia, Washington, l'état de New York, l'île de Manhattan et enfin une carte de l'ensemble de l'Amérique du Nord.

Les données techniques du supplément sont compatibles avec Shadowrun 2 et 3, mais le contexte décrit a parfois beaucoup changé, comme pour Chicago ou Québec.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 octobre 2014.

Critiques

deadplayer  

Seattle est la ville "mythique" du monde de Shadowrun, et c'est là que se déroule la majorité des aventures publiées. Ce supplément permet de changer d'air, en visitant les principaux Etats nord-américains (hors nations indiennes et elfiques). Pour chacun de ces Etats, nous avons droit à une présentation générale, et à celle de quelques villes importantes, point essentiel puisque Shadowrun est un jeu essentiellement urbain. Il n'y a plus qu'à faire son choix: personnellement je préfère Washington, un incroyable panier de crabes qui peut fournir d'innombrables aventures pour des joueurs plutôt subtils et diplomates.

Les lieux décrits ont une chose en commun, au-delà des différences de contexte: ils demandent tous beaucoup de travail au meneur pour les rendre parfaitement jouables comme cadres de campagne, ce qui peut être parfois un obstacle rédhibitoire - en effet, on a au même format que la description de Seattle celle de tout un continent, et chaque ville n'est décrite que sur quelques pages. Conseil: servez-vous des romans, contrairement aux scénarios de la gamme ils sortent très souvent de Seattle (et même d'Amérique) et sont des sources majeures d'infos de contexte.

Franz  

Ce livre est plutôt sympa si vous voulez envoyer vos PJs se promener un peu à l'extérieur de Seattle le temps d'une petite campagne ou d'un scénario. Il permet de découvrir en un seul bouquin les CAS, UCAS, la Californie et le Québec.

Par contre les informations sont trop incomplètes pour utiliser une des villes comme base d'opérations, d'autant plus que certaines d'entre elles ont considérablement évoluées depuis la sortie du supplément (Chicago et New York en tête). D'autre par contre restent utilisables même avec SR3: Atlanta, San Francisco...

Du coup mieux vaut attendre le futur Shadows of North America qui devrait reprendre tout ça et le remettre à jour pour 2061.

ElvenHunter  

Ce supplément commence à dater et je ne le trouve pas assez complet. C'est en fait un excellent tremplin qui associe plusieurs idées et donne une trame de fond pour la façon dont on peut gérer les villes d'Amérique du Nord.
Mais à part ça il donne, à mon avis, surtout beaucoup de travail au MJ désireux de faire des parties à DeeCee, dans le Québec ou à New York...

John Archer  

Un sourcebook qui fut un temps intéressant. Il permet de varier un peu les plaisirs par rapport aux runs habituels within Seattle. L'ensemble n'est pas indispensable mais j'ai beaucoup apprécié la présence de cartes des villes telles que New York ou FDC...

Dommage qu'il soit tellement dépassé et remis à jour par d'autres suppléments.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :