Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Shade

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 4
  • Nombre de critiques : 12
  • Moyenne des critiques : 3,92

Description

Shade propose de jouer, dans un monde proche de la Renaissance, des Ténébrosi, aventuriers dont l'ombre vivante confère des pouvoirs. Les règles sont basées sur un système utilisant un jeu de cartes.

Au commencement était Stélénia, le monde et la déesse-mère. Les Sydarims, rappelant les elfes, parcouraient alors la terre avec les humains comme serviteurs. Puis un jour arrivèrent les Céléziens, des anges venus du soleil. Ils se firent vénérer comme des dieux et rendirent les Sydarims sédentaires. Alors le Maelström s'éveilla et des ombres intelligentes prirent la place des ombres des gens et des choses. Après de nombreux conflits entre les ombres et les Céléziens, les humains dominèrent le monde et les Sydarims nomades s'effacèrent dans les terres inoccupées. Stélénia parvint à imposer une trêve et trois Céléziennes et une Ombre devinrent les quatre seules déesses vénérées par les humains. Aujourd'hui, bien après une antiquité flamboyante et un Moyen-Âge, les populations humaines vivent une vraie renaissance.

Stélénia est composé de deux continents, l'un inexploré, et l'autre, Néolim, habité. Ce dernier abrite ainsi un empire d'ombre, un empire de lumière, des petits royaumes féodaux faisant office d'états tampons, et quelques cités marchandes libres florissantes. Parmi la population, quelques rares personnes, nommées ténébrosis, n'ont pas simplement une ombre inerte qui suit sans broncher tout leurs mouvements, mais une ombre intelligente avec qui ils peuvent interagir. Cette ombre leur permet d'avoir accès à plusieurs pouvoirs et en font des êtres à part capable de bien plus que le commun des mortels.

Shade propose aux joueurs de jouer des ténébrosis, leurs ombres étant sous le contrôle du maître de jeu. Chaque personnage, créé par la répartition de points de création ou le choix d'un des archétypes proposés dans le livre de base, est défini par des attributs (puissance, souplesse, vivacité, résistance, présence, perception, malice et volonté) et par des compétences. Son ombre est définie par un score de ténèbres et par les nébuleuses, qui sont l'ensemble de pouvoirs partageant une orientation commune, auxquelles elle donne accès. Le choix d'une figure d'un jeu de 52 cartes est le signe du destin du personnage et de son ombre. Ce signe du destin définit les affinités de l'ombre avec certaines nébuleuses, qui sont alors plus faciles à utiliser, et donne un avantage lorsque le signe du destin est pioché lors d'une action.

Pour réaliser une action, un joueur doit additionner la valeur d'un attribut avec la valeur d'une compétence, puis piocher une carte dans le talon commun et soustraire la valeur tirée à ce total, certaines cartes ayant des effets spécifiques. Le résultat donne la marge de réussite ou d'échec de l'action. Lors de combats ou de tests particulièrement importants un système permet de tirer plusieurs cartes afin de tenter de réaliser des associations de cartes basées sur celles permises par le poker.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Cahier III
première édition
Scénario / Campagnejuin 2011LudopathesElectronique
Ecran du Joueur
première édition
Ecranjuillet 2011LudopathesPapier
Ecran du Meneur
première édition
Ecrandécembre 2011LudopathesPapier
Shade
première édition
Livre de basejanvier 2011LudopathesPapier

Ouvrages recherchés

  • Ombres et Sentiments (Cahier I)

Cette fiche a été rédigée le 4 mars 2011.  Dernière mise à jour le 11 août 2013.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...

Shade chez nos partenaires

  • Shade chez Le Sden
  • Shade chez JdRP

Ailleurs sur le web...