Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Ecran du Joueur

.

Références

  • Gamme : Shade
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Ludopathes
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2011
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Lot de cinq écrans en carton souple à 3 volets de 20 cm de haut :

  • un volet central de 30 cm de large
  • deux volets latéraux de 15 cm de large qui se rabattent sur le volet central

Description

L'écran du joueur donne la possibilité au joueur de cacher des informations importantes concernant son personnage. Les écrans sont vendus par cinq et possèdent deux illustrations différentes de David Lecossu pour la face exposée aux autres joueurs. Une troisième illustration, de Kevin Baussart, peut également être rencontrée pour un écran fourni avec l'extension Confidenza, Livre 1. En dehors des illustrations de façade, le contenu des écrans est strictement identique.

La partie gauche de l'écran reprend les principales capacités (nébuleuses) communes à toutes les Ombres primordiales : vue, contrôle,  déplacement, sensation et parole. Sont rappelés les coûts en points de noirceur de l'utilisation de ces nébuleuses.

Le panneau central présente deux cartes de Neolim : la première reprend les villes principales et la toponomie globale du continent ; l'autre les limites de chacune des puissances politiques régnant sur Neolim.

La partie droite rassemble les tables de résolution des actions (dont le combat) à l'aide de cartes à jouer : valeur des cartes, association de plusieurs cartes, seuils à atteindre selon les situations, interprétation de la marge et des bonus/malus, et exemples d'utilisation de caractéristiques et talents qui demandent à piocher ces cartes.

Cette fiche a été rédigée le 21 octobre 2011.  Dernière mise à jour le 14 novembre 2011.

Critiques

Ravachol  

Coté pile, les dessins sont sympa (je n'ai pas encore vu celui fourni avec confidenzia). Dommage que, pour l'instant (?), on soit obligé d'avoir des doublons autours de la table. L'écran est fin, mais ça permet d'avoir un petit prix.

Coté face, les tables sont pratiques (valeurs des cartes, seuils de difficultés..) et immersives (les cartes). Rien d'indispensable donc, mais ça fluidifie le jeu lors des premières parties

Est-ce que, vu comme ça, ça mérite  un 5/5 ?
Non. Mais ça colle tellement à l'esprit de Shade, aux cachoteries, aux tricheries (autorisées), à l'ambiance de dissimulation et au monde des ombres. Bref, pour l'aspect roleplay, c'est tout simplement indispensable.

Critique écrite en octobre 2011.

Lesendar  

Lorsqu'on reçoit les écrans des joueurs, on est littéralement surpris quant au matériel. Des écrans assez bas, au format paysage, qui permettent juste de cacher sa feuille de perso et d'autres "bidouilles". Idéal en cours de jeu.

Côté joueur, les informations présentes sont vraiment utiles en cours de jeu.

Côté meneur, les illustrations (selon qu'on ait la première, seconde ou dernière version de l'écran) sont sympathiques, mais ne me parlent pas autant qu'elles le pourraient. Elles sont jolies, mais ne me font pas rêver. C'est bien là le seul "reproche" que je fais à ces écrans.

Utile et pratique, mais pas magnifiques, donc un 4/5.

Critique écrite en novembre 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques