Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Resurrected Game Master's Handbook

.

Références

  • Gamme : Savage Worlds
  • Sous-gamme : Rippers
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Pinnacle Entertainment Group
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2015
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture rigide au format 16 x 27 cm.

Description

Rippers Resurrected est une suite à la campagne Rippers originale. Elle est parue, après une campagne de financement participatif, en deux volumes au lieu du volume unique de la première version. Par rapport à celle-ci le contenu reste globalement le même sur le fond, mais le texte a été par endroits largement réécrit.

Rippers présente un univers victorien horrifique, les Rippers étant une organisation secrète créée dans les années 1870 par Abraham Van Helsing, le célèbre chasseur de vampires, pour lutter contre les hordes monstrueuses de la Cabale, rassemblement de divers génies maléfiques tels que Jack l'éventreur, le Comte Dracula ou encore le Dr. Jekyll. Ces chasseurs ont recours à diverses armes sophistiquées (dans la lignée du film Van Helsing) mais aussi à la Rippertech, des améliorations corporelles basées sur des extraits des créatures monstrueuses abattues. Dans la première édition, les Rippers ont mené une grande campagne qui a abouti à la victoire sur Jack l'Eventreur allié à Dracula et quelques autres créatures de la nuit.

Le Game Master's Handbook regroupe comme son nom l'indique, les informations à destination du MJ, un volume compagnon regroupant les informations destinées aux joueurs. Ce deuxième opus s'ouvre sur trois pages de titre et crédits, sommaire et une illustration pleine page.

Le premier chapitre, Rippers (6 pages), présente des conseils au MJ pour mener le jeu Rippers et des règles concernant la Rippertech, les reliques et les voyages.

Suit le Adventure Generator (11 pages) qui reprend la section correspondante de la première édition. Ce générateur d'aventures permet au MJ de créer ses propres scénarios, indépendamment de la campagne ou des Savage Tales du chapitre suivant. Les cinq grandes catégories d'aventures suivantes sont proposées : Hunting, Investigation, Recruitment, Research, et Socializing. Pour chacune est présenté un processus de création par étapes qui permet d'en déterminer, aléatoirement ou non, les grands moments et enjeux. Le chapitre propose également des règles de gestion "stratégique" de leur loge par les PJ. Ces règles permettent de simuler les missions dans lesquelles les PJ ne sont pas personnellement impliqués. Aux joueurs d'affecter ressources et moyens. Le tirage de cartes détermine l'issue des missions et leurs conséquences sur la loge des PJ.

The Rippers’ World (8 pages) complémente le chapitre homonyme du Player's Guide en ajoutant ou précisant pour le MJ des rencontres possibles selon les différents lieux.

Return of Evil (31 pages) constitue alors la nouvelle campagne de Rippers, après deux pages de présentation.

  • Dans The Vanishing Professor (2 pages), la recherche d'un professeur de civilisations anciennes à l'université locale mène les Rippers dans une fumerie d'opium et sur les docks de Londres.
  • The Bankes Affair (3 pages) se déroule dans une maison de campagne au cours d'un week-end ponctué par un meurtre et l'attaque du lieu.
  • Dans Jack’s Back (3 pages), leur vieil ennemi de la première campagne fait son retour avec une nouvelle série de meurtres.
  • Forbidden Knowledge (2 pages) voit les PJ attaqués par des sbires du Vatican et être amenés à gérer un cambriolage au musée d'égyptologie de Paris.
  • Dans An Old Acquaintance (3 pages), l'enquête pour savoir pourquoi le contact a été rompu avec plusieurs loges d'Europe orientale mène les Rippers face à un autre vieil ennemi.
  • Watson, the Needle! (2 pages) les voit accompagner Holmes à New York à la poursuite de l'Eventreur, mais ils se rendent compte que celui-ci n'est pas leur seul ennemi.
  • The Battle of Rome (3 pages) est menée par la Cabale contre la Cité Eternelle. La bataille est rude pour les Rippers.
  • Sultan’s Prize (2 pages) implique des recherches au sujet d'une cité perdue, informations qui mènent les PJ aux ruines de la grande bibliothèque d'Alexandrie, dans Secrets of the Ancients (2 pages).
  • Enemy of My Enemy (1 page) est l'occasion de rechercher une alliance avec une faction inattendue, en préparation de l'épisode final, Dying of the Light (6 pages), où les Rippers doivent déjouer un plan risquant de plonger le monde dans les ténèbres.

Savage Tales (15 pages) propose une dizaine de scénarios à intercaler entre ceux de la campagne proprement dite.

  • Best Served Cold (2 pages) voit un petit village de l'Himalaya attaqué par des yétis.
  • Dans Leopold (2 pages), les Rippers doivent gérer Leopold, un crocodile géant dans le lac Tanganyka, et les soldats coloniaux belges sur place.
  • Wolf in Sheep’s Clothing (1 page) les amène au contact d'un industriel qui pourrait établir une Loge pour eux, mais la Cabale n'est jamais bien loin.
  • No Asylum (2 pages) est une enquête sur des disparitions de patients dans les asiles d'aliénés.
  • A Serious Undertaking (1 page) démarre avec la découverte d'un mauvais cadavre dans une maison funéraire.
  • The Departed (1 page) se déroule à Shanghai où des meurtres mènent les Rippers à un dangereux sorcier.
  • Dans Toccata and Fugue (2 pages), ils accueillis au manoir de la veuve d'un parent et voient l'une des personnes présentes assassinée, avec d'autres morts possibles à la clé.
  • Le King of the Forest (2 pages) est une créature meurtrière qui hante les forêts du nord du Maine.
  • Circus of the Damned (1 page) met en scène une série de décès chez d'anciens alliés des Rippers, rencontrés lors de leur première campagne.
  • The Walpole Curse (1 page) est une malédiction affectant une vieille famille de la noblesse anglaise.

Enfin, Allies & Enemies (21 pages) présente les fiches de 9 Rippers, 7 archétypes d'alliés possibles (policiers, gitans, soldats), 5 membres standards et personnalités d'une secte intervenant dans la campagne, le culte d'Apep, et 48 créatures ou personnalités de la Cabale susceptibles d'intervenir dans les scénarios.

Une page d'index termine ce volume.

Cette fiche a été rédigée le 23 décembre 2015.  Dernière mise à jour le 24 août 2016.

Critiques

Guillaume hatt  

Le premier chapitre : Rippers, commence par quelques conseils sur la manière de jouer et de mettre l'ambiance. De même, les auteurs mettent en avant les différences avec la version précédente de Rippers. En effet, les rippertech sont mieux contrôlés.

A cette lecture, il semble que Rippers Resurrected se déroule après Rippers. On nous fourni un certains nombres de conseils sur la gestion des recherches que les personnages pourraient décider de faire sur les Rippertech. Un lien est fait aussi avec les livres de la gamme SaWo pour intégrer certains de ces éléments. Les règles sur les reliques et leurs impacts selon le niveau de "santé mentale" du personnage sont un excellent passage qui promet quelques beaux moments. Plusieurs reliques sont décrites.

Les voyages... Ils se passent en 3 secondes de narration.... Ou bien deviennent l'aventure elle-même ! Les auteurs nous proposent une petite table bien faite pour agrémenter les voyages et montrer que les voyages de l'époque Victorienne restent une aventure !

Plusieurs petits mots, messages, écrits à la main sont dessinés dans la maquette du livre. Ils donnent une ambiance particulière (celle de Rippers !).

Un très bon chapitre, important pour les MJ. Bravo !

Chapitre : Adventure generator.

Entre les différentes aventures d'une campagne, vos Rippers doivent évoluer dans la "routine". 5 grandes familles d'aventures sont décrites : la chasse au monstre, l'enquête, le recrutement, les recherches, les événements sociaux pour entretenir son réseau d'influences et de support. Chacun de ces style est ensuite décrit plus en détail et différentes tables permettent de donner un squelette de scénario au MJ si besoin est. Ceci permettra donc de faire évoluer vos personnages afin de pouvoir effectuer l'aventure suivante sans trop de difficultés !

C'est toujours utile, soit comme roue de secours soit comme générateur d'idées.

Chapitre : The Rippers' World

On décrit pour les MJ les différents points d'intérêts dans le monde. C'est une "reprise" des différentes descriptions du Player's' Guide avec des éléments supplémentaires par rapport aux descriptions du guide des joueurs. J'avoue que j'ai préféré la version initiale. Après tout, le MJ peut très bien présenter les éléments aux joueurs, cela ne nécessite pas forcément 2 livres.…

Chapitre : Return of Evil

La plot point campaign. On nous confirme enfin que le monde qui nous est décrit se situe juste après la fin de la campagne précédente. Donc ils est effectivement possible de faire les deux campagnes d'affilée ! Très bon point !

Le plot setting s'étale sur 30 pages et a la structure classique : plusieurs scénarios qui se suivent, entre lesquels il faut absolument que les personnages évoluent, progressent, fassent des recherches, acquièrent des connaissances afin de pouvoir faire le scénario suivant. L'enchaînement des étapes est présenté succinctement au début puis vient chacun des scénarios.

Très bonne campagne avec de multiples écrans de fumées et la nécessité de faire des choix et d'accepter d'étranges alliés... Elle nécessitera un gros travail de préparation de la part du MJ, afin de s'assurer que tous les petits trous dans les descriptions sont remplis , que les enjeux et la trame sont bien expliqués aux joueurs (ou tout du moins qu'ils arrivent à suivre ces indices). Enfin, cette campagne permet de relancer complètement l'univers de Rippers Resurrected de bien belle manière !

Chapitre Savage Tales :

Les Savage Tales sont des scénarios présentés sous une forme très succincte. Un cadre, le nœud de l'histoire et comment résoudre l'affaire. Les caractéristiques du ou des personnages principaux. Elles sont plutôt pas mal, et permettrons quelques bonnes heures de jeux.

Chapitre Allies & Enemies :

On y décrit les figures proéminentes de Rippers Resurrected, aussi bien les alliés que les ennemies, de base comme les individus les plus importants. C'est donc une sorte de bestiaire qui permet au MJ de gérer les différentes interactions des joueurs avec la Cabale et ses serviteurs, aussi bien qu'avec les différentes Loges.

Un très bon livre que celui-là ! Une très bonne nouvelle édition augmentée de l'excellent Rippers. Évidement, si vous avez déjà Rippers, cette édition fera beaucoup de redite. Néanmoins, les auteurs et l'éditeur ont fait un vrai effort pour apporter de la nouveauté : nouvelle maquette, illustrations, et une campagne complètement neuve, qui suit celle de la première édition. Un très bon choix éditorial !

Critique écrite en décembre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques