Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Genertela

.

Références

  • Gamme : RuneQuest
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1988
  • EAN/ISBN : 2-906897-12-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 160 pages et une carte couleur de 50 x 80 cm.

Description

La boîte éditée par Avalon Hill et intitulée Glorantha fut traduite en espagnol sous la forme d'un livre aux mêmes titre et couverture, et en français sous la forme d'un livre intitulé Genertela avec une couverture originale. Le contenu reste le même et se focalise essentiellement sur le continent de Genertela. Une description du continent Pamaltela devait faire partie de la boîte sous la forme d'un 4e livret, mais ce dernier ne vit jamais le jour. Une partie de l'information concernant ce continent se retrouve dans la compilation de notes The Missing Lands pour Hero Wars, par Issaries.

L'ouvrage représente la description du continent nord de Glorantha en 1621, à la veille de la Guerre des Héros. Les suppléments en français et en espagnol débutent par l'équivalent du Glorantha Book de 40 pages, qui fournit des généralités sur le monde de Glorantha. Une Introduction parle de la vie de tous les jours et de la place de l'aventurier dans le monde. Puis, dans The Six Worlds of Glorantha, sont décrits le plan des dieux et celui des héros, ainsi que le monde dans lequel se déroule les aventures. Mais l'essentiel du premier livret est le chapitre The History of Glorantha qui détaille l'histoire complète du monde depuis les commencements du temps. Sont également abordés les différentes manières de mesurer le temps selon les cultures, ainsi que la liste des langues de Glorantha.

Les différentes régions de Genertela sont ensuite passées en revue, ce qui correspond au livret Genertela Book de 100 pages. Pour chacune d'entre elles figure une présentation, une description des habitants, de la culture, du type de gouvernement, des panthéons y étant vénérés, un récit de l'histoire et une liste de personnalités et de lieux importants. Les régions décrites sont les suivantes :

  • La Désolation est un immense désert dont la partie la plus connue est Prax. Prax est habitée par les fameux barbares monteurs d'animaux. C'est également là que se dresse la cité de Pavis.
  • L'Empire Lunar tente d'imposer le culte de la Lune Rouge par la conquête. C'est un empire composé de fort nombreuses provinces qui est la fois décadent, organisé et conquérant. Il est doté d'une culture fort ancienne vénérant Yelm le dieu soleil mais transformé par la création de la Lune Rouge et l'adoption de nouveaux préceptes.
  • Fronéla est une région de culture occidentale (féodale et monothéiste) progressivement libérée du ban des syndics, une malédiction ayant coupé toute relation entre les différentes régions de Fronéla.
  • Kraloréla occupe la partie orientale du continent. C'est un empire dirigé d'une main de fer par l'empereur dragon. Le culte des dragons et les secrets draconiques continuent de s'y maintenir.
  • Maniria est une région dominée par le Pays Saint, un pays très contrasté en termes de cultures, dirigé par le Pharaon, un être qui se prétend Dieu. La passe des dragons, qui sépare Maniria de l'Empire Lunar, a une riche histoire et bénéficie d'une description spécifique. C'est notamment là que se trouve Sartar, un pays de barbares orlanthis récemment conquis par l'Empire Lunar.
  • Pent est une immense steppe située au nord de la désolation et peuplée de cavaliers nomades.
  • Ralios occupe le centre du continent. La culture de cette région a été fort marquée par un héros des temps anciens, Arkat, qui est l'objet d'un culte. Les influences culturelles sont à la fois occidentales et orlanthis.
  • Seshnela se situe au sud ouest de Genertela et constitue une place forte de la culture occidentale et de la religion malkioniste.
  • Teshnos est un pays au climat tropical dominé par un roi puissant et une religion liée au feu.

Le supplément embraye ensuite sur une présentation de quatre cultures types contenues dans le Genertela Player's Book de 36 pages : les Hsunchens (primitifs), les Praxiens (nomades), les Orlanthis (barbares) et les Occidentaux (civilisés). Ces descriptions sont destinées aux joueurs et comprennent des encarts intitulés Ce que mon père m'a dit. Cette partie se conclut par des tables permettant de créer des personnages régionaux.

La carte représente le continent de Genertela. Elle comprend de nombreux éléments dont la topographie détaillée, les villes principales et les régions ou royaumes importants.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 6 avril 2013.

Critiques

Stef  

L'ouvrage est excellent : de long en large, il nous présente le continent et ses ficelles. Pas la peine de refaire un laïus sur Glorantha, ce monde vaut vraiment la peine.

Le seul bémol vient du partie pris générique : on ne va pas assez dans le détail pour commencer dans un endroit précis et il faut du temps pour assimiler l'énorme masse d'informations que représente le supplément.

Xavier Spinat  

Superbe, foisonnant, fascinant, cet ouvrage rassemble des qualités extrêmement diverses...
On ne dira jamais assez la richesse et la magie de l'univers de Glorantha. Le continent de Génertéla est la vitrine de l'imaginaire et des idées de Greg Stafford. Que ce soit pour jouer à RuneQuest ou HeroWars, ce supplément donne envie d'explorer les contrées merveilleuses qui y sont décrites.

On veut en savoir plus, imaginer encore, jouer longtemps... rêver. A acheter sans attendre et à dévorer sans modération

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

A la fois un fourre-tout indescriptible et un monde où chaque région a sa logique. Je me suis bien amusé en tant que MJ à partir sur les pistes lancées pour chaque région et à compléter les infos qui y étaient données. Pour que chaque région me donne envie de prendre plein de notes sur un cahier et de créer plein de personnages et d'aventures, c'est que ça mérite une note supérieure à 5.

SEB  

Ce supplément entièrement consacré au continent nord est absolument merveilleux ! On y découvre enfin la richesse du monde de Glorantha avec ici une descripton du continent nord. Je me souvient avoir dévoré ce livre dès on acquisition et aujourd'hui encore je le relis avec le même plaisir. J'aurais souhaiter comme les critiques précédents trouver plus de détails mais ça laisse de la place à notre esprit créatif. Le monde imaginé par Greg Stafford est vraiment sensationnel et méritait vraiment un tel supplément. Les personnages sont hauts en couleurs et on peut aisément les inclure dans nos campagnes pour peu qu'on ai un politicien dans le groupe. Conclusion, jouer à Runequest dans le monde de Stafford sans ce supplément serait une hérésie.

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Il existe bien des suppléments de jeu qui traitent d'un pays, d'un continent, d'une région. Mais celui-ci sort réeellement du lot.

D'abord parce que, pour ceci comme sur d'autres points, RuneQuest a su être précurseur. Ensuite parce que ce continent est à la fois très varié, doté d'une certaine logique, qui permet de gérer les passages de région en région, tellement riche en aventures potentielles qu'on veut commencer tout de suite, quelque soit la région qu'on est en train de lire.

Et justement, il y a ce qu'il faut pour ça : liste des événements étranges, rares ou non de la zone en questions, histoire des lieux, un bref coup d'oeil sur l'avenir, les personnages marquant, etc. Il m'est arrivé de créer un scénario en ouvrant au hasard le livre, et ça marche !

Ajoutons à cela 4 cultures, proposées selon le système du "ce que mon père m'a dit", lui aussi une excellente création de RuneQuest, et on a un supplément prodigieux ! Ces quatres cultures sont décrites de telle façon que même un joueur peu familier de Glorantha peut rentrer tout de suite dans la peau d'un personnage typique de sa culture. Il sera bien temps de jouer un personnage décalé quand on sera plus familier.

matreve  

Comme le laissent entendre mes camarades ci-dessus, le jeu de rôle est loin de manquer de décors med fan et parmi tous ceux publiés, certains sont de vraies pépites que ce soit en originalité, en description encyclopédique ou même en souci de proposer quelque chose de réaliste...

Oui, mais à côté de tous ces univers, il y a Glorantha dont le meilleur guide reste a mon sens Genertela, même s'il ne décrit que le continent Nord. Bien qu'ayant peu pratiqué RuneQuest, je reste marqué par la lecture de Genertela qui reste pour moi une grande claque. Le monde est à la fois poétique, antique et médiéval, avec une forte présence des religions. Contrairement à certains de ses homologues (suivez mon regard...), Glorantha bien que très diversifié n'est pas un patchwork de royaumes qui permettent de jouer plusieurs ambiances, mais avec juste un vernis de cohérence. De même les religions et le panthéon ne sont pas là seulement pour justifier des pouvoirs de clercs de 21e niveau...

Glorantha est un des univers les plus magiques qu'il m’ait été donné de lire. Dans Glorantha, le monde est plat parce que la "planète" est plate et le "soleil" brille car Yelm passe tous les jours dans les cieux. Cette poésie comme je le disais, vous la trouverez tout au long des pages de Genertela qui est une réussite absolue.

Le fait que le monde soit aussi décrit sous plusieurs angles rajoute à son atmosphère mystérieuse et vient parachever l'adage YGMV (Your Glorantha May Vary). Ce maitre mot de Stafford pour dire que sa création n'est pas figée et qu'il est possible de l'ouvrir comme on l'entend rajoute à la richesse de cet univers. Il autorise non seulement les nombreuses contradictions qu'on pourra trouver dans la gamme par ailleurs ; et il fait de Glorantha un univers en dynamique, moins statique et figé que ne le laisse apparaître les Terres du Milieu.

Seul regret concernant Genertela : que son pendant sud - Pamaltela - n'ait jamais été publié. Avec une telle somme, on aurait atteint le 6.

Le supplément étant aujourd’hui hui bradé en occasion (pourvu que ça dure), Genertela est une lecture très recommandée pour votre culture rôliste, même si vous ne projetez pas d'y jouer.

Critique écrite en mai 2012.

Jean-Baptiste Bourgoin  

Face à un tel concert de louanges je suis un peu gêné de venir faire ma petite critique ...

Bon, disons-le tout de suite : Glorantha est un univers génial et ce supplément est à la hauteur.

Alors pourquoi 4, seulement 4 ?

Parce que la traduction est effroyable ... C'est presque du google translate avant l'heure. Je suis vraiment étonné que cela n'ait pas été relevé.

Il y a vraiment des choix étranges, dont celui de traduire God Learners par ... Érudits de l'Ambigu !

J'ai découvert Glorantha avec le guide, en anglais, de Mongoose pour le 2e âge. Un très bon guide, vraiment ! Moins bien noté que celui-ci, mais je pense que la nostalgie joue un peu ;) Non vraiment, ce guide du 2e âge mérite aussi son 5.

Mais passons. Dans ce guide je lis God Learners, et lorsque j'ai appris que la version française du guide de Mongoose traduisait Érudits de l'Ambigu je me suis dit que c'était bizarre et ça ne m'a pas donné envie de lire la trad.

En fait, les traducteurs du guide du 2e age n'ont fait que reprendre la traduction "historique".

Il reste que le livre est génial. Les illustrations sont bonnes et sont un bon complément à la version anglaise.

Glorantha n'est pas qu'un monde mythologique, n'est pas qu'un monde imprégné du divin c'est aussi un monde "théologique" et "philosophique".

Je n'ai jamais lu aucun univers de jeu dans lequel les points de vue théologiques et philosophiques des peuples sont autant mis en avant et ont une telle importance concrète.

Vraiment, Glorantha c'est le royaume du langage performatif, et en ce sens c'est un univers parfaitement adapté au jeu de rôle.

Critique écrite en février 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :
  • Traductions :