Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Créatures & Trésors

.

Références

  • Gamme : Rolemaster
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Hexagonal
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 111 pages.

Description

Ce supplément est un vaste catalogue qui contient les caractéristiques et descriptions d'un grand nombre d'animaux et de monstres, des tables pour la génération aléatoire de trésors et des rencontres.

Un premier chapitre de quelques pages explique les termes employés dans l'ouvrage.

Le deuxième chapitre contient la description des animaux "normaux" et des créatures de tout types (dragons, morts-vivants, animaux préhistoriques...), ainsi qu'un chapitre sur les races fantastiques tels que les géants ou les races féériques. Les deux dernières parties de ce chapitre vous permettrons de créer vos propres monstres et contient aussi un glossaire de certaines créatures mythologiques.

Le troisième chapitre contient une longue liste d'objets magiques et leur description ainsi que des règles pour créer des trésors. Le quatrième chapitre contient de nombreuses tables de rencontres aléatoires (liées à un niveau ou à un lieu).

Le cinquième chapitre est un guide pour convertir les caractéristiques des créatures de nombreux autres jeux de rôle dans le système de Rolemaster. Le sixième et dernier chapitre contient de nombreuses tables : modificateurs pour de nombreuses races, jets de résistances, table de rencontre.

La deuxième édition US correspond à la première édition française.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 17 septembre 2009.

Critiques

nicolas  

Bon,un manuel des monstres n'est que rarement un supplément passionnant, mais celui-ci révèle quelques curiosités intéressantes. On retrouve ce qu'il faut comme monstre classique. Ce n'est pas passionnant à lire mais celui-ci n'a aucune cohérence :
- la monture la plus rapide et la plus agile est le mouton.
- on a les caractéristiques des insectes, qui sont complètement inadaptées, et invalides dans ce système, d'ailleurs je tiens à signaler que j'ai eu des joueurs qui avaient moins de points de coups qu'une sardine.
- ensuite viennent les trésors, qui ne sont pas passionnants.
- et des nouvelles espèces pour les joueurs. Je conseille vivement d'essayer le titan.

Par contre il y a quelques bonnes surprises parmi les créatures. Note spéciale au lapin tueur tout droit sorti des monty-python.

Cédric Ferrand  

La cerise sur le gateau : un catalogue laid et incohérent. Le livre réussit parfois à être plus pénible à lire qu'un bouquin de BHL. Les descriptions sont plus proches du contenu d'un annuaire que d'un réel descriptif de la faune de Rolemaster. Je n'arrive pas à utiliser le mots "illustrations" pour parler des gribouillis qui comblent les espaces entre 2 colonnes de texte.

Dans la grande tradition de l'époque, les monstres ne sont que des réserves à XP et des gardes trésors en puissance. On ne peut imaginer plus pénible lecture pour celles et ceux qui se moquent de connaître le bonus défensif d'un poisson ou le score d'attaque d'un âne. Et je vous passe les tables aléatoires, délices des MJs sans imagination et dépourvus de sens de la mise en scène.

C'est le genre de supplément que l'on se plait à lire en groupe, un soir où y'a même pas une rediffusion de Buffy à la télé pour passer le temps. On est alors assuré de rire devant le ridicule de l'ouvrage. Face à un tel outrage rôlistique, même Francis Cabrel n'a pas le courage de dire "C'était mieux avant".

Centauri  

S'il est une chose qu'on ne peut reprocher à Créatures & Trésors, c'est son manque d'exhaustivité. Il couvre en effet tout le panel des créatures allant du banal au fantastique. Au niveau du règne animal, on perçoit la volonté de ratisser large, si des joueurs veulent se battre contre des pingouins, des lapins, des opossums ou des taupes, les caractéristiques seront là... Il y a même les pangolins, en ces temps bénis où ils ne refilaient pas de vilaines maladies.

On y trouve également toutes les créatures habituellement présentes dans un bestiaire : les squelettes, dragons, ogres, démons, chimères et autres plantes carnivores, dinosaures et tutti quanti. J'ai eu la surprise d'y dénicher le lapintilope, un lapin avec des bois d'antilope (si si !!) et... un clin d 'oeil à Sacré Graal de Monty Python avec le lapin tueur (qui pourra facilement décimer un groupe à lui tout seul). Comme quoi, on savait aussi déconner chez ICE !

On rencontre quelques bizarreries sur les statistiques de quelques créatures, mais globalement tout se tient.

Comme de juste, tout ceci est très bien classé avec plein de tableaux. Les quelques pages introductives pour "parler la langue" ne sont pas de trop, et je ne saurais trop conseiller de les photocopier pour les avoir à portée de main en permanence lors de l'utilisation de ce manuel ! Les descriptions sont assez légères et se résument à expliquer globalement à quoi ça ressemble, quel est le comportement général en quelques mots et c'est tout, le reste est à la charge de l'imagination du MJ. Je ne peux pas parler de la forme sans aborder les illustrations qui sont globalement affreuses, je me demande s'il n'aurait pas été mieux de ne pas en mettre du tout..

La partie sur les objets magiques fournit des objets clefs en main et des règles pour créer les siens. Ce chapitre, tout sauf passionnant, fait partie des règles qu'il faut avoir pour ce jeux.. Quant aux nombreuses tables de rencontres aléatoires, c'est une mode fort heureusement tombée en désuétude. Il y en a plus de 50, et elles doivent couvrir tous les écosystèmes ou presque.

ll n'y a aucun plaisir à lire Créatures & Trésors cependant quand on y cherche quelque chose, on le trouve rapidement. Utile en cours de partie, ce bestiaire fait tout juste le minimum syndical. Pas terrible au final.

Critique écrite en novembre 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :