Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Rêve en Boldzarie (Un)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 96 pages.

Description

Un rêve en Boldzarie est une campagne en 7 épisodes pour 4 à 6 joueurs se situant dans l'étrange contrée de Boldzarie. La durée des épisodes varie de très court à très long en fonction de la quantité de role-playing qui y est injectée.

A première vue, les Boldzars sont casaniers et inintéressants au possible, mais à la lecture du chapitre un qui décrit ce royaume avec ses multiples particularités, on réalise que la découverte des coutumes de la Boldzarie, en soi, mérite le voyage, et peut être même que ce calme cache quelque chose : là où les autres rêves ont connu des cataclysmes, la Boldzarie n'a que le Grand Oubli.

Au premier épisode, les voyageurs se retrouvent tous nus dans un champ. Recueillis au village et considérés comme des "nouveaux révés", il s'ensuit quelques scènes de pur jeu de rôle pour comprendre où ils sont et ce que représente leur apparition ; jusqu'à un incident que les voyageurs devront résoudre et qui leur fera mettre le doigt sur un secret de la Boldzarie.

Repartis à l'aventure, les voyageurs réalisent tout d'un coup qu'il y a des chiens non prévus dans les parages et leur intervention est la bienvenue. La suite leur permettra de trouver des indices sur cette folie canine. Leurs pérégrinations les amènent ensuite à fréquenter un haut-rêvant calamiteux qui les mènera à un endroit qui réconcilie tous les mystères rencontrés. La visite de cet endroit amènera enfin les personnages à intervenir dans le destin de la trop tranquille Boldzarie.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 juin 2010.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

franchement sympa. Une campagne où il y a relativement peu d'action mais beaucoup de role à jouer.

On se marre sans retenue en lisant la description de la Boldzarie et toutes les petites bizarreries. Le tout est bien pensé et bien associé aux thèmes de RDD.

Sylvain FABRE  

Certainement le meilleur voyage de la deuxièlme série. Ce scénario mélange découverte, suspense et aventures champêtres et citadines. Bien maitrisé, il devrait surprendre mêmes vos joueurs les plus blasés.

Nikkolei  

A ce concert de louanges, je n'ajouterai pas ma voix, malgré tout le bien que je pense de Rêve de Dragon. Pourquoi ?

Revenons sur l'histoire : les PJs émergent du gris rêve sans rien, nus comme des vers, propulsés dans un monde on ne peut plus paisible. La Boldzarie est en fait un pays qui n'est pas sans rappeler la Suisse : des montagnes, un grand Lac, et surtout, la tranquilité. Le pays est même si tranquille (ennuyeux serait même le terme plus exact), ses habitants si affables, que l'on se demande ce qu'il peut y avoir à y faire. Pourtant de ci de là, quelques menus troubles, qui ont tous un point commun : des soucis avec des chiens pour ce pays qui n'aime que les chats, qui comme chacun sait sont l'incarnation même d'un être casanier. Cela mérite-t-il de l'attention ? Peut être, si cela cache un mal plus grand. Aux voyageurs de se faire leur idée.

Le décor étant posé, que dire de cette aventure ? Qu'elle manque sans doute de la fantaisie et du pittoresque (sans parler de la poésie) qui font tout le sel des aventures à Rêve. Très conventionnelle malgré le plaisir que l'on aura à arpenter des paysages buccoliques, l'aventure ne trouvera son salut que dans le roleplay à échelle humaine. Mais rien que l'on ne puisse trouver ailleurs, dans des scénarios sur le net.

Seule la fin, qui est une sorte de mise en abyme du rêve, sort de l'ordinaire, sans pour autant que l'on puisse réellement parler de révélation. C'est juste une mise en perspective intéressante. Et encore, au lieu de jouer sur la dualité (des rêves ou des personnalités) Bien/Mal, Gerfaud préfère jouer la carte de la dichotomie totale, ce qui est dommage à mon avis. Ce passage paraîtra obscur à qui n'aura pas lu le Voyage, j'en conviens, mais je pense que les Gardiens qui l'auront pratiqué me rejoindront sur ce point.

Alors en effet, le scénario est plus libre que d'habitude (même si n'exagérons rien : il demeure toujours des points clés incontournables pour progresser), et la Boldzarie pourrait servir de prétexte à plusieurs autres scénarios, car elle est relativement bien décrite. Mais là encore, le net offre des environnements plus attrayants.

Un supplément moyen.

Vermer  

Ce scenario pour Rêve est exceptionnel à plusieurs points de vue.

D'abord la Boldzarie est superbe, pittoresque et vivante, c'est un des pays imaginaires les mieux réussis par Gerfaud. Ensuite, le scenario, en effet anodin en terme d'intrigue, laisse la part belle au rôle play, et ce dans des situations variées et intéressantes.
Pour finir, l’aventure dans l'autre Boldzarie est d'une violence rare, peu vue à Rêve. La fin de l'aventure ainsi que la construction globale du scenario est excellente et très très originale.

Un des grands scénarios pour Rêve de Dragon !

 

Critique écrite en août 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques