Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Grands Dragons (Les)

.

Références

  • Gamme : Prophecy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Halloween Concept
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 2000
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 128 pages au format A4, à couverture couleur souple.

Description

Les Grands Dragons est le premier supplément sur les tendances de Prophecy. Il ne s'agit pas réellement d'une présentation de la tendance Dragon mais le contenu de l'ouvrage se consacre entièrement aux ailés et à leur influence sur le royaume de Kor. En parallèle, les autres tendances que sont l'Humanisme et le Fatalisme trouveront leur place de la même façon au cœur de deux autres suppléments.

Faisant suite à une nouvelle d'introduction, témoignage d'un chasseur de dragon regardant vers le passé, la première partie (46 pages) est consacrée aux Grands Dragons eux-mêmes. Après quelques généralités décrivant leur rapport au monde et à ses différents courants (tendances, Etoiles, Moryagorn, etc.), leur philosophie personnelle est abordée plus en détail, précisant ou résumant (pour les dragons déjà couverts par un Livret Draconique) leur façon de voir, leurs motivations, leur refuge et leurs relations. Une colonne complète schématise par quelques citations le rapport qu'entretient le dragon avec ses frères et sœurs ainsi que leur père. Le reste du chapitre s'intéresse à la situation géopolitique de Kor. Après de brèves généralités sur l'impact des dragons dans la mentalité des sociétés et un aperçu des différents types de régime en vigueur, chaque région du monde est traitée en quelques colonnes. Invariablement il s'agit ici de présenter les tensions politiques et militaires qu'entretiennent ces Etats ainsi que l'influence que les Grands Dragons y exercent.

La seconde partie intitulée «D'Hommes et de Dragons» (56 pages) se divise en deux grands ensembles. D'un côté la description d'un grand nombre de personnalités majeures du royaume de Kor, partageant dans leur grande majorité le respect de la tendance Dragon. On y trouve les grands maîtres de caste, quelques citoyens d'importance ainsi que certains aventuriers. Chaque description est accompagnée d'une illustration et des caractéristiques et de détails permettant de faciliter leur mise en jeu ; cela va d'une simple réputation aux plans occultes que dissimulent le personnage ou les factions auxquelles il se trouve lié. De l'autre côté ce sont les dragons qui sont encore abordés par l'intermédiaire de leurs fils dont la mentalité est sensiblement plus proche de l'humanité que leurs pères. Tout d'abord quelques pages permettent de faire le point sur leur perception de l'être humain et de ses activités : la liste des sujets abordés compte entre autres les arts et l'économie, les cités et les castes. S'y ajoutent tout ce qui peut lier les ailés aux humains : les Elus bien entendu, mais aussi l'enfance, les dons, la magie, les augures ou les sociétés secrètes (entre autres). C'est ensuite le tour des caractéristiques techniques des enfants des grands dragons. Passées les généralités sur leur forme draconique et leur vieillissement, les spécificités s'attachent à introduire toutes les règles permettant de mettre en scène des ailés, des jeunes aux vénérables – les Grands Dragons, trop puissants, ne sont pas décrits. On trouve donc leurs facultés magiques et leur capacités d'encaissement mais aussi des fonctions spéciales que permet leur carrure, comme la peur, les attaques de zone et les modalités du combat aérien. Puis chaque famille de dragon est détaillée sur deux pages : l'une décrivant le physique, les particularités de la forme humaine ou draconique et les pouvoirs spéciaux ; l'autre listant les caractéristiques-types par tranche d'âge (enfant, jeune, adulte, vieux et ancien) et renseignant sur le souffle – spécifique à chaque famille.

La dernière partie intitulée «L'Aventure» contient le premier scénario (20 pages) de la campagne des Chroniques Stellaires. «Les Guerres Humanistes» entraîne les joueurs dans des bouleversements qui pourraient bien secouer le royaume de Kor tout entier. Le recours au flash-back et les différents niveaux d'intrigues incitent le MJ à préparer sa campagne à l'avance et le dernier paragraphe laisse entrevoir ses développements futurs. Enfin, les trois dernières pages de l'annexe proposent une chronologie approximative de l'histoire de Kor qu'il vaut mieux tenir éloignée des joueurs, certains événements secrets étant mentionnés.

Signalons enfin que les marges sont, comme d'habitude, employées afin de présenter légendes, points de règles, précisions ou citations. Et afin de satisfaire les non-connectés, certaines font la lumière sur des points jugés litigieux par les participants des forums dédiés à Prophecy.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2014.

Critiques

adolf le dragon  

La description des dragons est IN-DIS-PEN-SABLE (sic) à tout MJ favorisant le roleplay avec des gros bouts d'écaille dedans : ellle lui permet d'en foutre encore plus sur la gueule aux pôvres PJ et d'effrayer ceux ayant des vélléités humanistes.

Amon Rau  

Un supplément moyen, excessivement cher en plus. La philosophie des Grands Dragons a un air de déjà vu (la moitié de ce qu'on apprend était déjà présent dans le livre de base, et je ne parle même pas des livrets draconiques), les caracs des dragons sont grobills comme il se doit et les règles du combat aérien inutiles. On a droit à un atlas de Kor qui, une fois de plus, nous rapelle pas mal le livre de base. Ensuite on a enfin une partie originale, la description des grands PNJs du jeu, utile et sympa. Ce supplément est-il raté? En partie, car il est racheté par le début de la campagne des Chroniques Stellaires, qui s'annonce passionante et épique à souhait. Je terminerai sur les illustrations, qui sont très belles.

Kezyr  

J'ai entendu des gens dire que ce supplément était indispensable. Hum, c'est plutôt le contraire, il est parfaitement inutile pour la plupart des gens.

La première partie, sur la psychologie des Grands Dragons ne sert à rien pour ceux qui ont les livrets draconiques, et n'apprend pas grand chose aux autres.

La seconde partie, qui décrit de nouveau Kor et chaque royaume n'apporte rien de fondamentale.

La troisième sur les PNJ est utile pour ceux qui ne veulent pas acheter les livrets draconiques, et inutile aux autres.

La dernière partie sur les caractéristiques des dragons est sous évaluée à mon goût. Pour moi, les dragons sont trop peu puissants pour les raisons suivantes : pas de technique ni de privilège de caste, ne font pas assez mal au corps à corps, et souffle risible pour certains (enfants de Szyl).

Seule chose bien : la première partie de la campagne, qui semble très bien, malheureusement il faut attendre jusqu'à la sortie de Yris pour quel soit jouable.

En conclusion : pas mal pour ceux qui ne veulent pas acheter les livrets draconiques, nuls pour les autres. La moyenne, ça fait deux.

Meiji  

Voilà le supplément à ne pas acheter pour Prophecy. A la base c'est pas qu'il est moche ou mal foutu mais actuellement il est d'une inutilité flagrante. Il souffre cruellement d'avoir été conçu pour la première édition et son contenu a été repris dans une bonne partie dans le livre de base 2ème édition et actualisé.Tous ce qui peut être utile peut être téléchargé dans la mise à jour sur le site d'asmodee, à savoir : les caractéristiques des dragons et des maîtres de castes.

Le seul intérêt semble être la première partie de la campagne des guerres humanistes que je n'ai pas fait jouer. Si ce dernier ne vous attire pas particulièrement c'est pas la peine de vous procurer ce bouquin.

 

Les Grands Dragons rompt le cycle de parution des Livrets Draconiques. Ce supplément de 128 pages abondamment illustré fait l'effort de présenter toutes les généralités ayant trait aux ailés.

Tout commence par un aperçu de la philosophie des dragons. Certes, pour ceux qui ont déjà eu les honneurs d'un livret, il s'agit davantage d'un résumé que de nouvelles révélations ; mais pour les autres, les mentalités, motivations, influences et relations permettent de sentir avant l'heure les tensions qui peuvent opposer les Grands Ailés. Tensions relayées par quelques pages sur la situation géopolitique de Kor dont l'influence draconique omniprésente ne cesse d'alimenter la poudrière. Au final cet atlas miniature n'est encore qu'une ébauche certes bien utile, mais qui ne comblera pas le fan vorace.

Le principal intérêt de l'ouvrage c'est donc sa partie technique. Grâce aux données sur les facultés martiales et magiques des dragons, les MJ vont pouvoir lancer leurs enfants écailleux dans la mêlée : des souffles impressionnants à la transformation en passant par les Interdits, les subtilités du combat aérien ou les particularités dues à leur taille - comme les attaques de zone et les effets de recul ou de peur. Le tout en fonction de l'âge et de la famille du dragon. Comme on pouvait s'y attendre, les Grands Ailés eux-mêmes ne sont pas de la partie et c'est tant mieux.

Les marges apportent des précisions sur les règles qui restaient jusqu'ici le privilège des connectés. Une chronologie complète remplit l'annexe habituelle et le moins palpitant à mes yeux ce sont les 26 pages dédiées à des personnalités du royaume : des citoyens d'importance et des aventuriers jusqu'aux Grands Maîtres des castes - sauf exception ce sont des partisans des dragons. Pas mal, sans plus.

Parmi les bonnes surprises signalons la présence du premier volet de la campagne des Chroniques Stellaires. Attention, l'Histoire est en marche et c'est du costaud ! En tant que MJ il serait préférable que vous planifiiez tout ça bien avant de le jouer afin d'en restituer au mieux toute l'envergure... mais je, argh ! D'accord, je ne dirai rien de plus, promis.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques