Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Treason in Word and Deed

.

Références

  • Gamme : Paranoïa
  • Sous-gamme : 7e édition - Troubleshooters
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2009
  • EAN/ISBN : 978-1-906508-70-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 32 pages agrafées à couverture souple.

Description

Treason in Word and Deed ("Trahison en paroles et en actes") est un recueil de trois scénarios pour les clarificateurs de Paranoïa: Troubleshooters, qui commence par une courte page d'introduction.

Treason in Word and Deed (4 pages) est le premier scénario du recueil et celui qui lui donne son nom. Les clarificateurs ont été arrêtés et se réveillent dans une pièce vide, à l'exception de quelques sièges, d'un écran et d'une cabine de confession. La Sécurité Interne les a arrêtés pour trahison dans trois enquêtes. Ils savent que l'un d'entre eux, au moins, est coupable, et que personne ne sortira tant qu'il n'y aura pas eu confession. Bien évidemment, les personnages n'ont aucun rapport avec les trois enquêtes concernés, n'en ont aucune connaissance et ne savent même pas pourquoi ils sont là...

Heroes of Our Complex (10 pages) est un feuilleton très suivi du complexe Alpha, parce que son personnage principal, Bob-Y-ROK est un sacré classificateur, qui met la pâtée aux traîtres-mutant-commie à chaque épisode dans un panaché de violence et d'explosions. Le problème est qu'il s'agit d'un traître, mais qu'au vu de sa popularité, une accusation de trahison serait trop dommageable pour le moral de la population du complexe. Aussi l'Ordinateur a-t-il conçu un plan : il va devoir mourir héroïquement, lui et la totalité de ses clones. N'étant pas doté de facultés intellectuelles très performantes, et c'est un euphémisme, il sera envoyé sur une série de missions-suicides avec une quelconque équipe de clarificateurs qui seront là pour être sûrs qu'il ne survive pas...

Little Lost Scoutbot (13 pages) a pour sujet un malheureux petit bot perdu dans la nature à l'Extérieur. Beaucoup de monde est après ce bot, qui a été prévu pour une opération des Forces Armées. Les personnages ont pour mission d'aller le remettre en marche, afin que l'opération militaire puisse être conduite correctement, celle-ci consistant à utiliser le bot pour tester l'artillerie).

Le livre se termine sur trois pages d'aide de jeu, deux pages pour la fiche de Bob-Y-ROK et une carte d'une page pour Little Lost Scoutbot.

Cette fiche a été rédigée le 2 février 2010.  Dernière mise à jour le 13 février 2010.

Critiques

Vermer  

Nous avons donc ici, un recueil de 3 scénarios du même auteur :

Treason in Words and Deed : c’est un non-scénario sans intérêt ni grande originalité ; il s’agit d’un simple scène d’interrogation. Note : 2/ 5

Heroes of our Complex : un scénario mal construit où les clarificateurs escortent un héros du complexe Alpha durant une demi-douzaine de mini-missions. Les missions sont trop peu développées pour être vraiment intéressantes (elles se résument souvent à une seule scène) et les joueurs sont globalement trimbalés et seulement spectateurs du scenario. Il y a toutefois quelques idées bien sympathiques parmi tout cela, mais elles ne sont pas assez développées. La structure auto-pilotée du scénario est vraiment un gros problème pour la jouabilité. Note : 2,5/5

Little Lost Scoutbot : une intrigue d’intérêts entrecroisés bien peu originale autour d'un petit robot perdu à l’Extérieur. Ah, l’Extérieur, souvent du n'importe quoi bâclé qui a donné les pire scénarios de Paranoia... et bien ici cela marche encore une fois. Comme au temps du PostMegaWhoops, c'est neu-neu et manque d'originalité. En plus ici, c'est directif au possible et les joueurs ne sont encore que les spectateurs de ce mauvais scénario.Note : 1/5

Au final ce n'est pas terrible tout ça, je ne ferai jouer aucun de ces scénarios ou l'on sent trop la maladresse de l'auteur en matière scénaristique.

Critique écrite en juin 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques