Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Shadows of Light

.

Références

  • Gamme : Nightbane
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Palladium Books
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2003
  • EAN/ISBN : 1-57457-088-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 160 pages.

Description

Ce supplément pour Nightbane, publié cinq ans après le précédent (Through the Glass Darkly), fait avancer la chronologie de la Terre de 2004 à 2006, présente de nouvelles factions et décrit un décor de campagne : la ville de Pittsburgh.

Après les premières pages (avertissement, crédits, table des matières), l'auteur explique le contexte dans lequel cet ouvrage a été rédigé, qui ne devait être au départ qu'un article dans le prozine "The Rifter".

Les trois pages suivantes sont consacrées à des précisions sur le système de jeu : des complément sur la gestion de la peur (Horror Factor) et de nouvelles compétences.

Le livre aborde ensuite des précisions concernant le monde :
- La chronologie va jusqu'en 2006, et présente les principaux événements d'abord de façon factuelle, puis sous forme de nouvelle (la suite des "Wanderer Diaries" déjà vus dans les ouvrages précédents de la gamme). Le principal événement est le retour d'une race que l'on croyait disparue : les Athanatos, des serviteurs des Ténèbres ou de la Lumière, et dont l'origine est très ancienne.
- Un chapitre nommé "Dark Revelations" raconte la pré-histoire de la Terre, l'origine des Athanatos (créatures mi-Anges, mi-Hommes) et l'origine des Nightlords (nés peu après).

Puis les Athanatos sont présentés de façon technique. Les cinq races d'Athanatos sont les aeras, les choma, les hydros, les pyros, et les necrosis. Ils possèdent 10 voies : 5 voies d'Obscuruphim (trompeurs /magii /nécromanciens /fléaux /visionnaires) et 5 de Luminiphim (défenseurs /druides /infiltrateurs /vaillants /vengeurs). A l'instar des Nightbanes, les Athanatos ont la particularité d'avoir deux forme : leur forme humaine et leur forme "angélique", ailée. En dehors de cette particularité, ils sont proches des Guardians, ces mystérieux "extra-terrestres" venus sauver la Terre, à l'exception des Necrosis qui semblent liés aux Necrophim, ces "démons" du monde Astral déjà décrits dans Between the Shadows.

L'ouvrage se poursuit avec la description de nouveaux serviteurs des ténèbres. Les Reapers sont des serial-killers avec une haine extraordinaire et des pouvoirs surnaturels : ils sont les jouets de créatures démoniaques emprisonnées dans le plan astral, nommées les Mircalla. On a avec la description technique des Reapers et de Mircalla une présentation de Tophet, leur univers, et de Tartarus, l'un des Domaines de Tophet - avec des plans, les caractéristiques de Bélial, le maître de Tartarus, et de ses serviteurs, les Tartarus Ghosts. On décrit aussi les Shadow Beasts, des prédateurs avec un pouvoir sur les ombres.

La section suivante est consacrée à la faction des Nocturnes, essentiellement composée de créatures surnaturelles dangereuses comme des Nightbanes monstrueux, des Vampires, etc. Malgré leur côté ambigu, ils sont néanmoins les plus anciens résistants aux aux NightLords.

Ensuite, les Lightbringers sont décrits plus en détail. Au contraire des Nocturnes, cette faction est dirigée par les Guardians, ces êtres purs et lumineux. Plus de détails sont donnés sur leurs agissements, notamment sur les mystérieux vaisseaux qui semblent leur être alliés.

Une partie est ensuite dédiée au Pandora Project, projet de recherches para-psychologiques que le contre-gouvernement américain a développé pour lutter contre les NightLords. Bien sûr, c'est l'occasion idéale pour présenter de nouvelles classes de personnages, issues de ces laboratoires secrets : le Psi-Illusionnist, le Psi-Shadow (espion), le Psi-Hacker, le Psi-Bloodhound (détective), le Psi-Shaper (qui manipule l'ectoplasme, matière astrale), le Psi-Dampener (anti-psychique), le Psi-Leech (vampire psychique, une expérience dangereuse et un peu ratée).

Le livre se poursuit avec la présentation d'autres OCC (classes professionnelles) et RCC (classes raciales).
- le Templar Dark Slayer : tueur de Vampire
- le Fallen Guardian : membre déchu des êtres de Lumière
- le Nocturne Collector : archéologue aventurier
- le Vaash : une race aquatique des Nightlands

Une nouvelle race de Vampire est ensuite présentée : les Strigoi, ou Vampires de la Lune Rouge. Ce sont d'anciens Vampires Secondaires qui ont rompu leur lien avec leur Maître vampire, en prêtant allégeance aux Ténèbres. Ils y ont perdu quelques pouvoirs et problèmes, mais en ont gagné d'autres. Par ailleurs, le sommet de la hiérarchie Vampirique est enfin présenté : les Intelligences Vampires sont des êtres tentaculaires d'une autre dimension; on donne des conseils pour lutter contre elles, et leurs caractéristiques. Le livre décrit aussi le Familier Démoniaque, un monstre que les Intelligences Vampires utilisent à l'occasion comme avatar dans le monde matériel.

Suite à ce déferlement de nouvelles créatures, le livre passe à la description de "Pittsburgh After Dark" : après une vingtaine de pages décrivant le contexte, sept personnages marquants sont détaillés, méchants (la maîtresse Vampire et son compagnon NightPrince) et gentils (deux membres des Nocturnes, deux Lightbringers et un Athanatos). Le chapitre se poursuit par un exemple d'aventure, "The Cipher Manuscript", (une dizaine de pages décrivant une chasse à ce document). Enfin "The Pit" décrit succinctement la contrepartie de Pittsburgh de l'Autre Côté du Miroir.

L'ouvrage se conclut par sept pages de publicité pour des produits Palladium (2 pages pour les gammes Nightbane et Beyond the Supernatural, 2 pages pour le futur jeu Chaos Earth, une page pour Rifts, une page pour Heroes Unlimited, et une page pour le prozine The Rifter).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 décembre 2013.

Critiques

soner du  

Cette note médiocre ne reflète pas forcément la qualité du supplément, mais plutôt sa place un peu bizarre dans la gamme "Nightbane". En effet, le livre est fait un peu de bric et de broc, à la manière de "Between the Shadows", mais cette fois-ci les nouveaux éléments n'apportent pas vraiment d'éclairages sur l'univers du jeu, se contentant d'y apporter de nouveaux éléments, pas toujours pertinents.

La nouvelle race, les Athanatos, surgit un peu de nulle part. Ils ne servent pas à grand'chose par rapport aux thèmes du jeu, faisant doublon avec les Guardians au niveau thématique, et doublon avec les Nightbanes d'un point de vue mécanique. Vu l'importance qui leur est accordée, on se demande pourquoi les livres précédents n'en ont jamais parlé !

Les révélations sur l'origine "biblique" des Nightlords, notamment Moloch et Lilith, sont plutôt décevantes. Les chapitres sur les Nocturnes et les Lightbringers font également un peu remplissage ...Le chapitre sur les Reapers et les Mircalla est plutôt amusant, même si, là encore, ce sont des éléments complètement nouveaux dans le monde de Nightbane. Cependant, ce sont des phénomènes marginaux et ne dénaturent pas le jeu.

Le "Pandora Project" et les nouveaux types de Psioniques sont sympa à lire et sans doute à utiliser, même si on sombre un peu dans le syndrome Rifts, avec des nouvelles PCC à ne savoir qu'en faire. Même remarque pour les OCC et RCC qui suivent (parmi lesquelles on trouvera cependant des choses intéressantes). Les nouveautés pour les Vampires sont pour la plupart les restes de "Vampire Kingdoms" qui n'avaient pas encore été intégrés à Nightbane (les monstrueuses Intelligences Vampires surtout). L'innovation du chapitre, les Strigoi (vampires "libérés" par un pacte démoniaque), est bien pensée et permet d'avoir une faction vampirique et démoniaque qui déteste à peu près tout le monde (et vice-versa), ce qui facilite leur emploi en campagne.

La fin du livre, tout ce qui concerne Pittsburgh, est tout à fait bienvenue dans la gamme, qui manquait d'un tel exemple de toile de fond détaillée. Les PNJ sont détaillés correctement, et ont des relations bien dessinées. L'aventure est très classique, mais sa présence est appréciée.

Bref, un livre tout à fait digne, mais un peu trop disparate, et qui manque de cohérence par rapport au reste de la gamme. J'aurais bien mis 4/5 sans la présence des Athanatos, et sans ces révélations fades et trop sagement bibliques.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques