Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Mirrors - Infinite Macabre

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 30 pages.

Description

Le livre se présente comme un complément au supplément Mirrors qui dans son chapitre 3, Shards, décrivait des cadres de jeu alternatifs au Monde des Ténèbres (Post-Apocalyptique, Fantasy…). Aucun « shard » sur le thème de la science-fiction n’avait pu être mis dans le supplément Mirrors pour des raisons de place. L’éditeur et les auteurs ont donc décidé de sortir deux nouveaux « shards » supplémentaires sous format électronique : Infinite Macabre qui traite du Monde des Ténèbres dans un univers de space-opéra, et Bleeding Edge qui présente une version cyberpunk de l’univers de jeu. Les auteurs précisent que la possession de Mirrors n'est pas requise pour utiliser ce supplément, même s'il peut être utile.

Après la page de couverture, le supplément commence par une page de résumé du livre plus crédits et mention légales, suivi d’une page de titre intérieur similaire à la couverture mais en noir et blanc. Dans l'introduction, The Nature of Space Opera (6 pages), les auteurs expliquent tout d'abord la raison d’être de ce « supplément de supplément » et décrivent les principaux éléments d’un univers de space-opéra par comparaison avec le Monde des Ténèbres. Après un bref rappel des principales définitions des objets stellaires, le texte propose un système de vaisseaux et de règles de combats spatiaux. Le supplément décrit ensuite un système de voyage spatial à travers des Portes Stygiennes (sortes de portails de téléportation dans l’espace), dont l’origine est inconnue et que chaque espèce surnaturelle du Monde des Ténèbres interprète différemment. Ces règles utilisent le principe des atouts.

Denizens of the deep dark nowhere (14 pages) offre ensuite, pour chacune des créatures surnaturelles du Monde des Ténèbres (Humains, Hunters, Loup-garou, Vampire, Mage, Sin-Eaters, Changelins et Prométhéens), des brèves options de règles, des informations de contexte et des embryons de scénarios pour adapter les gammes au voyage spatial et au genre du space-opéra.

Enfin, dans The Other (7 pages), le livre propose de jouer une nouvelle créature surnaturelle : l’ « alien ». Cette créature surnaturelle est créée comme un humain sur lequel est ajouté un système de « qualités » qui permet de définir les éléments principaux de l’espèce extraterrestre que le joueur souhaite jouer. Les « qualités » peuvent être :

  • physiques, comme jouer un extraterrestre avec une peau de caméléon
  • mentales
  • sociales, tel avoir un corps qui produit des phéromones qui affectent les émotions des autres
  • culturelles, comme venir d’une société extraterrestre basée sur le voyage

Ttrois races d’aliens pré-tirées sont proposées :

  • les Grays, classiques créatures de « Roswell » dans le folklore américain
  • les Nordiques, race à l’apparence humaine d’origine inconnue
  • les Reptiliens, violente espèce à l’apparence reptilienne

Cette fiche a été rédigée le 12 juillet 2013.  Dernière mise à jour le 7 août 2013.

Critiques

batronoban  

Le rapport qualité-prix est plutôt bon, c'est très court, mais ça donne des tas d'idées. Attention, ce n'est utilisable que si l'on connaît un minimum l'ensemble des gammes du WoD, puisqu'on peut en faire un vrai space-opéra en mélangeant tout !

J'ai été plus intéressé par celui-ci plutôt que le shard cyberpunk, peut être parce que ce genre m'a paru mieux coller à toutes ces espèces surnaturelles. Pour faire un Star Wars mais avec un empire du sang, des promethéens un peu partout, des barbares garous de l'espace... aaaah ! 

On nous file rapidos des règles pour créer des sauriens ou des greys, marrant, pourquoi pas... sinon c'est facile à lire, bien illustré, rien à dire.

on regrettera que ce ne soit pas disponible en papier, en compilation avec le Bleeding Edge...

Critique écrite en juillet 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques