Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Guerre et la Désolation (La)

.

Références

  • Gamme : Metal Adventures
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Editions du Matagot
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2010
  • EAN/ISBN : 978-2-916323-25-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages couleur à couverture rigide.

Description

La Guerre et la Désolation est un supplément pour Metal Adventures consacré, comme son nom l'indique, à la fureur des batailles. Il aborde tout particulièrement les Barrens, nom générique désignant les secteurs de la galaxie qui ne sont sous la coupe d'aucune nation stellaire, et où la loi du plus fort est la seule qui importe.

Le premier livret, Galactic News, propose de nouvelles options à destination des joueurs. Le premier chapitre (6 pages), L'étoffe des héros, contient de nouvelles origines, aptitudes, compétences, traits, défauts et actions liés au caractère sauvage des Barrens, comme "apprivoiser un animal" ou "pister".

Le second chapitre (4 pages) est consacré à la récup'. Au sein des Barrens, savoir comment réparer son vaisseau ou son fusil sans moyens est en effet une question de vie ou de mort, plus que n'importe où ailleurs dans la galaxie. Ce chapitre fournit les règles et actions pour la récupération de pièces et la réparation de fortune.

Le dernier chapitre de ce livret est consacré aux trajets au sol (10 pages). Sur de nombreuses planètes des Barrens, les rares zones d'atterrissage sont éloignées de tout et imposent de longs trajets à pied pour rejoindre sa destination finale. Ce chapitre détaille les règles et actions pour s'orienter, se déplacer et camper dans ces environnements sauvages. Différents types de terrain et environnements sont détaillés, ainsi que des règles pour la gestion des combats motorisés au sol.

Le second livret est consacré aux Barrens. Le premier chapitre (6 pages) aborde l'histoire et les mythes qui entourent ces zones frontalières dépourvues d'unité, leurs relations avec les nations stellaires et les pillards, très actifs dans ces régions. Le second chapitre (8 pages) détaille la vie et la société des Barrens, sa culture de la loi du plus fort, sa structure sociale et l'organisation des raids de pillards.

Deux systèmes sont ensuite décrits avec une présentation générale et détaillée de ses différentes planètes : Baazaar (10 pages), réputée pour son souk, et Karokum (8 pages), système en proie à la guerre permanente et point de départ de nombreux raids pillards. Le dernier chapitre du livret (8 pages) est un catalogue des équipements qu'il n'est généralement possible de ne trouver que dans les Barrens, dont trois nouveaux vaisseaux.

Le dernier livret est exclusivement à l'intention du MJ. Il commence par la description du mythique système caché de Shalifar (10 pages) puis complète les éléments des précédents chapitres avec plusieurs secrets de l'univers (14 pages). Il offre ensuite un ensemble d'outils et aides de jeu (15 pages) : un exemple de lieu qui est un camp de travail des Barrens, un catalogue de PNJ et de figurants et de nouveaux vaisseaux.

L'ouvrage se termine par deux scénarios. Le premier (6 pages) est une courte aventure pour personnages expérimentés qui voit les PJ partir à la recherche d'un ancien joueur de Jet-Ball afin d'apprendre les ficelles de ce sport. Un encart fournit des règles pour gérer les matchs. Le Roi-Sorcier de Shalifar (43 pages) est le troisième épisode de la campagne El Barco del Sol et fait suite aux épisodes publiés dans le Guide du Meneur et la Prise et le Profit. Après avoir parcouru les jungles de Shalifar, les PJ en apprendront un peu plus sur les mystères de Metal Adventures. Ils auront aussi et surtout obtenu une traduction du texte qui accompagne la carte aux trésors !

Cette fiche a été rédigée le 23 juin 2010.  Dernière mise à jour le 20 juillet 2010.

Critiques

JEL  

Dans ce supplément de 160 pages (qui aurait pu en faire 60), on retrouve les même défauts que dans les autres suppléments (cf ma critique de La prise et le profit). Néanmoins, là où la guerre et la désolation crée la surprise c’est qu’il s’agit de l’exception qui confirme la règle. On a un dieu sorcier, des E.T. animaux, des mutants dans des mondes désertiques rappelant les univers de Cobra/Trigun/Ken le survivant, des presque morceaux de secrets avec des nécromongers, des statuts volantes… J’attendais peu des barrens et j’ai été très très agréablement surpris. Le scénario est peut être le meilleur de la campagne.

Critique écrite en mars 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques