Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Messager (Le)

.

Références

  • Gamme : Messager (Le)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Role Mag'
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Trois livrets souples :
- "Règle du Jeu" (76 pages)
- "Le Contexte" (26 pages)
- "Karshin - scénario A1" (18 pages)
Un écran imprimé recto, servant de couverture au jeu.

Description

Le premier livret, "Règle du jeu", s'ouvre sur une courte introduction au jeu de rôle (3 pages). On arrive ensuite à la section "Création des personnages" qui fait dix-sept pages. Tout d'abord, le joueur fait deux jets de dés sur la table des races et choisit. En plus des humains, 14 races de personnages sont disponibles! Certaines semblent classiques comme les Aliénars (hommes-chats), les Gourns (hommes ailés), les Polymorphes ou les Alinorx (mutants disposants de pouvoirs spéciaux), d'autres sont franchement exotiques; citons les Tredax (usines à drogues ambulantes sur trois jambes), les Levyx (sans jambes, ils se déplacent en lévitant et possèdent une "hyper-vision"), les Noelites (bleus, environ 2m15, ils ont sept jambes), les Rergs ("tripodes issus de la dimension John Difool") et d'autres encore. Pour chaque race sont listées ses aptitudes particulières et les modifications de caractéristiques.

Sont ensuite déterminés le sexe et l'âge du personnage, puis sa formation et son métier. Le joueur doit choisir cinq compétences, appelées formas, dans la description de son métier. Chaque formation (Physique, Psychique, Astrale ou Intellectuelle) recouvre plusieurs métiers. Certains métiers peuvent étonner : ainsi, les Technos (techniciens pouvant se spécialiser qui en robotique, qui en génétique, etc.) sont de formation Physique, alors que l'Exallate (informaticien) est un Intellectuel. De même, le Diplomate (Intellectuel) a parfois la possibilité de se transformer en Suprax, une bête de combat capable de courir à Mach 2! En plus des professions "standards" du Space-Opera (combattants, techniciens, espions, pilotes...) quatre métiers psioniques sont proposés, ainsi que 6 professions Astrales (magiques) dont Nécromancien, Magicien, Enchanteur, Druide. Les pouvoirs psioniques ou astraux sont traités comme les autres Formas.

On tire ensuite les huit "Aptitudes de base", cotées le plus souvent entre 8 et 20 : Force, Habileté, Réflexe, Intelligence, Adaptabilité, Résistance, Perception et Psynergol. Ces scores permettent de calculer des compétences générales appelées "Aptitudes dérivées" (Course, Baratin, Survie, Tir, Discrétion, etc) cotées sur 100 , les aptitudes raciales, les formas, les points de vie, les points de psy et les points astraux s'il y a lieu.

Le chapitre se termine par une série de tableaux : on trouve ainsi que la progression des personnages se fait par augmentation de niveau grâce à l'attribution de points d'expérience. En fonction de leur formation, les personnages reçoivent à chaque passage de niveau des points de vie, des points psy, des points de compétence, des formas supplémentaires. Sont également donnés : le salaire en fonction du niveau, les caractéristiques des armes légères, moyennes et lourdes, et enfin les explosifs et les armures. Notons que manger, boire et faire l'amour permettent de récupérer des points de vie.

Les sections suivantes ("Définition des paramètres (3p.)", "Les compétences (13p.)", "Les aptitudes raciales (5p.)") donnent la définition des pouvoirs et compétences et expliquent le système de jeu. Les Aptitudes de base se testent avec un dé 20. Tout le reste utilise des dés de pourcentage, même les pouvoirs psioniques et magiques qui sont traités comme des compétences; simplement, leur utilisation coûte un certain nombre de points psy ou astraux. Par exemple, un A-démon (personnage Astral tendant à devenir un démon) débutant choisit le Forma "malédiction" : pour l'utiliser, il doit réussir un jet de pourcentage avec une chance de réussite égale à 20% plus son Intelligence. En cas de réussite, il lui en coûte 5 points Astraux. Les règles de combat sont particulièrement simples : le Meneur de Jeu détermine l'initiative, chacun fait alors un test sous l'aptitude appropriée (Tir, Combat à Mains Nues, etc.). En cas de réussite, la cible a droit à un jet d'Esquive : cependant, il est recommandé de ne pas en user pour les PNJ ("lui donner une esquive ralentirait considérablement le combat"). La protection de la cible est retirée des dégâts de l'arme, les points restants étant retirés des points de vie. Des modificateurs sont proposés pour diverses situations.

"Les Robots (6p.)" donne en une page les règles pour créer un droïde : le Techno doit d'abord créer le design de son robot (forme, moyen de locomotion, mémoire, logiciels), acheter le matériel correspondant, et faire un jet de robotique pour chaque fonction. Suivent une fiche de création personnelle et quatre exemples de robots. "Les Armes (3p.)" décrit les armes courantes dans l'univers du Messager et dont les caractéristiques techniques se trouvent dans le chapitre "Création des personnages". "Les Vaisseaux (2p.)" explique les caractéristiques techniques des engins spatiaux. "Points d'expérience (2p.)" explique comment distribuer les points d'expérience aux PJ. Des tableaux indiquent les points demandés par niveau d'expérience (en fonction du métier) ainsi que le nombre de points obtenus par PNJ éliminé (en fonction de son métier et de son niveau). Suivent six fiches décrivant divers modèles de vaisseaux spatiaux et quatre fiches de personnage vierges.

Le livret "Le Contexte" décrit l'univers du Messager. Originellement, sept mondes furent créés à la suite d'une erreur métaphysique d'êtres de lumière, les Gols. Ceux-ci enfantèrent alors avec les puissances de l'Abîme, demeure des démons, les sept Dieux auxquels ils confièrent les sept Mondes. Le jeu se passe dans la galaxie d'Ozen, placée dans la méta-galaxie d'Ozena, elle-même dans l'univers Wu qui est en équilibre entre les Gols et l'Abîme. De plus, pour veiller sur leur création, certains Gols entrèrent dans l'univers physique et engendrèrent des enfants, demi-dieux appelés "Médians". Le Messager est un de ces êtres et sa responsabilité est de maintenir une stabilité relative dans la galaxie d'Ozen. Ceci tient en deux pages; suit une brève (3p.) description de la galaxie d'Ozen, des forces en présence (l'empire rerg, l'empire vollène et les planètes non-alignées sont séparés par des nuages de poussière magnétique, à part autour de Terra), de 18 planètes, et d'une carte d'Ozen. Le chapitre suivant (2p.) fournit des informations sur diverses organisations : les empires, les guildes (des commercants, des magiciens...), plusieurs réseaux criminels, l'organisation des Ptirids (race très puissante rendue stérile par un Dieu), Survival Cataclasme, et bien sûr Equilibre, dont la gestion au jour le jour est assurée par un humain, Grumbill. "Les P.N.J" (3p.) décrit plusieurs races extraterrestres et personnages non-joueurs susceptibles d'intervenir dans Ozen. "Les Planètes" (6.p) contient la description plus détaillée de deux planètes, avec carte et bestiaire.

Le dernier livret, "Karshin", est un scénario dans lequel les joueurs doivent retrouver un Diplomate travaillant pour Equilibre. De planète en planète, ceux-ci tomberont sur des dangers inattendus.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 29 novembre 2009.

Critiques

soner du  

Ouaf' quel jeu !!
Je ne l'ai pas présentement sous les yeux mais je m'en rappelle assez bien. Il s'agit d'un jeu de rôle avec niveaux, races et classes de personnage, avec un univers de SF "mystique" (dieux, démons, magiciens, etc).

La présentation est assez moche, avec du pixel partout. Quelques dessins sont jolis dans le genre toon/manga.

La création de perso est complètement aléatoire (y compris pour le tirage des races et des professions), ce qui fait que l'on peut obtenir des personnages particulièrement gratinés ! Il y a même une classe de personnage qui s'appelle "Warman Tueur" qui est exactement la même que "Warman" (soldat, pour parler French) sauf qu'il y a un pouvoir/talent en plus. Il suffit d'avoir un coup de bol aux dés de tirage de la profession...

La plupart des races sont particulièrement merdiques, au niveau du look et des pouvoirs. Je pense notamment au Trédax, qui a un pied et sept bras. Il a le pouvoir de secréter des drogues, et il a une super-technique de combat qui consiste à tourner en rond en filant des baffes : ouais !!

Les classes de personnages sont amusantes et permettent de former une équipe de PJ totalement délirante (pilote, technicien, druide, nécromancien, a-démon = vampire, etc). L'univers est assez crétin aussi mais a le mérite d'être bien décrit.

Les règles sont très mal décrites. Je ne sais plus pourquoi, mais les règles de dégâts me paraissaient complètement hermétiques. Je me souviens que l'une des armes les plus mortelles était le lance-clou : trop classe !!

En bref : une curiosité injouable et bancale à réserver aux collectionneurs. Je serai curieux de savoir si quelqu'un a déjà maîtrisé cette chose... Je mets 2 parce que ce truc me fait trop marrer. C'est curieux car "Role-Mag" était par ailleurs un bon zine de JdR où les rédacteurs avaient en général bon goût (Hurlements, etc). M'enfin là ils se sont un peu trop défoulés...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques