Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Legend of the Five Rings

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 256 pages à couverture rigide, contenant une vingtaine de pages en couleurs.

Description

La traduction du titre de ce livre en français est assez surprenante car Livre des Cnq Anneaux est en fait un traité d'escrime écrit par Myamoto Musashi. Quoi qu'il en soit même la version originale de celui-ci s'inspire de la structure dudit traité en se décomposant en cinq "livres" d'environ 40 pages chacun, comprenant de nombreuses illustrations et une nouvelle dont on peut trouver un épisode dans chaque livre.

Le livre de la terre commence par décrire Rokugan par le menu. La création du monde, et toute la mythologie associée sont présentées, ainsi qu'un aperçu de l'empire, de sa structure et des religions en présence. De nombreux détails illustrés viennent présenter la vie des samuraïs, des fermiers, les us et coutumes du pays en matière d'étiquette, de nourriture et de commerce, entre autres. Enfin, une version concise du système de règle est présentée en quelques pages.

Le livre de l'eau traite du personnage, en commençant par un questionnaire permettant de se faire une idée plus précise de celui que l'on va incarner. Viennent ensuite les traits, anneaux, compétences, avantages et défauts sans lesquels il n'y aurait pas de personnage. Deux caractéristiques spéciales : la gloire et l'honneur permettent respectivement de jauger de la réputation et l'intégrité d'un samuraï. Les compétences quant à elles sont classées selon le rang social de celui qui peut les utiliser : les compétences hautes sont convenables pour ceux de la caste des samuraïs, les compétences de bugeï conviennent aux guerriers quels qu'ils soient, les compétences de marchand sont plus appropriées pour les heïmin, et enfin les compétences basses sont celles disponibles pour les castes inférieures. Il existe sept clans majeurs : le crabe, la grue, le dragon, le lion, le phénix, le scorpion, et la licorne, mais il est également possible de jouer un ronin : un samuraï sans clan.

Le livre du feu couvre le gros du système de jeu, reprenant les bases énoncées dans le livre de la terre, mais détaillant les jets d'honneur, la gloire, le vide, les règles de combat, de duels et de combats de masse ainsi que les armes.

Le livre de l'air quant à lui constitue le chapitre sur la magie et la religion. Pour simplifier, la religion des fortunes correspond au shintoïsme, et la philosophie de shinseï au boudhisme.

Enfin, le livre du vide contient tout ce qui reste : comment gérer une partie de L5R, quelques PNJ de haut rang, des conseils aux MJ, des objets magiques, et des monstres. On trouve également tout un tas de renseignements intéressants sur le calendrier de Rokugan, les ninjas, une carte du pays et des données sur la géographie, ainsi que les indispensables fiches de personnage. Un scénario d'introduction Ceremony of the samuraï permet à des joueurs de découvrir en douceur le monde, en jouant la cérémonie d'entrée dans le monde adulte de leur personnage, le gempukku.

Il est à noter que la version française contient plusieurs différences par rapport à la version originale. Tout d'abord, certains points de règles ont été modifiés (surtout au niveau des règles de combat). Puis les cartes en couleur au dos de la couverture sont elles aussi différentes dans la version française et rendues beaucoup plus lisibles qu'elles ne l'étaient dans l'édition américaine.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 juillet 2010.

Critiques

Coredump  

Critiquer L5R n'est pas chose aisée. Sur la forme, rien à dire : la maquette est classieuse, avec de nombreuses illustrations très riches. Rien n'est oublié, ni les armes, ni l'architecture japonaise. Il y a même des pages en couleur pour les clans.

On regrettera néanmoins quelques bugs (la bibliographie qui a sauté à l'impression et qu'on retrouvera dans le GM's Pack) qui révèlent une certaine précipitation.

Sur le fond, quelque détails surprennent quand on lit la première fois. On peut jouer deux classes de personnage : guerrier, ou magicien. Forcément, sur le coup, ça choque. Heureusement, on constatera par la suite qu'il y a plus de diversité (diplomate, espion, etc.). En général, la jouabilité a été privilégiée au réalisme. Quant aux informations sur les clans, elles sont inexistantes, préparant le terrain pour les "Way of" qui vont suivre.

Au niveau du système, je le trouve assez novateur. La prise de risque grâce aux "raise" est bien rendu. Certains points (comme le duel) sont un peu floux, mais dans plusieurs cas, la traduction française se permettra de corriger tous les petits soucis du jeu.

En conclusion, L5R est un jeu que j'ai longtemps attendu, déçu par Bushido, Gurps Japon, ou encore Land of Ninja. Si le livre de base seul ne suffit pas à jouer correctement (préparez-vous à passer à la caisse pour acheter les "Way of"), le jeu n'en reste pas moins de qualité. Peut être que si Sengoku était sorti plus tôt, mon avis ne serait pas le même...

Loris Gianadda  

Ce jeu est un exemple d'efficacité et de perfection : un système innovant (à l'époque) qui répond parfaitement aux besoins du genre et de l'ambiance, un jeu cadré avec une proposition forte à la fois sur les personnages (samurai/shugenja), sur l'ambiance (japon médfan aux codes forts) et sur les possibilités (horreur, enquête, intrigue, honneur, etc).

C'est un sans faute. Le scénario, très bien fait, reprend le sempiternel tournoi permettant de prendre le jeu en main mais en y ajoutant une intrigue secondaire, des événements et un final qui permet au MJ de 1/ rassembler un groupe épars 2/ leur donner un rôle qui permet de générer pas mal d'aventures (magistrat).

Ce jeu est _parfait_. Et, en ayant lu/joué les deux éditions qui ont suivi, je suis au final toujours revenu à cette première édition, qui avait un background léger mais complet, bien plus inspirant que le remplissage dû au jeu de cartes qui a suivi. Rien de tel que le retour aux fondamentaux.

Critique écrite en juillet 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :