Contenu | Menu | Recherche

Anything that provides an alternative to popular commercial mass media can't be all that bad (Hewitt)

Poster Maps of Middle-Earth

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Carte couleur de la Terre du Milieu de 61 x 91 cm (24 x 36 pouces, ou 2 x 3 pieds), et carte couleur du nord-ouest de la Terre du Milieu de 56 x 86 cm (22 x 34 pouces).

Description

De Cul-de-Sac à Erebor, la Montagne Solitaire, en passant par Fondcombe, Gobelinville, le Carrock, la Forêt Noire, le palais de Thranduil, la Ville sur le Lac, et Dale, ça fait une trotte. Et de Cul-de-Sac à Orodruin, la Montagne du Destin, au coeur de Mordor : d'après vous, c'est plus court ou plus long? Et ailleurs, comment est-ce?

La carte originelle du nord-ouest d'Endor (la Terre du Milieu) fut dessinée par Christopher Tolkien et incluse dans l'oeuvre de son père, le Seigneur des Anneaux. Par la suite nombreux furent ceux qui la redessinèrent. Nous avons là 2 interprétations : la première est celle de Pete Fenlon, qui a inventé et dessiné également toutes les terres à l'est, au nord et au sud de la partie "connue". Et nous avons aussi la carte dessinée par Eric Hotz, qui se concentre sur une région familière, le nord-ouest de la Terre du Milieu.

La carte de Pete Fenlon est en concordance avec l'invention de JRR Tolkien, et particulièrement son esprit. Les éléments qui ont participé à la création des terres inconnues sont tirés de mécanismes réels : de même que la partie connue s'appuie sur des terres réelles (l'Angleterre entre autres), la partie inventée s'appuie sur des notions de géologie ou d'écologie propres à notre monde.

Si la carte dessinée par Pete Fenlon couvre toute la Terre du Milieu, celle d'Eric Hotz se concentre sur la zone la plus détaillée par Tolkien : l'ouest et le nord-ouest de la Terre du Milieu. Un lecteur des oeuvres du Professeur sera en terrain familier et reconnaîtra facilement les différentes étapes qu'ont suivi Bilbo, Gandalf et les nains, puis Frodon et la compagnie de l'Anneau.

Ces 2 cartes ont déjà été publiées avec d'autres suppléments : Campaign and Adventure Guidebook (1982) ou Middle-Earth Campaign Guide (1993) contiennent la carte de Pete Fenlon, qui fut aussi publiée séparément (Poster/map of Middle-Earth - 1982) ; alors que celle d'Eric Hotz est incluse dans Middle-Earth Adventure Guidebook II (1989).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

Hervé  

Tant pis si je me répète (critique du 1er poster/map) : un beau dessin, une belle carte, ça donne plus de poids aux mots. Et bien là on a le genre d'outil idéal : deux belles cartes avec lesquelles on est tout de suite dans l'ambiance. Personnellement je préfère celle de Pete Fenlon (au niveau esthétique, côté "ancien"), mais l'autre est plus détaillée sur la partie d'Endor la plus connue (mais elle utilise des caractères non manuscrits).

En plus d'une carte détaillée pour tous les événements des oeuvres de Tolkien (du moins les 2 plus classiques), on a un outil qui nous ouvre des terres inconnues, à l'est, au nord et au sud. Si certains critiqueront cet écart aux oeuvres littéraires, quant à moi je considère cela normal de la part d'un supplément de jeu de rôle, créatif, et non statique.

A se procurer de suite pour ceux qui ne connaissent pas le monde, car ils visualiseront tout bien mieux. Et pour les experts cela donne une vision globale, et un outil pour explorer/créer des aventures complètement nouvelles.

Enfin (je me répète encore), la carte de la Terre du Milieu entière peut facilement servir pour d'autres mondes ; ou pour décorer un mur...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques