Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

8-Card Booster Pack

.

Références

  • Gamme : Gamma World
  • Sous-gamme : Moteur D&D4
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Accessoire
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2010
  • EAN/ISBN : 978-0-7869-5511-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Pochette contenant 8 cartes en quadrichromie.

Description

Les boosters de Gamma World complètent le catalogue d'équipement des Ancients (Omega Tech) et de mutations (Alpha mutation) présent dans la boite de base sous la forme de 80 cartes.

Les boosters contiennent 8 cartes parmi 120 nouvelles cartes disponibles.

A l'aide de ces cartes et de celles de la boite de base, les joueurs sont invités à se constituer un paquet de mutations préférées et un paquet d'équipements à gagner au cours des aventures.

Les cartes ne comportement pas d'illustration du pouvoir ou de l'équipement en question. Elles comportent un court texte descriptif, des statistiques et des mots clés permettant de les classer dans différentes catégories pour lesquelles certains types de personnage ont des avantages. Au verso, le logo de Gamma World.

Cette fiche a été rédigée le 6 mai 2011.  Dernière mise à jour le 6 mai 2011.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

L'idée est très bonne, la réalisation est nulle.

Gamma World étant un jeu à l'esprit old school (beaucoup d'aléatoire dans la création de perso, grosbillisme décomplexé) avec des règles nouvelles et fluides, l'idée de se constituer un deck de mutations et de trésors est plutôt originale.

C'est ainsi une façon simple et efficace de personnaliser les PJ que je n'apprécierais pas trop dans un JdR traditionnel mais qui va bien avec l'esprit déjanté de Gamma World.

D'un point de vue marketing, ça pouvait sembler aussi malin : les joueurs s'achètent des cartes pour optimiser leurs personnages...

Une fois ceci dit, les cartes sont affreuses, la jouabilité est nulle pour des joueurs non anglophones, et il n'y a pas d'illustrations, alors pourquoi payer aussi cher pour 8 cartes, et  revenir au tiroir caisse tant qu'on n'a pas pioché le pouvoir qu'on veut? D'ailleurs les joueurs l'ont bien compris, ils se sont rapidement fait une liste des pouvoirs et ont customisé des cartes eux mêmes.

Critique écrite en mai 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques