Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Old School

.

Références

  • Gamme : In Nomine Satanis / Magna Veritas
  • Sous-gamme : 3ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : In Studio
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2001
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 100 pages à couverture souple.

Description

Old School est un recueil de huit scénarios "classiques", pour INS comme pour MV, de quelques éléments de contextes et d'aides de jeu.

Les scénarios (2 pour MV, 2 pour INS, 4 mixtes) sont "classiques" au sens où ils ne mettent en scène que des Anges et des Démons, à l'exclusion des autres factions apparues au fil des suppléments. Six prennent la forme de grandes enquêtes, habituelles dans les suppléments INS/MV :

Dans Safe sex, mon cul, les PJ seront confrontés à un prêtre surpris par la mort dans la principale activité de l'internaute.

God Story leur fera abattre un prêtre qui se prend pour Loanna.

Ils démantèleront un réseau de vrais-faux Anges et vrais Démons mineurs de Scox (Prêcher n'est pas jouer), et un réseau de Démons terroriste dans Strasbourg (Elsass frei).

Ensuite, dans le plus pur style des romans d'espionnage, ils devront empêcher un agent du camp adverse de faire parvenir son rapport à sa hiérarchie, à ce détail près que l'agent est un gosse de 12 ans, et que l'échange doit se passer dans une colonie de vacances : bonne chance, James ! Voici votre BAFA (Tous les ans, je voudrais que ça recommence).

Enfin, ils devront gérer la présence de QG des deux camps côte à côte (Ceux d'en face).

Parallèlement, deux séries de mini-scénarios, l'une dans le style du placard d'Habeas Corpus (recherche d'Anges disparus) et l'autre présentant les Men In Black, permettent de combler les temps morts de vos campagnes.

Du côté des aides de jeu, on trouve la description du sous-sol parisien (et des Anges et des Démons qu'on y croise), les réorganisations de l'administration angélique par Dominique (et les complots de celui-ci), mais surtout la législation sur les armes que les PJ trimballent partout et les caractéristiques de celles qu'ils sont amenés à avoir : des cadeaux et des ennuis pour les bourrins.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 avril 2011.

Critiques

al pas de bol  

Du pur Ins/MV. Les démons sont bien méchants et les anges ne valent pas mieux. Certains scénars sont d'anthologie: God story est une pure merveille, d'une grande liberté d'action il permet aux démons de faire jouer tous leurs talents. Les aides de jeu sont très sympas bien que pas indispensables et les citations 100% pur Siroz sont excellentes. Par contre le scénario "ceux d'en face" n'est pas du tout inspiré et je dirais même carrément merdique.

Sinon c'est du bon matos prêt à jouer pour tout mj en mal d'inspiration.

Christophe Rouvenet  

Du pur ins comme on n'en fait plus, j'ai adoré dans l'ensemble. Certains scénars comme God Story ou Elsass Frei sont vraiment au méta top. Le reste est très bien aussi sauf peut-être "Tous les ans..." que j'ai vraiment trouvé minable et c'est pour ça que je ne mets que 4 à l'ensemble.

Un dernier petit mot pour dire que l'aide de jeu sur les armes est pas mal utile surtout en ce qui concerne la partie juridique, ça évite de dire trop de bêtises lors des parties sans devoir se plonger dans des livres de lois...

beph'  

De bons scénars. J'vous jure. Plutôt basiques (mais c'est le thème, bande de niais! Si vous voulez des intrigues plus complexes, démons versus démons d'un autre prince versus psys versus celtes, le tout manipulé par des vikings, avec dominique qui rigole bien, attendez le supplément "freestyle"), mais bien ficelé, bourré d'idées sympa...

Ajoutez à cela des aides de jeu sympas (le MIB, comment se procurer des flingues, les sous-sols de paris, une nouvelle machination - crédible! - de dominique...). Ceci donne un ensemble vraiment cool, à part le truc dans une colo (très léger, pas vraiment intéressant), et des dessins très laids (il n'y a que mon d&d première édition qui ait des dessins plus laids dans ma ludothèque, c'est dire...). Je lui donne un 4+. C'est un bon supplément qui donne l'essentiel : du jeu, du jeu, du jeu...

Deadelvis  

Autant j'avais bien aimé les scénarios du bouquin de base de la seconde édition, autant là, je déteste. Sur 4 scénarios complets, pas un de spécialement bien. Prêcher n'est pas jouer est même méchamment buggé, puisque le postulat de base du scénario est complètement faux : un Scox qui use de possession transforme l'humain en un démon mineur qui n'a plus la personnalité de l'humain de départ (en tout cas, si c'est le contraire qui arrive, la seconde édition ne dit pas cela du tout). Reste que ce scénario buggé est le seul dont je me servirai comme base, en le modifiant de fond en comble. Et dire que j'ai acheté ce supplément au vu des critiques qu'il avait récoltées sur le Grog...

Gridal  

Quand il est sorti, ce supplément a comblé un gros manque dans la gamme INS/MV, en tout cas depuis Demonix remix. Je veux parler de scénarios classiques, du véritable but du Grand Jeu : faire venir les humains dans son camp et contrer les plans des envoyés du camp d'en face. A la lecture des autres suppléments, même s'ils sont souvent excellents, on avait fini par croire que les Anges et les Démons passaient leurs journées à empêcher des apocalypses, et leurs nuits à faire la fiesta avec les Princes et les Archanges.

Les aventures proposées ici ont donc un bon goût de retour aux sources, et une odeur de bar du commerce plutôt que de conseil des Archanges.

Attention spoilers. Réservé aux MJ.

"Safe sex mon cul..." : des Anges mèneront cette enquête assez classique, de start-up en tournage porno, pour mettre fin au plan diabolique (évidemment) d'un Démon du sexe. 3/5

"God story" : un scénario parfait pour calmer des Démons qui croient qu'ils sont sur terre pour massacrer des enfants et manger leurs cadavres. Il s'agira ici d'agir en finesse pour pousser un télévangéliste au péché. 4/5

"Prêcher n'est pas jouer" : c'est le point faible du supplément. Une enquête plutôt ennuyeuse et mal fichue, pour contrer un Démon de Scox mégalo. 2/5

"Elsass frei!" : mon préféré. Je l'ai souvent utilisé comme scénario d'initiation pour Magna Veritas. Les Anges doivent ici démanteler un réseau de terroristes démoniaques, sur fond de marché de Noël à Strasbourg. 5/5

"Tous les ans, je voudrais que ça recommence" est jouable par les deux camps. Là encore, il va falloir ranger les éclairs et les haches maudites, puisque pour mener cette enquête, les PJ sont sous couverture : ils sont devenus animateurs de colonie de vacances! 4/5

"Ceux d'en face" : En partant d'une situation absurde, on obtient un scénario très drôle, une sorte de remake bourrin de Don Camillo. Par pur hasard, deux QG, un de chaque camp, se trouvent dans la même rue. C'est la guerre, et les PJ doivent tout faire pour pas que ça dégénère, enfin pas trop. 4/5

En plus des scénarios, Old school contient plusieurs aides de jeu plutôt bien faites :

"Le matos à viander" est un supplément de règles sur les armes et un court résumé de la législation française sur ce sujet. C'est pas forcément utile mais ça a le mérite d'exister.

"Nevermind" présente la faune que l'on peut croiser dans les sous sols de la capitale : métro, catacombes, égouts... Les idées sont sympathiques et sont autant de scénarios à développer.

"Caducée 2" décrit les nouvelles magouilles de Dominique, après son opération Caducée entamée dans Habeas corpus. C'est un bon moyen de rendre les PJ encore plus méfiants et paranoïaques. J'aime beaucoup.

"M.I.B." nous fait découvrir ceux qui s'occupent des humains qui ont découvert l'existence du Grand Jeu. Bof, je préfère garder ça secret pour mes joueurs.

"Classé E" : ce sont des mini enquêtes pour les PJ relégués au "placard", ce service qui s'occupe des Anges qui n'ont pas répondu à une convocation de Notre Dame. C'est très réussi et ça peut facilement sevir d'interlude lors d'un scénario beaucoup plus long.

En bref, n'hésitez pas à mettre la main sur ce supplément, d'autant plus qu'on doit le trouver d'occasion très facilement maintenant !

Xephaen  

Old School est un supplément de la troisième édition d'INS/MV. C'est tout simplement un recueil de scénarios. Et c'est une bonne chose. Rares sont les jeux qui en proposent encore, laissant les MJs novices masteriser à l'aveuglette, sans repères concrets.

Sur la forme, j'ai trouvé les illustrations plutôt bof et j'ai eu de gros problèmes de pagination (pages interverties etc...) et j'ai trouvé pas mal de coquilles. Bref, ça fait pas sérieux.

Pour le fond, le supplément contient 2-3 aides de jeux assez superflues, sauf peut-être celle sur les armes pour son côté informatif. Heureusement, il y a 8 scénarios. Et finalement, on n'en demande pas plus. Sans révolutionner le genre, les scénarios sont tous intéressants et accessibles.

Pour info, à ce jour (été 2007) Elsass Frei est le scénario préféré de mes joueurs, toutes éditions confondues.

Cette extension mériterait un 4 pour son contenu, mais les erreurs de pagination sont vraiment inadmissibles.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques