Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Masters of Luck and Death

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Issaries Inc.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2004
  • EAN/ISBN : 1-929052-17-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Masters of Luck and Death, Hero Bands for the Hero Wars : livre à couverture souple de 72 pages.

Description

Ce supplément est consacré à la description de vingt-sept Groupes Héroïques (Hero Bands) basés dans ou près de la Passe du Dragon, région centrale du continent nord de Glorantha. Sa géographie aussi bien que son histoire en font un endroit stratégique où s'affrontent peuples, mythes et cultures. Un Groupe Héroïque - ou Groupe de Héros - est une organisation qui unit ses membres dans l'action, et magiquement ou spirituellement à travers son Gardien, divinité mineure ou entité équivalente qui forme le lien spirituel entre les membres de la communauté. Les règles concernant les Gardiens se trouvent dans HeroQuest et ne font pas ici l'objet de modifications majeures.

Les Groupes décrits dans Masters of Luck and Death peuvent donc servir d'exemples, d'employeurs, d'alliés ou d'ennemis. Les personnages des joueurs peuvent s'y joindre ou s'en inspirer. Leurs descriptions, plus celle de leur culte ou autres particularités magiques, sont réparties en cinq sections, chacune consacrée à un thème de campagne. Par exemple, le premier chapitre, "Living by the Sword", est dédié à un thème guerrier. On peut y trouver alors, en plus des Groupes, des conseils sur l'organisation d'une campagne autour de ce thème ou sur son intrusion momentanée dans un campagne construite autrement ; des idées de scénarios et de situations sont également fournies. Aucun chapitre n'est cantonné à un seul parti des conflits en cours : qu'ils soient Héortiens ou originaires de l'Empire Lunaire, les personnages des joueurs y trouveront alliés possibles et adversaires potentiels.

C'est après les traditionnels crédits, table des matières et introduction que vient le premier chapitre, "Living by the Sword" (15 pages). Après quelques considérations sur les types d'aventures possibles et la meilleure façon de gérer des batailles dans le jeu viennent les sept Groupes Héroïques du chapitre. On y trouve une société guerrière praxienne, des bandits de grands chemins sartarites, une unité militaire d'élite Grazer, un régiment d'Humaktis composé principalement d'elfes, un régiment Lunaire, un équipage de pirates - membres des fameux Pirates-Loups - et la Tourmente Cachée, un groupe de partisans héortiens dont le leader est décrit dans Orlanth is Dead!.

The Wounded World (9 pages) : ce chapitre est dédié à l'organisation d'une campagne de guérisseurs. Politique, commerce et guerre sont quelques-unes des situations les plus fréquentes où peuvent se retrouver plongés de tels personnages. Quatre Groupes sont décrits. Le second groupe (Little Sisters) est issu du premier (Berinda's Daughters) : à l'origine séparés par leurs spécialisation, respectivement la réconciliation et le soin des blessures, leurs attitudes différentes vis-à-vis de l'occupation Lunaire les a conduits, paradoxalement, au bord du conflit. Les deux autres groupes sont une organisation Lunaire de charité et une communauté malkioni isolée dans les montagnes de Quivin.

Searching for Truth (10 pages) est dédié aux campagnes d'érudits : explorations, arbitrages, batailles académiques ou réelles. On y trouve une association d'érudits spécialistes des dragons (vrais ou non), le groupe personnel d'espions d'un potentat Lunaire, un temple assez particulier de Lhankor Mhy et un groupe de voleurs de livres.

Footlose and Fancy Free (14 pages) est dédié à ceux dont on fait fréquemment des PJ : les gens de la route, marchands, artistes et autres vagabonds. Geo était le cuisinier du roi Sartar, fondateur du royaume. Il établit en son temps un réseau d'auberges bien particulières : l'une d'entre elles est décrite ici. Organisateurs de safaris pour riches Lunaires, baladins sartarites, danseurs mystiques teshnans et revanchardes victimes d'un très puissant Héros, Harrek le Berserk, complètent le chapitre.

Power and Passion (17 pages) se consacre aux campagnes de magiciens, chercheurs et combattants mystiques. Six Groupes sont présentés. Le premier est un groupe sartarite de guerrilla physique et magique, suivi d'une unité militaire magique Lunaire du Collège de Magie de l'Armée Impériale. Un groupe d'hommes, d'elfes, de trolls, de tritons et de canards cherchent à unir les six Runes associées à l'Homme (Air, Terre, Ténèbres, Eau, Feu, Harmonie) pour former un nouveau Conseil. Les autres groupes sont des prosélytes Lunaires, un culte animiste préservant la nature sauvage, et une bizarre école de sorcellerie dont le leader est à la recherche de Belintar, le Pharaon du Pays Saint, présumé disparu.

Une feuille de Hero Band et un index de quatre pages terminent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 septembre 2009.

Critiques

Ziguepuss  

Une belle liste de pnj... C'est tout. Bien sûr, ils sont situés dans la dragon pass (avec des infos sur les héortiens du pays saint mais bon) comme 90% de la production sur Glorantha. Je pense qu'il reste une dizaine de chaumière pas encore répertoriées, un vrai travail de recensement. Depuis 30 ans cette guerre n'en finit pas de se préparer, Stafford fait mieux que Magic en terme d'exploitation du filon. Rien sur Pamaltela, rien sur Vithela, rien sur Jrusteli, rien sur les quêtes héroïques, rien sur Kralorela... sauf à glaner quelques éléments ici ou là sur des sites super pointus. En définitive ce supplément est inutile. Même l'image est très en dessous de ce que l'on peut faire aujourd'hui.

Fabrice Mérienne  

Ma première réaction à la lecture de ce supplément a été "bof, une liste de pnj, j'en avais pas besoin. Et certains sont même un peu ridicules ou ne collent pas avec ma vision du monde".

Mais ce supplément je l'ai payé, alors bah... faut bien rentabiliser. J'ai réfléchi à l'utilisation possible en scénario de chacun des groupes décrits et je me suis rendu compte que la plupart d'entre eux pouvait apporter quelque chose au background de ma campagne. Certains peuvent servir de rencontre amusante, d'autres d'alliés où d'adversaires plus ou moins durables et certains méritent même d'être le centre d'une histoire. Et enfin, la description de plusieurs des groupes m'a apporté de nouvelles informations intéressantes sur la situation politique, sociale etc... de la Passe du Dragon.

En conclusion je dirais donc que, toutes proportions gardées ce supplément est plutôt bon. Mon seul regret est que le thème abordé pour ce supplément ne me paraissait pas prioritaire alors qu'il manque toujours des suppléments pour beaucoup d'autres régions du monde ou pour l'évolution de la Guerre des Héros.

The King  

Un recueil de groupes de héros œuvrant dans Dragon Pass qui peuvent autant servir de points de contact et de soutiens pour les joueurs que d’antagonistes, voire de «grands méchants récurrents». Les groupes présentés sont très hétéroclites et parfois effectivement à la limite du ridicule.

Le point fort de ce supplément vient cependant de son organisation, puisqu’il s’adresse à plusieurs types de campagnes : pour les guerriers, les commerçants, les explorateurs, les espions et pacificateurs, les sorciers, etc. Bref, il y en a pour tous les goûts et n’importe quel MJ en mal d’inspiration pourra y trouver des idées à foison, que ce soit pour un scénario one shot ou pour une campagne.

Je pense que c’était là son but et au final, c’est plutôt une réussite, même si je préfère les aventures toutes faites. Une nouveauté dans le jeu de rôle : chaque groupe est « chapeauté » par un esprit le symbolisant et le soudant qui permet d’apporter des pouvoirs supplémentaires aux héros.

Critique écrite en juin 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques