Contenu | Menu | Recherche

La vie, le jdr et le reste...

Dragon Pass

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Issaries Inc.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2003
  • EAN/ISBN : 1-929052-18-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Dragon Pass, Land of Thunder, a Gazetteer of Kerofinela : livre à couverture souple de 72 pages et une carte au format 2 x Letter en quadrichromie sur papier glacé.

Description

La Passe du Dragon, au centre du continent de Genertela, est l'endroit stratégique où la Guerre des Héros va commencer avant de s'étendre au monde entier. Après une histoire longue et mouvementée, sa plus grande partie est actuellement occupée par l'Empire Lunaire venant des civilisations solaires du nord. Le plus important peuple humain de la région, les Héortiens du royaume de Sartar, vivent en majorité très mal la conquête et sont souvent au bord de la rébellion. Si d'autres hommes comme les Grazers monteurs de chevaux ou les Templiers du Dôme Soleil vivent également dans la Passe, les Races Aînées ne sont pas absentes puisqu'on peut y trouver de nombreux Uz (trolls), Aldryamis (elfes), Durulz (canards), Hommes-Bêtes... La Passe s'ouvre au nord sur le royaume de Tarsh, ethniquement proche de Sartar mais depuis longtemps partie de l'Empire, au sud sur le Pays Saint et à l'est sur les steppes de Prax tous récemment conquis.

La Passe entière est dominée par la gigantesque (plus de douze kilomètres d'altitude) montagne appelée Kero Fin. Considérée par les barbares sartarites comme la mère de leur dieu Orlanth, Kero Fin donne également à la région son nom, Kerofinela. La géographie magique comme la physique sont complexes : on trouve un nombre infini de rivières divines, lieux mythiques, sites de Quêtes Héroïques et temples fameux. Des faits mythologiques d'une importance considérable pour le monde entier se sont déroulés à Kerofinela avant le début du Temps.

C'est tout cela que ce supplément se propose d'explorer. Après les crédits, la table des matières et l'introduction du supplément se trouvent six pages où sont décrites dans les grandes lignes l'histoire, la géographie et les diverses sous-régions et leurs peuplements de la Passe du Dragon. Tout le reste du supplément est consacré à une description des sites indiqués sur la carte fournie, dans l'ordre alphabétique. Villages, collines, rivières, pics, routes, plateau, villes, forts, cavernes, ruines, marais : selon les cas peuvent être discutés l'histoire ancienne, mythique, les problèmes commerciaux ou politiques. Les entrées sont nombreuses mais courtes, typiquement une douzaine de lignes. Plusieurs encadrés sont consacrés à divers sujets, comme les routes construites par les princes de Sartar, l'histoire d'une vendetta entre deux clans ou autre.

Un glossaire des peuples, individus et entités importants de la Passe du Dragon vient ensuite, sur quatre pages. La liste des rois de Tarsh et des princes de Sartar est fournie en appendice, et un index de trois pages termine l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 septembre 2009.

Critiques

El Hobbit  

Dragon Pass est LE guide de la Passe du Dragon. On y trouve la description des lieux saints, des villes et villages, des montagnes, collines, forêts, fleuves, rivières, plaines, etc. En le lisant on en apprend plus sur l'histoire du Royaume de Sartar. Une magnifique carte couleurs accompagne le livre, et un lexique disponible à la fin de l'ouvrage offre un peu plus d'informations sur les noms propres cités au-travers de l'ouvrage.

Je le conseille à tous les MJ qui souhaitent faire évoluer leurs personnages joueurs dans le royaume de Sartar et ses frontières.

The King  

Aussi curieux que cela puisse paraître, les suppléments consacrés à la Passe du Dragon n’étaient pas si nombreux sous RuneQuest (les Monts Arc-en-Ciel), la gamme officielle se consacrant surtout aux plaines de Prax. Les nouvelles règles de HeroWars / HeroQuest permettant cependant de jouer à des niveaux plus héroïques que RuneQuest, la guerre des héros, dont l’enjeu majeur est justement cette région, pouvait enfin être abordée et les diverses publications ont mis fin au déséquilibre, permettant de jouer des barbares pas si éloignés des Gaulois et des Celtes luttant contre un empire envahisseur (que les illustrations représentent souvent par des tenues quasi-romaines).

Ce supplément représente donc une encyclopédie pour cette région formée par le Sartar, le royaume de Tarsh (asservi) et le pays d’Heort (dont sont originaires les clans du Sartar). Les descriptions suivent le même style que ce que l’on trouve dans les suppléments régionaux pour Pendragon, avec la description des villes et villages, des points géographiques et des sites remarquables. La pagination étant réduite, il n’y a aucun scénario, mais quasiment chaque description donne lieu à des idées d’aventure. De plus, la carte en couleur est superbe et très lisible et les illustrations sont de qualité.

Bref, un supplément indispensable pour jouer notamment le soulèvement du Sartar, mais il saura aussi être une parfaite boîte à outils pour les MJ qui aiment créer leurs propres aventures.

Le seul défaut à mon avis est celui de toutes ces encyclopédies de A à Z : on passe d’une description à l’autre sans continuité (un village dans le nord-ouest, puis une montage dans le sud, etc.), mais je ne vois pas comment faire autrement. Et puis cela a le mérite de regrouper toutes les infos disparates dans un seul supplément.

Critique écrite en janvier 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques