Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Tarsh in Flames !

.

Références

  • Gamme : Hero Wars
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Unspoken Word (The)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre agrafé de 68 pages.

Description

Tarsh in Flames ! est le premier volume d’une tétralogie (avec The Thieves' Arm, In Wintertop’s Shadow et Wintertop Fair). Néanmoins jouable indépendamment, il est consacré au royaume de Tarsh et figure un cadre de campagne présentant en détail cette région au nord-ouest du Sartar.

Tarsh est composé de barbares orlanthi « civilisés » par l’empire lunaire et bien qu’ils aient le même panthéon que leurs cousins sartarite, ils accordent plus d’importance aux divinités de la terre, capitales pour les moissons. Ils pratiquent l’esclavage et les sacrifices humains (pour nourrir la terre) et ont participé à l’invasion du Sartar en tant que province lunaire.

Même si la plupart des informations présentes proviennent de discussions avec Greg Stafford, le créateur de Glorantha, il est bien précisé que les articles n’ont rien d’officiel (sauf ceux écrits par Greg Stafford bien sûr). Il s’agit donc d’une publication indépendante sous licence HeroWars.

L’ouvrage est organisé en sections, reconnaissables par un titre encadré à gauche de chaque début d’articles, ces derniers faisant 1 à 6 pages. La première page de l’ouvrage est consacrée aux crédits et à la table des matières. Viennent ensuite les différentes sections :

Tarsh inclut An Introduction to Tarsh (2 pages) qui présente brièvement le royaume, puis Notes on the History of Tarsh (3 pages) avec son histoire depuis sa création par Arim fuyant l’empire lunaire en expansion jusqu’à sa conquête par ce même empire, quelque trois siècles plus tard.

People of Tarsh comprend People of Tarsh (3 pages) qui dépeint les habitants des hautes terres, des plaines et des vallées, suivis de mots-clés pour les définir. Movers and Shakers of Tarsh (3 pages) liste les personnalités influentes du royaume. The Tribes of Tarsh (4 pages) aborde les diverses tribus de ce peuple de plus en plus urbanisé. Gods of Tarsh (4 pages) montre la spécificité culturelle de ce panthéon sur lequel l’envahisseur lunaire a laissé son empreinte : le culte d’Orlanth est interdit (de même que toutes les divinités guerrières et martiales) et des divinités lunaires ont été introduites.

The Might of Tarsh commence par The Army of Tarsh (6 pages) qui recense toutes les unités militaires, en temps de guerre comme en temps de paix, avec leurs commandant respectifs, ainsi que les tactiques et stratégies employées. The Phargentites (1 page) est une unité d’élite directement affiliée au roi de Tarsh (et non à l’empire lunaire).

The Lands of Tarsh ne comprend qu’un seul article, A gazetteer of Tarsh (4 pages), qui recense les sites et les lieux remarquables.

Urban Tarsh traite des villes, avec Furthest, Child of the new Tarsh (5 pages) qui est la nouvelle capitale du royaume, située grosso modo au centre. Tuk Horse-Wise (1 page) est une personnalité de la ville, bien que non originaire de la région. A Day at the Executions (4 pages) décrit les sacrifices humains rituels, servant à nourrir la terre afin que celle-ci puisse nourrir le peuple en contrepartie. Copper Town (4 pages) est une ville frontière de l’ouest du royaume qui prospère grâce à ses mines de cuivre et d’argent, mais dont la région montagneuse est sous la menace constante de la grande hydre, une immense créature du chaos que des émissaires lunaires cherches à dompter. Jaxarte in Furthest (3 pages) poursuit les aventures semi-humoristiques de ce personnage, que l’on retrouve dans nombre de fanzines sur Glorantha. Talfort: Golden Gateway (2 pages) est une prospère cité marchande sur l’Oslir, l’une des plus grande voie de communication fluviale de l’empire lunaire. Cette section inclut également une page de publicité pour les parutions de The Unspoken Word.

The Land of Tarsh décrit 2 sites, propres à donner des idées de scénarios : The Red Dog Mansions (1 page) est un caravansérail, tandis que The Travelling Stone (2 pages) est une pierre levée et un lieu de pèlerinage pour les initiés de la divinité orlanthi de la connaissance.

La section The Exiles est consacrée à ceux qui ont refusés de se soumettre à l’empire lunaire. Réfugiés dans les montagnes, ils attendent le moment propice pour renverser le régime en place. The Tarsh Exiles (6 pages) aborde la chronologie des événements, les tribus et les factions de cette communauté. Maran (6 pages) offre la description complète du culte de Maran Gor (selon le modèle établi dans Thunder Rebels et Storm Tribe), cette sombre et sanglante divinité de la terre et des tremblements de terre en particulier, qui est la plus importante déité des réfugiés.

Enfin, Shaker Temple (2 pages), propose en 2 articles une vision du temple de Maran Gor à deux périodes différentes.

La 4ème de couverture montre une carte en couleur de Tarsh, avec la zone circulaire de la lune rouge.

Cette fiche a été rédigée le 7 août 2015.  Dernière mise à jour le 25 août 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.