Contenu | Menu | Recherche

Au commencement l'univers fut créé. Et puis on a commencé à recenser les JDR...

Créatures de Barsaive

.

Références

  • Gamme : Earthdawn
  • Sous-gamme : Earthdawn - 1ère Edition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 2-7408-0188-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 118 pages dont 8 pages en couleurs.

Description

Cet ouvrage est un recueil de créatures pouvant être rencontrées par les aventuriers lors de leurs voyages à travers Barsaive. Il ne contient que des créatures "naturelles", les Horreurs et leurs rejetons sont décrits dans un ouvrage qui leur est consacré.

Chacune des créatures est présentée sur une double page en suivant le même modèle. La première partie de chaque description est un commentaire rédigé comme s'il était raconté par le dragon Vasjendas et retranscrit par un scribe de la bibliothèque de Throal. Ce commentaire contient la description physique de la créature ainsi que son habitat, ses capacités magiques ou encore des conseils pour la vaincre.

Les trois autres parties de chaque description comprennent les éléments de jeu qui découlent de la description précédente : les règles qui correspondent aux informations révélées dans le commentaire, des idées d'aventures en relation avec la créature et pour finir ses caractéristiques indiquées selon le modèle utilisé dans le livre de base.

Ce sont ainsi une cinquantaine de créatures qui sont proposées dans la première partie de l'ouvrage. La dernière partie de l'ouvrage contient quant à elle des informations sur le jeu : comment utiliser les créatures décrites précédemment et comment en créer de nouvelles.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 octobre 2014.

Critiques

Captain Golgoth  

Tout le monde dit du mal des bestiaires, mais finalement tout le monde les achètent parce qu'en tant que MJ, on sait qu'un jour ou l'autre on aura bien besoin d'une créature un peu particulière...

Celui-ci n'échappe pas à la règle : on y trouve des créatures qui ne sont là que pour donner du fil à retorde aux gros bills (léviathan, kraken ou hydre), d'autres créatures sont sans aucune saveur (de simples adaptations des animaux traditionnels) mais un MJ astucieux pourra aussi trouver son bonheur avec certaines créatures qui pourront encore surprendre les joueurs les plus blasés.

Dans l'ensemble, je dirais que les descriptions sont assez intéressantes (avec chaque description une idée de scénario est donnée) et qu'il y a assez de matière pour renouveler les créatures que vous jeterez en pâture à vos joueurs (et qu'ils ne devront pas systématiquement tuer).

Oméga  

Dans la plupart des jeux med-fan on peut trouver LE supplément qui présente des bestioles, histoire de les jeter en pature à vos PJ assoifés de combat. C'est le cas d'Earthdawn qui propose son bestiaire. Alors pour la présentation, on peut dire que la lecture est plutot plaisante. Le fait que les créatures soient décrites par le biais d'une discussion est vraiment sympathique, mais pour autant, mieux vaut ne pas s'attarder sur les illustrations qui sont plutot laides. Ajoutons à cela le fait qu'il y a une idée d'aventure qui accompagne la créature, mais c'est du téléphoné et c'est tout sauf original. Mais bon, on dira que l'effort est louable.

Les 50 créatures en elles-mêmes :
Il y a de tout : des créatures bien pensées, d'autres absurdes, des étranges digne de Donjons&Dragons. Leur puissance va du très faible (50 PL) jusqu'au score de fou de 270 000 PL (rassurez vous, c'est une créature unique). Ajoutons à cela que le livre se termine par des règles pour créer ses propres bestioles et pour calculer les PL en adéquations. C'est un système plutot simple, mais pas complet pour autant.

Donc le verdict : 3 dés. Ca reste un catalogue de bizarreries, mais qui est sympa à lire et qui pourra combler tous les MJs et tous les Personnages. Je dis pas que ce bouquin est à acheter en priorité, mais si vous avez trop de thunes ou bien envie de changer de monstres, l'achat est envisageable.

scorpinou  

Très décevant. Il est indispensable, comme dans tout jdr, mais le nombre de créatures est si faible qu'il donne l'impression que le monde d'earthdawn est stérile.

Par contre, côté présentation, il est génial. Les dialogues entre le nain et le dragon sont parfois truculents et bien souvent on relit à la table les passages lorsqu'une créature a été vaincue, pour le plaisir des remarques et du point du vue du dragon. Je rêve du jour où enfin Earthdawn aura un bestiaire aussi prolifique que celui de donjon :p

L'autre point négatif, à mes yeux, c'est qu'ils n'auraient pas dû faire deux bestiaires différents. J'aurais très bien vu horreur et créature dans un seul et même ouvrage. L'impression de vendre plus de papier me reste un peu en travers de la gorge. L'idéal serait une compilation de toutes les créatures qui existent dans tous les suppléments, là au moins il y aurait un vrai bestiaire :p

Mahar  

L'inévitable bestiaire, comme dans tous les jeux de rôles... ou presque !

Si le catalogue de créatures ne nous propose pas beaucoup de spécimens, encore plus faible est le nombre de créatures réellement intéressantes à jouer : presque la moitié sont de pures fantaisies sans aucun intérêt. On s'attardera plus longuement sur les quelques réussites originales, comme le Chasseur Moir, le Changeling ou encore le Griffon des Jungles...

Mais encore une fois, ce qui fait que l'on se souviendra de ce livre, c'est qu'il a été écrit - dicté, pour être exact- par un dragon ! Car c'est Vasdenjas lui-même, le Maître des Secrets, qui parle au peuple de Barsaive à travers ces pages. Encore une fois, le style s'adapte au narrateur, et la lecture est un pur plaisir, même quand les bestioles sont à mourir de rire. Bref, rien d'indispensable mais un supplément correct, sans plus.

Falaniane  

Contrairement à d'autres, j'étais avide d'acquérir et de lire ce bestiaire.

J'adore les bestiaires.

Ben oui, c'est comme ça, depuis D&D, je trouve les bestiaires excellents.

Sauf qu'ici on est loin de l'excellence, si ce n'est comme l'ont dit les collègues, dans les dialogues entre le Dragon et le Nain, qui sont en effet très sympas.

Pour le reste : des illustrations pour la plupart laides, à part 2 ou 3 en couleur (j'aime bien le skeorx ou le singe des neiges, par exemples). Mais bien entendu ceci est purement subjectif... ou pas.

Un nombre de bestioles très limité, et souvent je me suis dit : "mais y'a des créatures pour mes petits joueurs Cercle 2 ????"

La moindre bêbête est relativement puissante ! Bon, là encore, on peut prétexter qu'ED est un jeu dangereux, les Horreurs et leurs rejetons portent vraiment bien leurs noms, mais quand même !!!

Bref, indispensable pour la collection, mais laisse vraiment sur sa faim... et mon dieu, quelles illustrations à 2 sous :( !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :