Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

DragonDead

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 1
  • Moyenne des critiques : 3

Description

DragonDead est un jeu lancé en février 2013 par un Kit d'Introduction puis par une souscription Ulule.

Etherna est la principale puissance du monde de Kaarn. Cet empire a été frappé par la Fièvre Noire, un fléau semé par les Nécrodragons sous la forme d’une maladie qui corrompt la nature, les hommes et les animaux, les transformant en créatures monstrueuses. A l’époque du jeu, l’empire se relève très lentement sous l’impulsion d’une impératrice autoritaire et de guildes spécialisées. Les différents groupes de pouvoir du monde luttent pied à pied à la fois pour restaurer l’harmonie et la civilisation mises à mal par la fièvre noire, mais également pour exercer la plus grande influence possible.

Les joueurs incarnent des héros, appelés les « immunisés » car ils ne sont pas affectés par la fièvre noire. Ils appartiennent à cinq races jouables plus ou moins affiliées à un élément ou un aspect de la vie :

  • les Araks, qui possèdent des traits arachnéens
  • les Draconiens, marqués par un héritage draconique
  • les Humains
  • les Zéphyrs, affiliés à l’hiver
  • les Phytes, créatures liées à la vie végétale

Les personnages sont définis par des caractéristiques (tête, parole, mains, muscles, sens), des sous-caractéristiques (défense physique, défense magique, points de vie, points de magie), et des compétences données par la guilde, la race ou le passé du personnage. A cela s’ajoutent des bonus raciaux sur certaines actions ainsi que des bonus de guilde, des Avantages et Désavantages. Enfin des Traits de caractère complètent la description du personnage. A la fin de chaque scénario, le MJ pourra leur donner quelques points d'expérience (1 pour l'avanture, 1 pour l'interprétation, etc.) qui permettront d'améliorer les compétences ou attributs divers du personnage.

Le système de jeu n’utilise que des dés à 6 faces. La difficulté est exprimée en nombre de dés à jeter (de 2 à 6) : plus une action est ardue, plus nombreux sont les dés à lancer. Pour déterminer la réussite d’une action, il faut que le dé le plus élevé soit inférieur à la somme caractéristique + compétence du personnage. Tout brelan (trois dés identiques parmi ceux lancés) donne lieu à une réussite automatique, quels que soient la difficulté ou le score compétences + caractéristique). La qualité de la réussite correspond au dé le plus élevé, sauf dans le cas d'un brelan où c'est la valeur du dé du brelan, triplée.

La procédure de combat se fait en trois phases : détermination de l’initiative, détermination du toucher et détermination des dégâts. Il est possible de faire plus d’attaques en augmentant la difficulté de ses jets. Les points de vie sont tous récupérés en une nuit de repos, tant qu'ils restent supérieurs à zéro. S'ils sont inférieurs à zéro, l'état se dégrade sauf utilisation de la médecine qui stabilise l'état et ramène les points de vie à zéro. La mort intervient quand le score des points de vie est atteint en négatif.

La magie est considérée comme une compétence, mais elle nécessite l'utilisation de points de magie. Ces derniers sont récupérés après une nuit de repos, mais aussi avec le chant et la musique.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Kit d'Initiation
première édition
Kit de démojanvier 2013Editions EthernaElectronique

Cette fiche a été rédigée le 23 février 2013.  Dernière mise à jour le 11 janvier 2017.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...