Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Creature Collection 2 : Dark Menagerie

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 250 pages à couverture rigide.

Description

L'Encyclopédie Monstrueuse 2 (Creature Collection 2) est un bestiaire complémentaire du Creature Collection. Il est entièrement compatible avec le système D20. Sa particularité est de présenter des créatures qui prennent place dans les Terres Balafrées.

On trouve à l'intérieur beaucoup de races titanides, comme les fameux Sutak évoqués dans Hollowfaust - City of Necromancers. Chaque titan a créé de nombreuses races avant ou pour la guerre des dieux, et celles-ci continuent de polluer les Terres Balafrées. D'autres races ont été altérées par la volonté ou la cruauté des dieux, ou bien par l'exposition au sang des titans. On trouve aussi quelques créatures uniques liées à l'histoire de Scarn, comme les mystérieux gardiens des titans, mais l'essentiel était dans le premier opus.

Les Slaraciens, ces énigmatiques créatures détruites par le passé continuent de révéler certains de leurs secrets à travers 4 nouvelles créatures.

Les dieux ayant rejoint des plans extérieurs, on trouve aussi beaucoup d'Extérieurs associés à leurs domaines.

La magie de Scarn étant bien particulière, on trouve beaucoup de morts vivants (dont une recette pour créer trois morts vivants avec un seul corps, pénurie oblige), et de constructions (golems en tout genre).

Des archétypes sont fournis pour créer des créatures transformées en araignées par Belsameth, des animaux corrompus par le sang de Kadoum, des bloodless (maudits suite à un rituel), des sphinx, et des créatures corrompues par les guenaudes.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 octobre 2014.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Bien moins fun à lire que l'opus 1, beaucoup moins poétique et riche en inspiration. Beaucoup de créatures proposées dans ce tome sont néanmoins très bien adaptées aux terres balafrées dont elles assurent en partie l'ambiance... dangereuse.

Je regrette que l'accent soit plus mis sur les capacités spéciales des créatures (et des nouveaux pouvoirs il y en a beaucoup) plutôt que sur l'historique qui est souvent aussi lacunaire que dans le manuel des monstres. Au moins il y a de quoi peupler certains coins des terres balafrées d'une faune beaucoup plus variée. Mais le premier tome suffit largement pour l'ambiance.

Je garde quand même une bonne note parce que je me suis bien marré en le lisant.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :