Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

D20 - Digital Burn

Références

Thème(s) : Cyberpunk / Anticipation

  • Système(s) utilisé(s) : d20 System
  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 2
  • Moyenne des critiques : 1

Description

Digital Burn est un univers de campagne utilisant le d20 System, utilisant les mécanismes de D&D 3ème édition. Il est en particulier conçu pour le d20 Modern, et son cadre de jeu ne dépaysera pas les joueurs de Cyberpunk 2020 par exemple.

L'univers est résolument d'inspiration Cyberpunk et prend place dans un futur proche (en 2020 environ) et décadent, où les implants électroniques sont extrêmement tendance. Le XXIème siècle a été marqué par la menace d'une nouvelle guerre mondiale, une grande dépression et l'avènement des mégacorporations suite à une dérégulation violente de tout le système économique. Evidemment, les avancées technologiques sont fulgurantes, permettant notamment les implants cybernétiques, favorisés à cause de la mauvaise presse du clonage d'organe. La transformation d'Internet en réalité virtuelle n'est pas oubliée, et du point de vue politique, l'Europe passe aux oubliettes tandis que les USA, le Japon, la Chine, l'Inde et la Russie sont les superpuissances du monde de Digital Burn.

Dans les rues, ce n'est pas brillant... certains quartiers ne sont plus patrouillés par la police, laissant toute latitude aux gangs pour s'organiser comme ils le souhaitent : racketter les commerçants, organiser le trafic de drogue, protéger leur territoire, et mener leurs guerres. Le peuple a le cerveau lavé par le rouleau compresseur médiatique et un système éducatif déficient. La conquête spatiale a été stoppée à cause de la pollution orbitale qui est un sérieux danger pour tout engin souhaitant quitter le puit de gravité.

Dans ce contexte, les personnages peuvent jouer à peu près n'importe quel groupe, la plupart du temps orienté action : mercenaires urbains, policiers, détectives, gang... l'univers de Digital Burn étant particulièrement dangereux, il n'est recommandé d'y jouer qu'à partir du niveau 3, et les classes présentées dans l'ouvrage sont les suivantes :
- Le "Blank" vit dans la rue, sans identité. Personne ne fait attention à lui, mais lui voit tout
- Le "Cop" est un flic, reliquat d'une autorité gouvernementale chancelante et presque oubliée
- Le "Fixer" est un intermédiaire, un dealer, un négociateur... rarement du bon côté de la loi
- Le "Ganger" est membre d'un gang de la rue
- Le "Hacker" est un pirate informatique, un bidouilleur hors pair
- Une "Icon" est une star, une idole des foules
- Le "Medico" est un médecin... ou ce qui en tient lieu dans certains endroits mal famés
- Le "Merc" est un mercenaire, un spécialiste des armes et du combat
- Le "Spanner" est un bricoleur, électronicien, armurier, bidouilleur fou

Bien évidemment, les compétences du système d20 Modern ont été revues pour s'adapter à un monde futuriste (Computer Use, Decipher Script, Demolitions, Driving, Knowledge : Streetwise, Repair et Scry qui devient Surveillance), et une nouvelle a été ajoutée : Programming. De même, certains dons ont été modifiés : Far Shot, Simple Weapons Proficiency et Tracking, tandis qu'une quinzaine de nouveaux ont été ajoutés, allant du démarrage à froid (idéal pour se sauver en vitesse) jusqu'à l'utilisation de bouclier en passant par toutes les expertises en véhicules.

Le gros point du jeu, c'est bien entendu la cybernétique, que les personnages ne manqueront pas de s'implanter à la pelle. La qualité influe sur le prix mais aussi sur la résistance du produit, et les implants vont des opérations de chirurgie esthétique aux montres sous-dermales en passant par le radar intégré, un bras biomécanique, ou des filtres respiratoires.

Un deuxième axe du jeu concerne le Net, c'est à dire une version d'Internet transformé en réalité virtuelle. On y accède de deux façons, en immersion totale (avec une petite prise jack branchée sur votre cerveau pour vous connecter) ou en immersion partielle avec un "squid", un système d'électrodes. Le net provoque une forte accoutumance, et certaines personnes peuvent même finir par mourir de soif, accaparées par leurs pérégrinations en réalité virtuelle.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Digital Burn
première édition
Supplément de règles et de contextenovembre 2002Living Room GamesPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...

D20 - Digital Burn chez nos partenaires

  • D20 - Digital Burn chez La Vouivre