Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Outreterre

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages couleur sous couverture rigide.

Description

A l'aube des temps, avant que la guerre entre les originels et les dieux n'éclate, Torog descendit dans les profondeurs de la terre pour combattre l'originel Gargash qu'il avait pris en grippe. Il en sortit victorieux, mais Gargash, en plus de le blesser sévèrement, le condamna à rester enfermé dans les souterrains. Dans sa fureur, Torog creusa de nombreuses galeries jusqu'à créer des brèches dans le tissu dimensionnel. L'outreterre était née...

Ce supplément est consacré à l'outreterre qui s'étend loin sous le sol du monde connu. Son concept lui permet d'être utilisé avec différents univers D&D comme les Royaumes Oubliés ou Eberron.

Le premier chapitre (22 pages) constitue une introduction à l'Outreterre, avec l'histoire de sa création et une vue d'ensemble des différentes factions qui le peuplent – armée de Torog, Drows et créatures venant d’autres dimensions - et de ses principales zones géographiques. Il propose aussi quelques idées d'aventures et de campagnes en Outreterre.

Les quatre chapitres suivants sont consacrés aux quatre grandes zones de l'Outreterre :

  • Les Hauts-Fonds (30 pages), zones les plus proche de la surface
  • Les Profondeurs (38 pages), qui descendent jusqu'aux brèches qui s'ouvrent vers les plans primaires
  • L'Outreféérie (22 pages), écho de l'Outreterre en féérie
  • L'Ombrebasse (22 pages), écho de l'Outrettre en Gisombre

Chacun de ces chapitres contient une présentation des habitants et phénomènes locaux et une description détaillée de ses principaux lieux. Chaque section comprend aussi un exemple de rencontre type et un mini scénario de trois rencontres.

L'ouvrage se termine par un bestiaire de 21 pages. A noter que l'ensemble de l’ouvrage contient des références aux créatures des autres suppléments de la gamme, en particulier des Bestiaire Fantastique 1 et 2.

Cette fiche a été rédigée le 7 mars 2010.  Dernière mise à jour le 25 mars 2010.

Critiques

batronoban  

Je ne peux que donner la note maximale à un tel ouvrage. En voici les raisons :

- C'est beau. Même si le papier en VF est un trop fin, le livre est très bien illustré et c'est très cohérent avec l'ambiance.

- C'est dark et pulp. J'ai eu l'impression de lire du Cthulhu - entre les civilisations maudites englouties, les terribles Drows, les horreurs des profondeurs, les champignons étranges, le trip "Terre Creuse", la légende de la création de l'Outreterre est très inspirante. Tout, tout est rempli d'idées d'aventures sur un ton vraiment sombre pour du D&D.

- L'aspect synthétique et clair. Tout est bien pensé, bien organisé, écrit d'une manière synthétique, sans fioritures, on va droit à l'essentiel. Malgré sa taille réduite par rapport à son ancienne version (que je n'ai que survolée et qui m'a fait mal aux yeux) le supplément est plein d'informations, tout en étant très agréable à lire et à feuilleter. On est pas perdu dans deux cents pages de détails inutiles et chiantissimes.

- Il donne envie. Peut être le plus important, le livre à la lecture donne envie de plonger ses joueurs dans ces mondes souterrains, de partir à l'exploration ! L'ambiance est là.

D&D n'a jamais été mon jeu favori, toutes éditions confondues, loin de là, mais je dois saluer le travail sérieux et inspirant de cet ouvrage.

Il peut servir comme adaptation à d'autres univers pulp par exemple, tellement il est rempli de bonnes et sombres idées !

5 sur 5 car l'ouvrage rempli son but et même au-delà.

 

Critique écrite en décembre 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :