Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Voyage of the Golden Dragon

.

Références

  • Gamme : D&D3 - Eberron
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2006
  • EAN/ISBN : 0-7869-3907-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 32 pages à couverture souple

Description

Cette aventure prévue pour un groupe de niveau 7 est indépendante de celles précédemment publiées (Les Ombres de la Dernière Guerre et ses suites). Le Dragon Doré, qui donne son titre à l'ouvrage, est un gigantesque aéronef, créé comme symbole de la paix retrouvée entre les Cinq Nations. Les PJ y embarquent au moment de son vol inaugural, et se retrouvent impliqués dans les nombreuses intrigues qui se déroulent à bord. L'aventure est organisée en quatre chapitres, traitant chacun d'une intrigue différente.

Le premier chapitre met en scène le baptême du Dragon Doré, ancré à la tour Lyrandar de Sharn et sur lequel une somptueuse réception est organisée. Tout le gratin de Sharn y assiste, ce dont vont profiter des pirates pour investir l'aéronef et prendre en otage les invités. Heureusement, les PJ font, pour une raison ou une autre, partie de la soirée. Ils ont donc l'occasion de mettre en échec le plan des pirates, et de découvrir quelles sont leurs véritables intentions - même si l'organisateur du complot restera dans l'ombre.

Dans la deuxième partie, le Dragon Doré quitte Sharn à destination de Xen'drik. A son bord se trouvent l'organisateur de la prise d'otage, bien décidé à voir ses plans s'accomplir, des représentants des maisons à dracogramme, et des diplomates du Thrane et du Karrnath. La tension est forte, et quand un secrétaire de la délégation karrnathienne est retrouvé assassiné, les soupçons se portent alors sur les Thraniens. Les PJ doivent désamorcer et les tentatives de sabotage du Dragon Doré, et le conflit naissant entre les dignitaires des deux pays.

Le Dragon Doré arrive à Cap-Tempête au début de la troisième partie. Un explorateur embauche les PJ pour explorer les ruines d'une citadelle géante au sud de Cap-Tempête, ce qui leur donnera l'occasion de se divertir avec une petite exploration de ruines hantées et piégées.

Enfin, dans la quatrième et dernière partie, le Dragon Doré est attaqué par des elfes noirs qui ont l'intention de s'emparer de l'aéronef.

En marge de l'aventure elle-même, se trouvent les caractéristiques de tous les PNJ et créatures rencontrés, et la description du Dragon Doré, destiné à servir de base mobile aux PJ dans des aventures ultérieures.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Munin  

Si vous avez lu nos précédentes critiques, vous savez que le mieux que l'on puisse dire des scénarios Eberron, c'est qu'ils existent. Il est dommage qu'une gamme aussi constante dans la qualité accouche d'aventures aussi oubliables. Voyage of the Golden Dragon remonte-t-il la moyenne ? A voir l'introduction, on peut penser que oui : les PJ montent à bord d'un aéronef géant, à bord duquel ils sillonneront Khorvaire. L'aéronef est un microcosme qui offre à la fois des opportunités d'aventures en huis-clos, une base mobile, et un prétexte à voyager. Sur le principe, l'idée est bonne. En pratique, on a en fait un méli-mélo d'intrigues improbables, un tissu de relations entre PNJ plus proche de la Croisière s'amuse que du Crime de l'Orient-Express, et un galvaudage honteux des lieux les plus mystérieux d'Eberron, utilisés comme prétextes à une excursion touristique. Toutefois, rien n'est perdu : après avoir gâché quelques soirées à jouer cette aventure, vous aurez l'opportunité de torpiller votre campagne en laissant aux PJ la propriété de l'aéronef. Plus besoin de s'embêter à ancrer les personnages dans le décor, un petit coup d'aéronef et ils commencent l'aventure dans le lieu de votre choix. Si vous voulez vraiment mettre en scène un voyage en aéronef, nous vous conseillons plutôt "Même la morale parle pour eux" (Cf. CB28)...

Critique écrite en avril 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques