Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Manuel des Monstres

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs de 224 pages à couverture cartonnée.

Description

Complément indispensable aux Manuel des Joueurs et Guide du Maître, le Manuel des Monstres (Monster Manual) apporte traditionnellement aux Maîtres de Donjons toutes les informations nécessaires pour opposer aux personnages des joueurs une panoplie de créatures diverses et variées. Le Manuel des Monstres de cette troisième édition ne fait pas exception à la règle et offre les caractéristiques révisées de plus de 500 créatures.

Le livre est abondamment illustré, tout en couleur, et la présentation des monstres est faite de manière très dense : 500 monstres pour 224 pages, c'est évidemment beaucoup. Un grand nombre d'informations qui étaient disponibles dans la deuxième édition du Manuel (écologie, habitat, etc.) disparaissent de cette troisième édition pour laisser place à un plus grand nombre de créatures.

Nouveauté de la troisième édition : les "templates" qui permettent de créer des monstres uniques autour d'un thème. On peut ainsi créer des elfes magiciens vampires, ou des lycanthropes de tous poils (c'est le cas de le dire).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 octobre 2009.

Critiques

Grom  

Complément fort utile que ce le livre de règles III. On retrouve là les grands classiques des monstres plus quelques nouveaux. Par contre il est nettement moins complet que son prédecesseur et c'est bien dommage. De plus je pense qu'une page par monstre aurait été moins fouillis. Mais les illustrations sont belle, et le système d'archétype présenté à la fin est vraiment séduisant. De plus les monstres sont enfin présentés avec des carac complètes, et plus seulement l'intelligence, ce qui permet de se faire une idée plus nettement précise et permet aux monstres de s'insérer bien plus facilement dans le système de règles présenté par le Manuel des Joueurs.
Bref j'ai hésité à ne lui mettre que trois, mais il faut reconnaître que c'est globalement une réussite et qu'il mérite bien un 4.

Eric le Forestier  

Là on tient la volonté de wizard of the coast pour d&d : des monstres retors et des joueurs qui ont du pain sur la planche. Oublié le dragon rouge au premier niveau, les drows et les mindflayers vont pourrir la vie de bien des joueurs. Et en plus le côté organisation est bien décrit, fini les 3 orcs perdu dans un donjon, les miens ressemblent à des camps d'entraînement au raid. Malheureusement ils viennent de pondre l'Epic Level Handbook, les grosbills ont du faire une pétition...

sylvanohe  

Pas grand chose à dire de plus que les autres critiques si ce n'est le facteur de puissance mal adapté suivant les bestioles. Par exemple une créature possédant beaucoup de points de vie mais se battant normalement : baffes, crocs etc., aura un FP plus grand qu'une bestiole n'ayant pas beaucoup de PV mais attaquant sournoisement, avec des pouvoir spéciaux ou de la magie souvent mortelle ou simplement utilisant des attaques pouvant mettre les persos en grand danger. Bref à revoir, mais c'est là que commence la mouise, à commencer à ré-équilibrer les bestioles il serait plus facile de refaire le bouquin... :)

En bref, c'est vrai que cela ne vaut pas les bestiaires de l'advanced mais disons-nous que ce n'est que le premier volume d'une longue série.

petitmaicostaud  

Ce livre est indispensable pour une campagne D&D3 car il permet de varier les combats et d'avoir une grande quantité d'informations sur les monstres (milieu de vie, alignement, à combien vivent-ils, s'ils préfèrent manger les PJs crus ou cuits à la broche...).

Si on ne l'a pas il y a 2 possibilités : utiliser les monstres du manuel des joueurs (gobelins, orques et ogres car les autres sont soit trop forts soit trop faibles) mais les PJs risquent d'être vite lassés de combattre les 3 mêmes ennemis à chaque scénario. L'autre alternative consiste à créer ses monstres mais c'est long car il faut tout faire : ses pouvoirs, caractéristiques, compétences, sorts, milieu de vie, organisation sociale... c'est vraiment long !

Mais j'ai aussi trouvé une autre utilité à ce livre : en pleine partie je me lève pour que les PJs voient bien que j'ai le manuel des monstres dans les mains, puis je souris en le regardant la plupart du temps. Les PJs ont peur pour leurs persos et leurs têtes sont vraiment amusantes à voir !

Super PJ  

Déjà à première vue la couverture du bouquin est pas mal et c'est déjà ça !! Mais je ne m'arrête pas là dans ma critique car je dois aussi ajouter que le contenu du bouquin est vraiment très bien, il y a même des pitits dessins pour montrer la tronche des méchants monstres pas beaux que le mj adorera mettre dans ses scénarios pour empêcher les pjs de se la couler douce dans une auberge à siroter une bière !!! Et oui c'est ça la vie dure et pénible du pj !!

Alors mis à part les pitits dessins rigolos il y a aussi une fiche très complète de toutes les caractéristiques, compétences, pouvoirs magiques, marque de papier toilette qu'utilisent les monstres... et j'en passe (heu... oubliez ce que j'ai dit sur le papier toilette ). Le livre regorge d'infos en tout genre et contient une multitude de bébêtes variées allant du petit mais méchant et redoutable diablotin au terrible dragon rouge !!!

Bref ce livre est indispensable à tout maître de jeu de donjons et dragons 3 qui se respecte s'il veut animer et varier ses parties pour le plus grand plaisir des petits pjs lassés des habituels orcs et gobelins.

soner du  

Points positifs : les illustrations sont en couleurs et plutôt jolies. Certains monstres débiles prennent tout à coup une certaine ampleur : Ombres des Roches, bidules inter dimensionnels ... Les créatures ont enfin des caractéristiques qui les rendent "customisables" à merci, voire jouables. Les Archétypes rajoutent encore d'autres possibilités délirantes.

Points négatifs : c'est un manuel pour D&D3. Passons sur les règles de base, que je n'aime pas. On trouve une surabondance de Diables et Démons et autres Aberrations, qui font un peu remplissage au détriment de choses plus intéressantes. On retrouve la tendance régressive portes-monstres-trésors qui se manifeste dans le texte, chiche en descriptions et suggestions d'aventures. A défaut de système cohérent, les versions précédentes du jeu avaient au moins un peu plus d'âme !

C'est ce livre qui m'avait décidé à investir dans D&D3, tellement il contraste, à première vue, de façon positive avec ses prédécesseurs. J'ai vite déchanté. Je ne jouerai jamais à D&D3, et j'ai en stock d'autres bestiaires plus jolis et plus pratiques (celui de Dragonlance 5th Age par exemple). Bye, bye, D&D3, donc ...

Djez  

Ah, le catalogue des victimes ! Comment appeler autrement toutes ces créatures qui seront bientôt sacrifiées sur l'autel du dieu XP ...

Plaisanterie à part, le manuel des monstres est un ouvrage richement illustré et au contenu tout à fait correct. On regrettera cependant que les présentations des diverses créatures soient écourtées au profit des règles, mais bon : c'est Donj' après tout...

Et puis ce qui est bien, c'est qu'il y a du choix ... enfin oui et non. On a trop souvent plusieurs versions différentes de la même créature ce qui prend de la place pour rien... Ainsi le bestiaire compte des dizaines et des dizaines de dragons différents (en fonction de l'âge, de la couleur, etc.) ce qui est un peu excessif.

Autre petit inconvénient : il n'y a pas assez de "petits" ennemis, accessibles aux faibles niveaux (Gobelins, Kobolds et rats géants sont presque incontournables pour les niveaux 1-2).

De même, il manque de peuples doués de parole : difficile de faire du roleplay face à un cube gélatineux ! Dans un jeu comme D&D, j'aurai adoré trouver une multitude de peuples au moeurs les plus exotiques les unes que les autres...

Mais malgré tout, je pense que ce manuel des monstres est le plus intéressants des trois bouquins de base (Manuel du Joueur - Guide du Maître - Manuel des Monstres) de D&D.

Lev  

Le manuel des monstres 3.0 est beau, bien présenté et assez complet, comme tous les livres de la gamme.

On regrettera l'absence de certaines créatures classiques emblématiques (comme le phénix, le léviathan ou la banshee... qui sont par contre présents dans le Manuel des monstres 2) mais, par contre, on a directement le droit aux anges, diables, démons et slaades sans avoir à acheter de suppléments sur les plans ; et ça, j'apprécie.

J'aurai juste un regret à formuler, mais il est de taille : on a vraiment très peu d'informations sur la société des créatures présentées et rien sur leur écologie, ce qui oblige parfois à ressortir les anciens bestiares de la seconde édition... Moyen...

En revanche, il y a un nouveauté franchement bien vue : les archétypes. Ces ensembles de pouvoirs et d'ajustements de caractéristiques s'appliquent sur des créatures déjà existantes pour les modifier sensiblement. Pour des entités "altérées" comme les fantomes, les vampires, les liches et les lycanthropes, c'est tout de même plus logique que les règles de la seconde édition qui proposait à la place des créatures standardisés.

Critique écrite en août 2009.

Ivryen  

Sur le plan de la qualité, ce bestiaire est somptueux, illustrations magnifiques, mise en page aérée et lisible, texte intéressant et détaillé pour chaque monstre, j'ai adoré lire cet ouvrage. Quant à l'index et au classement des monstres, ils facilitent très grandement la consultation et l'utilisation du livre.

Sur le plan de la technique, c'est ce supplément qui m'a fait prendre conscience que la 3ème édition du Grand Ancien fonctionnait parfaitement, nonobstant les réglages qui sont intervenus par la suite lors de la parution de l'édition 3.5. La partie consacrée aux règles concernant les monstres est très lisible et fournit tout ce dont on a besoin pour exploiter les informations du bouquin. Tout y est et pour ce qui concerne le combat et les pouvoirs des monstres, il est parfaitement inutile de se référer un autre livre, ce qui est un réel plus en cours de partie.

Quant au seul critère vraiment pertinent lorsque l'on juge un catalogue de monstres, celui de son utilité, je dois dire tout de suite que ce supplément est selon moi indispensable. Par rapport aux classiques du donjonverse, il n'en manque aucun et ils sont tous là à l'exception de quelques individus nommés qui ont disparu (Orcus et sa bande ont été renvoyés dans les Ténèbres Extérieures d'autres suppléments de la gamme). Cela pourrait être regrettable mais cela ne l'est pas, il y a largement de quoi faire avec le contenu de ce livre-ci. Dans l'ensemble, les monstres ont été rendus terrifiants (les dragons par exemple) et surtout customisables à souhait grâce aux grilles précisant leurs évolutions. Il y a vraiment de quoi faire dans ce livre plein d'infos.

Une grande réussite, donc.

Critique écrite en mars 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :
  • Traductions :