Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Land of Eight Million Dreams

.

Références

  • Gamme : Changelin : le Songe / Changeling : the Dreaming
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1998
  • EAN/ISBN : 1-56504-722-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret A4 de 150 pages à couverture souple.

Description

Les Hsiens sont les changelins de l'Orient lointain. C'est dire qu'ils sont aussi différents des changelins que les Kuei-jin des vampires et les Hengeyokai des loups-garous. En fait des règles de changelins, on ne retient que quelques traits de caractère (les legs) et le système de simulation, mais même le glamour et la banalité disparaissent au profit du Yin et du Yang.

Au 4ème âge, les 10.000 gardiens corrompus par les démons tentèrent de prendre possession du royaume du milieu (l'Asie). Les Hsiens, gardiens de la création, les affrontèrent et causèrent de grands dommages. Pour punition, ils furent chassés des territoires célestes et doivent désormais prendre le corps d'un homme sur le point de mourir et recommencer une vie avec peu de souvenirs de leur âme immortelle. En plus de la forme humaine, ils peuvent prendre la forme wani dans laquelle leur vraie nature se révèle ainsi que leur pleine puissance, ou la forme animale.

Il existe une grande variété de Hsien suivant l'animal ou la substance à laquelle ils sont associés, les plus connus sont les Hanumens proches des singes.

Leur magie est centrée sur les éléments et tout ce qui peut s'y rattacher par allégorie leur permet de provoquer les effets de leur choix avec le même type de limitations que les sphères de Mage (en ajoutant la préférence du Hsien pour le Yin destructeur ou le Yang constructeur). Un système de décompte des succès permet de prendre en compte l'étendue des effets ainsi que les circonstances favorables (fortunes) que l'on choisira avec soin si l'on veut des effets spectaculaires.

Les hsiens sont guidés par un objectif, suivre un chemin de perfection pour revendiquer leur héritage céleste, et par des devoirs, accéder aux prières des humains et les protéger des démons.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Vraiment très intéressant à lire, on est à la fois dans le monde des vampires d'orient et dans presque Mage (pour ce qui est de la magie.

Pas vraiment dans la gamme changelin et plutot dans la gamme vampires d'orient, avec lequel il me semble compatible (plutot comme adversaires). Si on veut les jouer avec des changelins occidentaux, on peut presque considérer cela comme du cross-over. Ils n'ont quasiment pas le concept du Songe, c'est dire...
originalité 5
source d'inspiration 5
jouabilité : pas sûr...

soner du  

Effectivement, ces Hsien n'ont quasiment aucun rapport avec les Changelins, sinon pour l'ambiance (ce sont de faibles créatures magiques qui risquent de disparaître).

Rien à voir avec le système de règles de Changelin, que ce soit pour la magie ou pour autres chose ; on retrouve par contre le Yin et le Yang de KotE. C'est quasiment un truc qui peut se coller à n'importe quel jeu du WoD, à l'instar de Mummy ou Kindred of the East (ou Sorcerer, je pense). D'ailleurs, je l'avais acheté pour mon mix Sorcerer's Crusade / Kindred of the East (que finalement je n'ai jamais joué). Il est dommage que le jeu fasse partie de la gamme World of Darkness ; à cause de ça, des races "classiques" des mythologies extrême-orientales qui auraient due être incluses ici (comme les Kitsune, voire les Tengu) se retrouvent en gros streumon musculeux dans la gamme Werewolf : "L8MD" tente d'accomoder les restes... avec d'ailleurs un certain succès (par exemple les Hannumen, qui sont les descendants du Roi-Singe).

Nous avons donc des élémentaires (métal, feu, bois, pierre, eau) et les esprits animaux (serpents, singes, poissons, chats, blaireaux) qui font de l'alchimie symbolique. D'un point de vue ambiance à la lecture, c'est cool, mais ça se voit vraiment que c'est un peu bâclé : pas de feuille de personnage, quelques bugs (mineurs) dans le système (il faut un errata)... mais c'est un foutoir très sympa, plein d'ambiance et qui apporte un souffle de légèreté dans cet orient sombre et violent.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques