Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Ecran

.

Références

  • Gamme : Capharnaüm
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2008
  • EAN/ISBN : 2-914892-50-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à trois volets accompagné d'un livret de 48 pages.

Description

Le livret accompagnant l'écran, intitulé "Complément d'Al-Rawi", complète les informations du livre de base à propos des dragons, de l'orichalque et de "Thérème". Il propose aussi deux scénarios.

Les trois premiers chapitres sont intitulés "Les Dragons Célestes" (7 pages), "De l'Orichalque" (4 pages) et Thérème (3 pages). Chacun fournit, sur le thème correspondant, des détails destinés au seul meneur de jeu. Dans le premier, le lecteur en apprend donc un peu plus sur les dragons célestes : leur forme, leurs pouvoirs, leurs objectifs et motivations. Plusieurs Maisons draconiques sont décrites. A noter que ce chapitre ne traite que des dragons célestes, leurs cousins déchus étant quant à eux présentés dans le supplément (à paraître) Par-delà les Sables. Le deuxième chapitre traite du métal mythique : son origine, ses pouvoirs, son exploitation sont traités. Une des dernières exploitation connue est présentée, ainsi que quelques objets de grand pouvoir réalisés grâce à lui. Enfin, le troisième chapitre traite de Thérème, la cité déchue, autrefois le fleuron de l'Empire Agalanthéen.

Les deux chapitres suivants sont deux scénarios, intitulés "Noeud de Vipères" (17 pages) et "Les Pétales de la Sanctification" (12 pages). Dans le premier, les personnages seront impliqués dans les noeuds de conspiration, dans la cité de Balamna, située aux franges du désert. Entre intrigues des notables et menace des pillards, ils devront faire le nécessaire afin d'éviter un bain de sang, ou pire encore. Dans le second, ils enquêteront sur des morts suspectes dans un monastère escarte. Leur enquête leur fera alors toucher du doigt l'un des mystères des origines du monde.

Deux annexes concluent le livret : un errata de deux pages du livre de base, et un organigramme des différentes peuplades et castes de Capharnaüm.

L'écran propose, côté meneur, trois pans de tables utiles en cours de jeu. Le premier pan, dédié aux tables de magie, fournit les tables concernant les seuils de difficulté des sorts ou des tablettes, les paramètres des sorts, les éléments, ainsi que des informations sur la chiromancie et les Shaytan. Le pan central, dédié aux tables générales et au combat, propose des informations sur les tests, les seuils de difficulté, les chutes, noyades ou poisons, la durée des actions en combat, les modificateurs de combat, ainsi que les soins. Enfin, le dernier pan propose la liste des caractéristiques des armes et armures.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 31 juillet 2009.

Critiques

coyote  

Enfin! Voici le vide comblé et ce très bon jeu complété d'un écran indispensable. Les nombreuses tables vous permettrons d'aller vite à l'indispensable, et vous pourrez trouver deux scénario.

Bref, ici, pas de fioriture. On regrette un peu tout de même l'absence d'aide à la masterisation (à part l'errata et un récapitulatif des peuples en une page). Enfin, je n'aime pas trop le format 3 volets, et lui préfère des formats 4 volets plus bas, qui font moins forteresse...

Question de style sans doute ! Quoi qu'il arrive, c'est un achat indispensable.

Drannaëken  

Vraiment superbe cet écran, tellement que j'en regretterais presque d'être Al-Rawi et pas joueur pour pouvoir le contempler toute la nuit.

Très complet sur les règles, il apporte une aide pour ne pas avoir à farfouiller le livre de base ce qui est franchement discréditant quand vous avez trois personnes qui attendent la résolution d'une action.

L'écran à trois volets est beaucoup plus intéressant que l'éternel écran à quatre volets qui s'étale sur toute une table et trop encombrant, celui-ci est pratique pour jouer sur une table basse (ce que je fais d'ailleurs en ne négligeant pas le thé à la menthe que je sais ô si bien faire).

Acquisition très utile, donc recommandable ! J'adhère.

Mangelune  

Rien à redire sur la qualité graphique ; les écrans de jeux de rôles ont atteint des sommets ces derniers temps, et Boris Courdesses est vraiment un artiste de très grand talent. De l'autre côté, des tables pratiques réparties en trois volets : magie/règles/armes.

Le livret contient quant à lui deux "secrets" pour le meneur, dont un éclaire un peu plus les enjeux divins concernant les Héritiers. La description de la ville de Thérème, bien qu'intéressante, me paraît un peu déplacée dans ces pages. En revanche les deux scénarios sont les très bienvenus dans un jeu aussi atypique, d'autant qu'ils sont de qualité tous les deux et fourmillent d'idées donnant de suite envie de se lancer !

HU Rudel  

Premier supplément toujours attendu pour un nouveau jeu car ô combien important pour le MJ, l'écran de Capharnaum se pare d'une illustration splendide, à l'image de la qualité déjà présente dans le livre de base, et de tableaux assez bien organisés pour la "face MJ".

Côté petit supplément accompagnant la "bête", du bon et du un peu décevant. Sur les très bons points, la qualité des deux aventures proposées, avec mention spéciale pour "noeud de vipères", aventure jouissive au possible, originales et intéressantes dans leur déroulement. De même la partie sur les Dragons commence à révéler des pans importants de l'univers et fait augmenter l'attente du premier supplément "par delà les sables" afin d'en savoir encore un peu plus! Du côté des petites déceptions, la partie sur l'Orichalque est un peu courte, défaut que l'on peut aussi reprocher à la description de Thérème. Loin d'être mal écrit, j'aurais souhaité, compte tenu de l'importance de la ville et de la civilisation Agalanthéenne sur le background, un chouilla plus d'information. En attendant un sourcebook (peut-être?) c'est quand même pas mal d'avoir déjà quelques infos à se mettre sous le stylo!

Un supplément que tout bon MJ se devra néanmoins de posséder, ne serait-ce déjà que pour la qualité de l'écran et l'aventure "noeud de vipères" que je recommande chaudement.

Sans Visage  

Je mets la note maximale à ce supplément pour deux raisons:

Tout d'abord, l'écran est beau comme tout. L'illustration immerge totalement dans l'ambiance du jeu. Côté meneur, les tables sont bien faites : magie, combat... On a un peu tout là non ?

Côté livret : la partie sur les dragons est bien et développe pas mal les intrigues possibles. C'est toujours très (trop) magique, mais les nuances de politique de ces lézards enrichissent le tout.

La partie sur Thérème est pas mal même si je n'aime pas du tout les Agalanthéens et ne voit toujours pas ce qu'ils apportent au jeu. En effet, la ville est succintement décrite pour que ceux qui en sont originaires sachent un peu de quoi il en retourne, mais guère plus.

Je tiens à souligner, et c'est la seconde raison qui me pousse à donner un 5 à ce supplément, le très bon scénario "un noeud de vipère". Partant d'une idée simple : une enquête dans une ville sous état de siège, l'auteur développe plein de situations et de petites scènes qui enrichissent considérablement la trame. Il se paie le luxe de faire intervenir les PNJs via des actions qu'ils peuvent effectuer pour ne pas se contenter d'attendre les bras croisés que les PJ finissent tout seul. J'oublie le côté sombre du scénario et la possibilité qu'il se finisse très très mal.

Bref c'est très bien fait et très bien pensé. Chapeau !

Critique écrite en septembre 2009.

MotokoSempaï  

Un écran est indispensable pour deux raisons : aider les joueurs avec un support visuel pour s’immerger dans l’histoire, fournir au MJ toutes les règles qu’il lui faut sans devoir farfouiller son LdB. De ce point de vu là celui-ci est pleinement réussit. L’illustration est magnifique, une invitation à l’immersion haute en couleur et riches d’informations (souk, architecture, abzoul, vêtements…). Côté tables c’est parfait, tout ce qu’il faut est là.

Un livret accompagne cet écran. Le chapitre sur les dragons est excellent car riche de détails sur ces derniers, leurs désirs et leurs actions mais surtout les jeux politiques qui les régissent. Celui sur l’Orichalque donne des infos intéressantes certes mais il manque un je ne sais quoi. Quant à Thérème je suis un brin déçue car c’est plus des petites infos qu’un épais background. Espérons un développement de ces deux sujets dans un autre supplément.

Venons en aux scénarios qui sont tous deux excellents dans leur rédaction !!

  • "Les Pétales de la Sanctification" qui nous plonge dans l’un des mystères de l’univers mais introduction à travailler car trop dirigée.
  • " Noeud de Vipères " est très plaisant par son sentiment de prise au piège dans une ville soumise à un siège, son rythme et ses implications. A faire jouer sans hésiter !!

En bon Al-Rawi un supplément à posséder, tant pour le superbe écran que pour les scénarios.

Critique écrite en novembre 2010.

 

Six mois après la sortie du livre de base, les éditions du 7ème Cercle publient l'écran du jeu Capharnaüm. L'objet, en papier glacé et en couleurs sur ses deux faces, comporte trois volets illustrés d'une superbe scène de souk. Le livret qui l'accompagne (48 pages en noir et blanc) contient un chapitre sur les dragons célestes qui vous donnera l'opportunité de lancer vos joueurs dans des aventures aux conséquences cosmiques, une présentation de Thérème, capitale des Agalanthéens, qui permet de sortir de Jazîrat et un descriptif de l'orichalque, un métal dont les propriétés raviront les joueurs à la recherche d'épée +12 mais dont l'utilisation n'est pas sans conséquences. Deux pages d'errata et un utile tableau récapitulatif des tribus concluent le tout.

Le gros morceau du fascicule reste les deux scénarios. Le premier, ouvert et aux séquences variées, mêle enquête, romantisme, dieux oubliés et combats de masse. Le second nous a paru moins réussi. En effet, certains joueurs accepteront difficilement son accroche trop dirigiste et le rythme un peu mou voire répétitif de l'intrigue. Cette aventure a néanmoins le mérite d'introduire une aide de jeu téléchargeable depuis le site de l'éditeur et celui du studio des Deadcrows : La Caravane du roi des singes (11 pages au format pdf), une communauté baroque, mystique et primitive qui offre la possibilité de créer des Héritiers originaires d'Opona.

Au total, hormis l'écran lui-même, ce supplément, bien que de qualité dans sa présentation, ne se révèle pas indispensable. Il a cependant le mérite d'élargir les horizons, ce qui intéressera les éventuels joueurs qui auraient déjà parcouru de fond en comble la terre de Jazîrat.

Alcibiade

Critique écrite en novembre 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques