Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Breaking the Ice

.

Références

  • Gamme : Breaking the Ice
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Black and Green Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2005
  • ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre agrafé demi-format de 44 pages.

Description

Après une brève introduction de 2 pages qui donne un aperçu du jeu et de son fonctionnement, l'ouvrage se divise en cinq parties.

Guidelines (4 pages), indique comment mettre en place la partie et choisir le thème et le "niveau de sexe graphique" inclus dans les descriptions. Ces deux éléments sont choisis en se basant sur les classifications de cinéma anglo-saxonnes : comédie romantique PG-13 ou romance dramatique NC-17, par exemple.

Characters (8 pages) explique comment créer les personnages. Cette création est commune dans le sens où les deux joueurs participeront à la création de chacun des personnages. La feuille de personnage qui est au centre du livre est d'ailleurs commune aux deux personnages. Cette section explique donc comment les deux joueurs vont choisir le "switch" de leurs personnages, leur couleur préférée et leurs traits, ainsi que leur conflit. Les joueurs vont aussi de mettre d'accord sur le cadre de l'histoire.

Playing the Game (14 pages) donne toute la mécanique de narration particulière à Breaking The Ice ainsi que le système de gestion de l'attraction. La partie est donc divisée en trois rendez-vous, eux-mêmes séparés en tours, où un joueur est actif et l'autre est le Guide qui récompense sa narration. A chaque tour les personnages gagnent des traits, des compatibilités ou de l'attraction temporaire. A chaque rendez-vous ils gagnent de l'attraction permanente. Ce chapitre donne aussi quelques éléments sur la gestion du sexe dans la narration, le principe étant d'en rester là où les deux joueurs se sentent à l'aise avec le jeu.

Endings & Resolutions (2 pages) permet de déterminer le destin du couple en fonction des résultats obtenus au cours des trois rendez-vous. Etait-ce un coup de foudre temporaire ou une longue histoire d'amour ?

Enfin, Other Ways to Play (3 pages) s'étend sur la possibilité de jouer à plus de deux, de changer d'époque ou d'ambiance. Il y a aussi quelques idées sur la façon de créer ensemble le décor du jeu, ou d'approfondir la façon de jouer les personnages.

La dernière page du jeu contient un poème de William Shakespeare, et les cinq pages suivantes comportent chacune une publicité pour un autre jeu de rôles : Polaris, Under the Bed, The Shadow of Yesterday, Dogs in the Vineyard, Primetime Adventures.

Il est à noter que le livre de Breaking the Ice est en perpétuelle évolution. Après une première version en 2005, objet de la présente fiche, le contenu de l'ouvrage a été modifié plusieurs fois par petites touches, en particulier dans sa version électronique. Cela correspond à des précisions ou éclaircissements, voire à des variantes mineures apportées au jeu ou aux exemples proposés. Avec le temps, ces changements représentent l'ajout de 2-3 pages. Une version française a également été publiée à partir d'une version de travail non commercialisée ; elle correspond donc, au moment de sa sortie, à la version la plus aboutie.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 1 novembre 2011.

Critiques

Loris Gianadda  

Ben à première vue on se dit : "Mais qu'est-ce que c'est que ce truc à la guimauve ?" puis on le lit. Et en fait, non seulement cela paraît jouable mais en plus ça a l'air sympa. Vraiment. Je ne sais pas quand ni avec qui je pourrais jouer à ce jeu, car il y a un certain fond d'intimité à une partie en tête à tête. Même avec un jeu plus standard j'ai du mal avec le tête à tête. Toutefois je suis assez curieux de tenter l'expérience à l'occasion. C'est bien écrit et ne tombe pas du tout dans la guimauve. C'est un jeu écrit de manière propre et sérieuse, avec des exemples tout du long afin de bien appréhender des mécanismes suprenants.

Souvent je me suis posé ou j'ai été confronté à la gestion des relations romantiques entre les personnages et c'est là que ce jeu fait fort : il fournit aussi, si on le détourne de son usage premier, un corpus de règles permettant de gérer cet élément dans n'importe quel jeu. Bien sûr, cela demandera toujours une plus grande implication rolistique que du "moi vois, moi tue", mais cela peut sûrement aider pas mal un meneur de jeu à faire naître et évoluer une relation romantique entre un PJ et un PNJ ou deux PJ, ou ... Bref, peu importe.

Je suis vraiment agréablement surpris. Je ne mets pas la note maximale, je la réserve au playtest si l'essai est transformé. Toutefois, j'aurais du mal à annoncer à un pote "Hé, on se fait une partie de Breaking the Ice ? On y joue deux persos qui se draguent !" Par contre, avec une amie plus intime, ça paraît beaucoup plus faisable.

Fabien  

Breaking the Ice d'Emily Care Boss est un jeu de rôle à deux joueurs qui vous propose de raconter l'histoire de deux personnages tombant amoureux l'un de l'autre. Ca peut aller de la comédie romantique américaine à la tragédie comme Roméo et Juliette, en passant par de l'humour noir genre "Harold et Maude".

C'est probablement un des jeux les plus innovants et les plus intenses auxquels j'ai joué. Innovant parce que de la création de personnage à la résolution de l'histoire (on joue trois rencontres où chaque personnage séduit l'autre), tout est fait pour créer une histoire riche, où les particularités de chaque personnage interviennent, où leurs différences jouent également, où la douleur et la difficulté existent (pas de guimauve, effectivement) et où la créativité des joueurs est sans cesse sollicitée pour approfondir la relation des personnages.

Intense parce que ce système simple amène à raconter une relation émouvante, crédible et profonde, telle qu'on aimerait en voir plus souvent dans d'autres média (comme le cinéma !). Les personnages ainsi créés sont vivants et attachants et on a plaisir à suivre leur histoire. Je pense enfin que Breaking the Ice se joue aussi bien entre amis intimes qu'entre simples connaissances : une des premières décisions à prendre, après avoir choisi l'univers dans lequel on joue, est de définir jusqu'où les personnages peuvent aller, afin que chaque joueur reste dans sa zone de confort durant la partie.

Beaking the Ice est donc un jdr qui vous propose de jouer des personnages amoureux, heureux et aux relations authentiques : ne passez pas à côté d'une expérience de jeu aussi forte !

Critique écrite en décembre 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques