Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Blacksad

Références

Thème(s) : Contemporain

  • Ouvrages référencés : 2
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Blacksad est un jeu de rôle adapté de la licence de la bande dessinée éponyme. Le jeu se déroule donc dans les années cinquante aux États-Unis, où racisme, crime, tension politique et traumatisme de la guerre sont présents.  Dans cet univers les joueurs incarnent des animaux anthropomorphiques et vont mener des investigations de tout type.

Les personnages des joueurs sont donc définis tout d’abord par la race animale à laquelle ils appartiennent. Le personnage est défini par quatre caractéristiques (la Force, les Réflexes, la Volonté et l’Intellect), aux valeurs comprises entre un et cinq. De plus, cette valeur permet d’obtenir des traits qui ajouteront des bonus lors des actions. Le personnage doit  avoir un trait par caractéristique avec un maximum de trois. Les points bonus à attribuer et à distribuer à ces traits sont égaux à la valeur de la caractéristique avec aussi une limitation à un bonus de +3. Enfin, les traits doivent se définir en trois mots. Ensuite le personnage est défini par les faits marquants de sa vie pouvant être résumé en une phrase. Ils doivent être en rapport avec son passé, mais aussi à des caractéristiques liées à son espèce animale, par exemple un chien pourra avoir comme Némésis un chat. Ces faits marquants influenceront les actions du personnage en positif ou en négatif en fonction de la situation. Ensuite le joueur définit une complication et un point faible pour son personnage, mais qui ne doit pas être handicapant non plus : il peut s’agir d’une addiction ou d’un défaut physique. En termes de jeu il s’agit d’un talent s’activant comme les autres faits marquants. Enfin le personnage a cinq valeurs de combat qui sont l’initiative, la défense la résistance, l’endurance et la protection, mais aussi  trois caractéristiques liées à sa morale, qui sont la Conscience, le Dépassement et l’Instinct. La moralité a un rôle important dans ce jeu, car sa perte peut valoir la perte du personnage. Cette perte est symbolisée par la perte de point de conscience. Lors d’une action à l’opposé de sa moralité le joueur peut obtenir une action de rédemption, si l’ensemble de la table est d’accord, et regagner des points de moralités.

En termes de mécanique, le jeu se joue avec des dés à 6 faces, de trois couleurs différentes. Il existe en effet trois types de dés différents ayant chacun sa couleur :

  • dés d’action : lors d’une action le joueur lance autant de dés que la valeur de la caractéristique. Un dé donne un succès sur un résultat de 4, 5 ou 6.
  • dés de tension : les valeurs 4 et 5 sont des succès, le six est compté comme deux succès et la valeur un annule un succès du jet de dés. Ces dés sont ajoutés au jet en fonction du conflit moral soumis au joueur. Le meneur de jeu choisit alors entre un et trois dés. Si les dés de tension après le jet donnent une valeur de six ou de un, le personnage perd un point de conscience.
  • dés complémentaires : ils sont ajoutés au jet si la somme des autres dés est inférieure à six dés. En effet un jet de dés est fait avec un minimum de six dés. Sur ces dés complémentaires, les succès sont les six et les uns annulent les succès.

Les traits permettent au joueur de modifier la valeur des dés pour transformer l'un de ceux-ci en succès ou en échec en fonction de l’instinct du personnage. Enfin les aspects  (traits ou faits marquants du personnage) influencent le jet de dés en positif ou en négatif. En effet si un aspect rentre en ligne de compte positivement les six deviennent des succès doubles et ce sur tous les types de dés. En revanche si un aspect a une influence négative sur l’action alors les uns de tous les types de dés annulent les succès.

En ce qui concerne le combat, après que l’initiative ait déterminé l’ordre d’action du tour il s’agit d’un jet d’action avec comme base le réflexe du personnage et la difficulté dépend de la défense de l’adversaire. Les dégâts sont calculés en fonction de l’attaque faite et du nombre de succès. Chaque succès permet d’ajouter des dégâts. La protection réduit  les dégâts.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Blacksad
première édition
Livre de basemai 2016Loutre Rôliste (La)Papier et Electronique
Blacksad
première édition
Livre de baseavril 2016NoSoloRol EdicionesPapier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 1 juillet 2016.  Dernière mise à jour le 8 juillet 2016.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...