Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Blacksad

.

Références

  • Gamme : Blacksad
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Loutre Rôliste (La)
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2016
  • EAN/ISBN : 978-2-37564-000-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de Blacksad le jeu de rôle à couverture rigide de 168 pages couleur sur papier glacé.

Description

L’ouvrage est divisé en cinq chapitres avec en plus, dans l'édition française, une introduction écrite par Christophe Dénouveaux. Chaque chapitre est introduit par une illustration pleine page avec le titre du chapitre. Le livre commence par une page de titre, suivie d’une page de crédits et une de sommaire.

L’introduction (5 pages) présente d'abord sur deux pages ce qu’est un jeu de rôle et sur une page comment jouer à un jeu de rôle. Sur cette page il y a un encadré qui présente ce qu’est Blacksad. La page suivante présente le jeu de rôle blacksad en commençant par le comparer à d’autres jeux de licence du monde de la bande dessinée franco-belge. La dernière page explique le contenu de l’ouvrage.

Le chapitre 1 (10 pages) s’intitule Les Personnages et explique les règles de création et d’interprétation des personnages créés par les joueurs comme des personnages non-joueurs créés et gérés par le meneur. Il y a une page d’introduction pour expliquer l’importance d’une feuille de personnage en jeu de rôle. La création de personnage s’effectue en six étapes :

  • définition d'un concept de personnage lié aussi bien à la race de l’animal anthropomorphique joué que le métier fait par ce personnage, mais aussi par son état psychologique (2 pages)
  • répartition des points de caractéristiques (douze points à répartir dans quatre caractéristiques) (1 page).
  • détermination des traits qui correspondent en résumé à des compétences du personnage lié à ses caractéristiques. Il ne faut pas plus de trois traits par caractéristiques, mais il y a autant de points à répartir dans ces traits que la valeur de la caractéristique qui lui est reliée (1 page).
  • définition des faits marquants par le joueur, les principaux évènements de la vie de son personnage, ces évènements doivent être en lien avec le métier, mais aussi l’espèce du personnage (2 pages).
  • détermination de la Complication, un traumatisme fort ou une faiblesse que peut subir le personnage (1 page).
  • calcul des scores moraux et de combat pour le personnage (1 page).

Enfin vient un paragraphe sur la gestion et la création des personnages non-joueurs. Ce chapitre est agrémenté à chaque étape d’un exemple de création de personnage et la dernière page de ce chapitre finit sur une fiche de personnage avec le personnage créé en exemple.

Le chapitre deux explique toutes les règles sur 34 pages. Il commence par expliquer la mécanique de base et l’utilisation des trois types de dés différents, les dés de bases, de tensions et complémentaires. La mécanique de base est expliquée sur six pages, avec des actions simples, de défis, d’affrontement ou de soutiens. Puis il y a trois pages pour expliquer les autres types d’action expliqués (action prolongée ou action conjointe). Sept pages sont consacrées aux actions liées à la moralité du personnage en fonction de son passé, de ses faits marquants. Le personnage va avoir des jets de dés à faire avec plus ou moins de tension en fonction de la situation et du passé du personnage créé par le joueur. Le chapitre explique ensuite sur trois pages l’utilisation des points de dépassement, qui peuvent être dépensés lors d’un scénario (appelé un tome, en référence aux différents titres d'une BD), pour différentes actions liées à la situation. À chaque nouvelle enquête (tome), ces points reviennent au niveau maximum qui est le nombre de points de conscience du personnage. Sur deux pages du chapitre, il est expliqué comme les aspects des personnages influencent l’action en accordant des bonus ou malus à l’action, en permettant de relancer un certain nombre de dés. On relance les succès en malus et les échecs en situation de bonus. Les six pages suivantes expliquent les règles de combat , de perte de vie et de régénération, et de séquelles physiques subies par un personnage. Les six dernières pages du chapitre décrivent différentes actions courantes dans le jeu Blacksad, comme l’intimidation, la séduction et les courses-poursuites.

Le chapitre trois, Scénario (30 pages), donne des conseils de narration, aussi bien sur l’ambiance à mettre que sur les unités de narration. Ensuite viennent des conseils d’écriture pour le meneur pour bien construire une enquête policière et mettre en place une intrigue intéressante et amenant des choix moraux pour les personnages de ses joueurs.

Ambiance (34 pages) explique ensuite le contexte historique de blacksad et les principaux lieux de vie. La sortie de la guerre, le racisme, la mafia et la corruption sont les thèmes centraux de Blacksad. Suit une description de la ville de New York version Blacksad avec pour chaque lieu des exemples de personnages non-joueurs pouvant être utilisés. Les dix-huit dernières pages de ce chapitre sont les personnages iconiques de la bande dessinée transformés en personnages pré-tirés pouvant être utilisés par les joueurs.

Enfin, le dernier chapitre, Affaires, contient des idées d’enquêtes de scénario et des notes de détectives (29 pages). Les enquêtes  sont au nombre de cinq. La première affaire  est très détaillée alors que les autres sont résumées.

  • La chance de l’indien : les personnages mènent l’enquête sur l’associé d’un magnat des jeux de hasard, soupçonné de trahison. Ce scénario est détaillé sur 6 pages.
  • Jeunesse perdue : les personnages sont payés par une famille pour les aider à éviter des conditions excentriques pour avoir leur héritage.
  • Ultime assaut : il s'agit d'une enquête sur la disparition du boxeur Joe Hallenbrock.
  • Homme mort : James Ferrer est un homme condamné à mort, mais innocent. Les personnages doivent prouver son innocence.
  • Romano et Genofette : deux amoureux demandent la protection des personnages contre leurs parents.

Les notes de détective sont des répliques de Blacksad sur les thèmes principaux des albums.

La fin de l’ouvrage est une planche finale d’un album de Blacksad, suivie de deux pages avec deux fiches de personnage, puis une illustration et une citation de John Blacksad.

Cette fiche a été rédigée le 1 juillet 2016.  Dernière mise à jour le 6 avril 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

    Autres versions

    • Ouvrage original :