Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Banshee!!!

.

Références

  • Gamme : Banshee!!!
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Banshee Corp
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2006
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 14 x 20 cm de 176 pages encollées dans une couverture souple

Description

Comme indiqué en couverture, Banshee!!! n'est pas fait pour se prendre au sérieux. Aussi l'écriture de l'ouvrage est-elle à prendre au second degré : l'humour et la parodie sont présents tout au long du livre, comme en témoignent les exemples du style du jeu.

Après quelques pages de crédits et remerciements, ainsi que le sommaire, une petite présentation du jeu de rôle en général est proposée. Avant de passer à la description du jeu proprement dit, deux pages de questions/réponses apportent des précisions sur certains points du jeu, comme sur les gens à qui il ne s'adresse pas. On nous présente ensuite les Enfers et la situation globale dans laquelle vont se trouver les personnages, les Banshee, et leurs motivations.

Le corps des règles de jeu commence par la description/création des personnages. Le pentacle d'affinité des aspects (PAA) est présenté, ainsi que les différents concepts qui définissent l'âme du Banshee (Psyché, Présence, Possession) ou le corps qu'il utilise (Puissance, Résistance, Maniabilité). Le système monétaire est aussi décrit, ainsi que son origine : les corps possédés voient l'âme expulsée se cristalliser en fragments d'âme, en âme fissurée ou en âme pure. Tous ces fragments servent de monnaie selon l'échelle 100 fragments = 10 âmes fissurées = 1 âme pure.

La simulation des actions est expliquée ensuite. Différents exemples sont proposés pour illustrer la réussite ou l'échec des actions avec le lancer de trois dés à six faces. Le cas particulier du combat est détaillé aussi, avec l'utilisation d'équipement divers - armes et armures normaux, démoniaques ou Banshee. La section sur les règles s'achève sur un court passage sur les objets Banshee en général.

La section suivante n'est rien de moins qu'un aperçu touristique des différents lieux qui composent le monde des Enfers, à savoir :
- les Limbes
- le cercle des Monstres
- le cercle des Vampires
- le cercle des Humains
- le cercle des Banshee
- le cercle des Démons
- le cercle des Méduses (pour mémoire)
- le cercle des Ténèbres (de Fatan)

En plus d'une description physique, chaque lieu présente ses habitants types, caractéristiques de jeu comprises. Les personnages non joueurs les plus connus sont également présentés. Après ce petit voyage, les cinq mondes correspondant aux cinq premiers cercles sont décrits à leur tour. Chacun est une espèce de plan associé à son cercle, où ambiance et mode de vie sont décrits, toujours avec un style parodique.

Le chapitre suivant présente les différents Aspects, ou plutôt les pouvoirs, sorts et compétences liés à chacun. Niveau par niveau (de 1 à 6) plusieurs pouvoirs et talents, automatiques ou payants, sont décrits. A partir du niveau 5, des tares automatiques sont acquises. Si elles ne sont pas bien jouées, le niveau dans l'Aspect diminuera.

Après un chapitre décrivant divers matériels, un scénario d'initiation de 8 pages est proposé. Plusieurs idées de scénario occupent les 6 pages suivantes, avant d'arriver à une fiche de personnage vierge, sur une page. L'ouvrage s'achève par un dernier mot de l'auteur.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Woufeil  

Etant à la foi un rôliste - j'aime bien INS/MV en plus ! - et un ex-joueur du jeu en ligne Kraland Interactif, je ne peux qu'adorer ce jeu...

Le style d'écriture est plutôt hilarant, surtout quand on connaît un minimum l'auteur, les références diverses sont nombreuses. Les règles sont simples et évitent toute prise de tête superflue pour ne laisser la place qu'aux différents trips des joueurs et du MJ.

L'univers dépeint est carrément décalé... On y retrouve des geeks, des racailles, dss bourrins, des pu... euh, des créatures à la libido explosive...

Du côté des défauts, une mise en page un peu bordélique - ça à l'avantage d'obliger à tout lire - et certains trouveront certainement les règles trop simplistes.

A part ça, Banshee!!! c'est bon, mangez en !

Antoine 'capi-chou' Van Vooren  

Banshee!!!... Parmi les auteurs de jeux de rôles amateurs, certains restent à jamais dans l'anonymat. Certains parviennent à se faire un nom avec un jeu de bonne qualité, mais qui restera à jamais au stade amateur. Certains voient une ou plusieurs de leurs oeuvres éditées, sans forcément rivaliser avec les "grosses pointures" (je pense à des jeux comme Brain Soda, Contes Ensorcelés...). Certains, enfin, parviennent à faire "mieux que les pros" (Exil, Pavillon Noir, Crimes bientôt...).

Tirodem, l'auteur de Banshee!!!, s'est débrouillé pour faire publier son jeu de façon... artisanale ! Ca se voit, ça se sent. Mais l'auteur le reconnaît. C'est le début d'une aventure. Un petit pas pour Tirodem, un grand pas pour le jeu de rôle. A moins que ce ne soit le contraire ?

Bref. La critique. Côté forme 1/5 - C'est là qu'on ressent le plus le côté artisanal. Petit livret, couverture souple ayant une sale tendance à se déformer, une maquette inexistante... Tous les titres sont au même niveau (police, taille, marge), ce qui n'aide pas à s'y retrouver. Les dessins ne sont pas mauvais (on trouve bien pire dans des jeux pros), mais ils manquent de fini, et surtout l'impression rend très mal (vive les points de la taille d'un poing). Ajoutons quelques coquilles et fautes d'orthographe. Ca arrive dans les jeux pros, mais ce n'est pas une excuse.

Le fait que ce jeu ne coûte que 10 euros n'est pas une excuse. Les manuels de l'EWS étaient environ du même format, avaient un contenu similaire du point de vue taille, et pourtant étaient tout en couleurs et magnifiquement illustrés. Pour 15 euros. Bon, d'accord, c'est peut-être en partie pour ça qu'ils ont fait faillite... Bref. Une forme assez mauvaise. C'est dommage, mais c'est compréhensible vu l'impression artisanale.

Côté background 4/5 - Là c'est pas mal du tout. On pourrait a priori s'attendre à un ersatz d'INS/MV, mais ce n'est absolument pas le cas. Là où INS traite des sujets sérieux avec humour, Banshee!!! se veut totalement délirant. Peut-être trop ? Le background semble en effet être un tas d'idées folles que l'auteur aurait eu lors de soirées bien arrosées ou enfumées. Les private jokes y sont aussi peut-être un peu trop présentes...

Mais globalement, ça tient. On s'amuse en lisant le manuel, et on s'amuse aussi en y jouant. C'est le principal. Le scénario d'initiation est clairement mauvais. Il n'est là que pour faire découvrir le background du jeu, ce qui est inutile vu qu'il est possible de tout expliquer rapidement avant le début du jeu. Les synopsis par contre promettent de gros délires, à condition d'y bosser.

Côté règles 3/5 - Etant particulièrement fainéant, je trouve qu'apprendre des tonnes de règles est une corvée. Pour ça, avec Banshee!!! on peut être rassuré. Elles sont particulièrement simples. Malheureusement, ça n'a pas que des points positifs. Il est hors de question de chercher le moindre côté simulationniste du jeu. Il n'y en a pas. A peine plus que dans "Tout le monde est John". C'est parfois gênant quand on a l'habitude de systèmes plus complets, mais ça a tout de même l'avantage de plus se concentrer sur le roleplay et le plaisir. Un point assez positif, donc.

Pour les personnes, c'est plus ennuyeux. Ils manquent de saveur, de profondeur, de diversité. A la création, tous les banshees ont les mêmes caractéristiques, et seul le roleplay les départage. Avec l'avancement de "niveau", une petite différentiation apparaît : le banshee sera plutôt banshee, humain, démon, vampire ou monstre. Ca fait 5 voies différentes à suivre. Malheureusement, les pouvoirs disponibles pour chaque voie sont peu nombreux, enfermant chaque banshee ayant suivi une certaine voie dans un style particulier. Le monstre tape fort et fait joujou avec les animaux, le démon fait peur aux petites vieilles... Un peu décevant quand on voit toutes les déclinaisons possibles dans une seule de ces voies dans d'autres jeux (INS, Vampire, Loup-garou...).

Globalement 3/5 - En résumé... Un jeu qui mériterait 4 ou 5 dés en amateur, rivalisant avec des "Brain Soda" ou "Petites sorcières". Malheureusement, le passage à une version "commerciale" s'est fait peut-être un peu vite, sans laisser au jeu le temps de mûrir assez. Ce qui nous laisse avec un côté amateur trop présent.

Mais dans le fond, un bon jeu. J'ai une certaine tendance à ramener la note d'un jeu à son prix, et à l'amusement qu'il peut procurer. Et de ce côté, c'est parfait. 3 donc, parce que c'est le genre de jeu qu'on trouve gratuitement en pdf sur le net. Mais une version plus complète, moins fouillis et plus pro mériterait probablement son 4.

Quoi qu'il en soit, si vous avez l'occasion de mettre la main sur ce bouquin, profitez-en. 10 euros, c'est pas cher pour quelques parties de franche déconne. Puis c'est peut-être un futur collector !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques