Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Retorno a Rincón

.

Références

  • Gamme : Aquelarre
  • Sous-gamme : Aquelarre - 3ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : NoSoloRol Ediciones
  • Langue : espagnol (castillan)
  • Date de publication : mai 2017
  • EAN/ISBN : 978-8416780556
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre au format A4 de 192 pages en couleurs.

Description

Retorno a Rincón est un supplément contenant une campagne et deux scénarios indépendants. La campagne se divise en deux périodes séparées de 20 ans se composant de 9 scénarios chacune.

Après la page de garde, la page de Créditos, la page d’Index et une page blanche, un Proemium (1 page) nous relate un bref historique de la première itération de la campagne ainsi que de ce « 20 ans après ». Une nouvelle de 4 pages, Juicio de Dios, vient présenter des personnages et le contexte de la première partie de la campagne.

Après une double page de garde, les scénarios de Rincón : Un Lugar en el Mundo prennent place. A peu de choses près, ils sont identiques à ceux du supplément Rincón de la première édition du jeu. Les différences principales sont la maquette et les illustrations ainsi qu’une description ajoutée aux PNJ principaux en plus de leurs caractéristiques. Les Apéndices ne sont pas repris.

El Mercarder, el Ladron y la Lamia (6 pages) recommande un nombre inférieur de PJ ainsi que de classes disponibles à la création. La mention du supplément Lilith a été supprimée et un PNJ change de prénom, passant d’Inès à Beatriz. Enfin, l’ancien chapitre IV devient un Anexo avec l’ajout d’un plan. Pecados Veniales (5 pages) voit sa citation attribuée à Plaute et non plus à l’Encyclopedie et son Introduccion se fait plus précise avec un PNJ qui revient de l’aventure précédente. Les Campesinos normales deviennent de simples Campesinos et deux PNJ voient leur armure baisser.

Hijos de Cain (9 pages) n’augmente que l’armure d’un PNJ et le plan du château de Rincón apparaît ici, il fallait attendre Mandragoras ! dans la première version. La Maldicion del Mal Señor (7 pages) a des changements plus conséquents. L’antagoniste possède des caractéristiques différentes, ainsi que sur la façon de le défaire. 4 PNJ sont aussi ajoutés. Mandragora ! (8 pages) allonge son Introduccion pour la lier plus fortement à la campagne et trois PNJ changent de nom : Francesh de Pera devient Mossen Jorde, Oscar el Madrileño devient Manuel el Seguro et Dario en Caraniño devient Pedro en Sonriente.

La note historique de création du scénario El Castillo del Llanto (5 pages) change de date, de 1294 à 1293. Un PNJ du scénario La Maldicion del Mal Señor fait sont retour et un antagoniste voit ses caractéristiques relevées. Noche de San Juan (6 pages) voit l’ajout d’une note au DJ dans son troisième chapitre. El Manantial de la Doncella (10 pages) n’impose plus que le PJ victime doit être un homme, ajoute un indice supplémentaire au Chapitre II ainsi qu’un PNJ, Casimiro. Camaradas de Armas (6 pages) termine cette première partie de la campagne sans changement notable.

La nouvelle La Bermeja (2 pages) sépare les deux parties.

Après une double page de garde, la seconde partie de la campagne, Retorno a Rincón s’ouvre avec El Pretendiente (8 pages). 20 ans se sont passés depuis la tentative d’invasion de Pierre Navarr et le Baron de Rincón envoie le fils d’une vieille connaissance pour les inviter à la fête des fiançailles de sa fille. Toutefois, si les PJ pouvaient en profiter pour enquêter sur son futur gendre, noble dont l’un des cousins est un des sous-lieutenants important du Royaume, ce serait une bonne chose. Mais s’il s’avère n’être pas un bon candidat, quels seront les réactions ? Contrairement à la première partie, les scénarios ne s’ouvrent pas sur une citation mais sur des textes d’ambiance. On trouve un chapitre sur les anciens PNJ du château (sans caractéristiques) ainsi qu’un autre sur les nouveaux (avec caractéristiques). Un Anexo sur le mariage conclu le scénario.

Cuando las Niñas No Son Princesas (9 pages) se joue avec 5 pré-tirés, tous féminins. Elles doivent s’échapper d’une grotte sale et nauséabonde où elles ont été enlevées pour de sinistres desseins. Trois travaux diaboliques seront annoncés pour la suite de la campagne.

La Ultima Criatura (6 pages) est un retour sur les anciennes terres du Mal Señor, Estañedo. Malgré leur victoire, la région est lugubre et les PNJ se voient mandatés pour aller chercher le fils imprudent d’anciens amis au fin fond de la forêt. Ici aussi, on trouve un chapitre pour les anciens PNJ du lieu (sans caractéristiques) ainsi que pour les nouveaux (avec caractéristiques).

Cargando con el Muerto (7 pages) est une enquête dans la région de Carrigon. Un homme accusé de meurtre a trouvé asile dans l’église du village. Contre toute attente, cet incident aura des répercussions jusqu’au Baron de Rincón. Un chapitre pour les anciens PNJ du lieu (sans caractéristiques) ainsi que pour les nouveaux (avec caractéristiques) sont présents.

Una Noche de Reposo en La Zaurilla (10 pages) rejoint la tradition de l’édition originale en étant un scénario rapporté : en l’occurence du jeu Grandeur Nature La taberna de Recaredo de Jokin Garcia et Ricard Ibañez joué lors des journées Tierra de Nadie en 2014. La nuit, une auberge, bien trop de PNJ et un chapitre « Si les PJ ne font rien » pour faire mentir son titre. L’Anexo propose 7 recettes médiévales (dont deux de vin) et le plan de l’auberge.

El Controvertido Testamento del Conde de Bozate (12 pages) est aussi une enquête sur un meurte mais cette fois dans le monastère de San Gabriel où les PJ ont déjà eu l’occasion d’aller 20 ans auparavant. Le fils du Conte de Bozace a été retrouvé sur le cadavre sanguinolent de son père. Aux PJ de démêler une affaire où les intérêts pécuniaires balancent entre le sacré et le profane. En guise de glas, un des travaux diaboliques se réalise. Qui dit retour, dit la présence des deux chapitres anciens PNJ et nouveaux PNJ. L’Anexo se penche sur l’invention lucrative médiévale du Purgatoire.

El Reino de los Cielos (7 pages) se penche sur la venu dans la région d’un prédicateur considéré par ses suivants comme un Saint. Prêchant que tous les hommes et toutes les femmes naissent libres et égaux et que les pauvres hériteront de la Terre, sa présence est pour le moins problématique. D’autant plus lorsque l’on sait que la dernière partie est le deuxième travaux demandé par le Diable. Centré sur le village de Rincón, on a un chapitre pour les anciens PNJ du lieu (sans caractéristiques) ainsi que pour les nouveaux (avec caractéristiques). L’Anexo présente la base historique sur laquelle repose le scénario.

Milagro ! (7 pages) voit le troisième travaux se réaliser : un homme est revenu d’entre les morts et plus précisément de l’Enfer. Retour à Arrabel de los Monies pour les PJ. Chapitre pour les anciens PNJ du lieu (sans caractéristiques) ainsi que pour les nouveaux (avec caractéristiques) et en Anexo, la formule en latin et en espagnol de l’excommunication.

La Burla del Diablo (6 pages) se passe 2 semaines après les réalisations des travaux. Et rien. Ce rien laisse perplexe non seulement les PJ mais aussi les adorateurs du Diable. L’arrivée d’un mage et la recherche d’une expédition contre des brigands viendront mettre un terme à la campagne.

Après une double page de garde et une nouvelle ayant le même titre décrivant le twist du scénario (4 pages), Trovas para un Mal Señor (10 pages) –aucun lien avec celui de la campagne– met les PJ au service d’un seigneur féodal cruel, capricieux et égoïste. Vont-ils eux aussi abuser de leur pouvoir, être cléments ou tout simplement se rebeller ? Et que vont-ils faire lorsqu’un élément surnaturel fera son apparition ?

Une nouvelle de 2 pages, Cruz oscura, sépare ce scénario du suivant : Daemoniorum Eventa in Salmantica (16 pages) repris du supplément Rincón et qui est annoncé par une double page de garde. Quelques modifications ont été apportées comme l’abandon des titres latin pour les chapitres I, II et IV, des numéros de rumeurs différents car au chapitre IV un a été supprimé (15 mai 1346 : dévotion populaire) et deux ajoutés (22 juin 1346 : 6 cadavres de fillettes et 22 juin 1347 : suicide de Isidoro Giron de Pelayo), l’ajout de 4 livres dans la bibliothèque (Chap. I) dans la section Irrelevantes, un changement de nom au Chap. II (le Padre Proculo remplace Don Manuel Calvo) et, enfin, au Chap. III un événement passe du 23 au 22 juin et la nuit de la Sain Jean (l’apothéose du scénario) passe du 24 au 23 juin.

La nouvelle Los Lobos de Castrove (4 pages) et le plan du Valle de Rincón (2 pages) ainsi qu’une page blanche terminent l’ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 16 avril 2021.  Dernière mise à jour le 1 mai 2021.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.