Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Créatures des Contrées du Rêve

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 64 pages, couverture souple.

Description

Ce livre est en quelque sorte la suite de l'ouvrage Les Monstres de Cthulhu, et se présente de la même façon. Cette fois-ci, comme le titre l'indique, ce sont les créatures des Contrées du Rêve qui sont à l'honneur, mais on trouve aussi des créatures de la terre "normale" (comme les hommes-serpents, Atlach-Nacha, Tsathogga, etc.).

Comme pour l'ouvrage précédent, le livre est présenté comme si un investigateur biologiste l'avait écrit, et ne contient pas de données techniques pour le jeu de rôle l'Appel de Cthulhu.

Le livre présente, en plus des créatures, des cartes en couleurs des contrées du rêve :
- une carte d'une page du Monde Inférieur
- une double page avec la carte des Contrées du Rêve Terrestre

Chaque monstre ici présent a le droit à une fiche de deux pages, identique à celle se trouvant dans Les Monstres de Cthulhu.
La page de gauche présente :
- un schéma montrant l'échelle de taille de la créature par rapport à un humain,
- une citation de Lovecraft,
- une description générale de la créature,
- le type d'habitat,
- la répartition géographique,
- les us et coutumes,
- les caractéristiques distinctives (comment bien être sûr d'identifier la bonne créature).
Dans la marge, on trouve des notes annexes (schémas, etc.). La page de droite présente une illustration pleine page en couleurs de la créature.

Comme dans le premier ouvrage, nous avons aussi un diagramme permettant d'identifier la créature suivant les observations (a-t-elle des ailes ? a-t-elle des tentacules sur la tête ?) et une bibliographie.
Par contre, contrairement au premier tome, on ne trouve pas de dessin général des créatures pour comparer leurs tailles entre elles.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 15 septembre 2009.

Critiques

soner du  

Magnifique !! L'ouvrage s'ouvre sur de très belles cartes en couleur, moins pratiques que celles des ouvrages consacrés aux Contrées du Rève, mais néanmoins elles invitent au voyage de façon très agréable.

Les illustrations très colorées de Mark Ferrari sont absolument sidérantes : les créatures sont toutes à la fois sublimes, grotesques et très intrigantes... même les créatures les plus insignifiantes (comme les Zoog ou les Buopoth).

Les textes sont plutôt rigolos dans le genre "pseudo-scientifique", et peuvent donner des idées de rencontre ou de scénarios.

Bref, voilà une oeuvre d'art très riche en inspiration : pas indispensable mais sa possession vous ravira certainement.

jeremy N  

Un maitre mot : "L'exellence". Selon moi ces deux recueils, "Monstres de Cthulu", "Créatures des Contrées du Rêve" sont INDISPENSABLES en fournissant une "invitation" à l'imagination rarement atteinte dans un supplément de jeu de simulation. Ils rejoignent en cela le prodigieux Jorune et l'extraordinaire Laborinthus au panthéon des merveilles de la culture rolistique élevé au niveau d'art total.

Le premier opus se caractérisait par ses couleurs sombres et maladives signées Tom Sullivan, ce second mouvement renoue avec les couleurs du merveilleux, (Chat de Saturne, Dragon Papillon, Chimère de Nuages...). Il n'oublie cependant pas "l'inquiétante étrangetée" d'un phosphorécent Abhoth ou l'horreur souterraine d'un Gug. Mr Ferrari, Lewis Caroll aurait sans aucun doute adoré.

Je comprends que la tentation soit vive de montrer ces "tableaux" aux joueurs-investigateurs. Ma réponse serait certainement celle de ma critique du premier tome mais... comme la vérité du mythe, ça démange. Chuuuuut! L'hommage rendu au fantastique par ces deux receuils est ici incandescent alors n'hésitez plus, rentrez dans l'oeuvre, jouez !

matreve  

Pendant des Monstres de Chtulhu (MdC), j'aurais pu mettre une note identique, ce supplément étant conçu sur le même canevas.

Pourtant son degré d'utilité est largement supérieur à mon sens pour deux raisons :

  • le peu de matériel publié sur les Contrées du Rêve permet à ce supplément de compléter une gamme quasi inexistante 
  • le contexte fantastique des Contrées du Rêve : contrairement à un (bon) scénario Cthulhu ancré dans le réel, il n'est pas inhabituel de croiser dans les Contrées des créatures fantastiques et ce supplément sera un atout certain pour poser l'ambiance. Vous serez ainsi susceptible de l'utiliser bien plus fréquemment que son homologue des MdC. 

Comme il a été élaboré avec le même soin que les MdC (qualité du texte et des illustrations), on peut facilement le hisser un cran au-dessus du simple artbook ou objet de collection, et le faire rentrer dans la catégorie d'un vrai et honnête supplément de jeu de rôle.

Critique écrite en octobre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :