Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Three Kings

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 44 pages (version couleur ou version noir et blanc).

Description

Ce scénario est le point de départ de la campagne Achtung ! Cthulhu qui se propose de faire vivre les grands épisodes de la guerre mondiale en y ajoutant la dimension du mythe de Cthulhu. Il en existe plusieurs adaptations, celle-ci pour l'Appel de Cthulhu et en particulier la 6e édition, mais aussi pour Realms of Cthulhu (Savage Worlds) et pour le système PDQ (Prose Descriptive Qualities System).

Les deux premières pages (numérotées i et ii) consistent en la couverture et quelques mots qui présentent succinctement la campagne et le contenu de l'ouvrage. Viennent ensuite deux pages non numérotées qui sont respectivement consacrées à l’Ours (crédits, remerciements et mentions légales) et à la table des matières. La page d'après (numérotée page 2) correspond à un avant-propos de Chris Birch.

Les 2 pages suivantes présentent en quelques mots la campagne Acthung ! Cthulhu ainsi que, de manière plus détaillée, le scénario. Les personnages, sont chargés par la section D du MI 6 de s’infiltrer en Tchécoslovaquie occupée pour recueillir des renseignements auprès de la résistance. L’état-major britannique s’inquiète en effet de rumeurs d’atrocités commises par les nazis au château Karlstein qui se trouve en Bohème. Comme la guerre n’a pas encore commencé (le scénario se déroule pendant l’été 1939), les personnages opèrent de manière clandestine et risquent la mort s’ils sont découverts.

Le scénario est divisé en épisodes dont la description occupe 19 pages. Chaque épisode comprend des scènes distinctes dont l’enchaînement permet aux personnages de progresser dans l’intrigue. Dans le premier épisode (Getting in, 4 pages), il est expliqué comment les personnages peuvent atteindre le château Karlstein ; plusieurs points de départ sont possibles en fonction du lieu d'arrivée des personnages. Une scène a également lieu pour mettre les personnages dans l’ambiance.

Le second épisode, The Resistance (6 pages), explicite comment les personnages peuvent entrer en contact avec la résistance tchèque et obtenir quelques informations sur ce qui se passe au château Karlstein en trois scènes. C’est dans cette section que la région du château est présentée par le biais d’une carte et de la description de quelques lieux. L’épisode 3, Codename ANGEL, tient en deux pages et décrit deux rencontres : avec les chefs de la résistance (scène 1) et avec un important personnage non-joueur (scène 2).

L’infiltration dans le château Karlstein occupe huit pages. Cet épisode, An Unspeakable Evil, présente les plans du château ainsi que les routines de la garde qui protège le lieu et les criminelles expériences commises par un savant nazi. La scène 1 permet de jouer l’infiltration dans le château. La scène 2 de cet épisode se passe dans le donjon du château où sont présentés les  résultats des expériences. La scène 3 est la conséquence de l’action d’un PNJ qui accompagne le groupe. Enfin, la scène 4 met aux prises les personnages avec le savant nazi. L’épisode 5 conclut l’aventure (Escape !, 2 pages) en expliquant comment les personnages peuvent s’échapper. Suivent quatre pages qui présentent les PNJ alliés ou adversaires.

L’appendice I (4 pages) présente les quatre personnages pré-tirés, leur matériel ainsi que de nouvelles compétences. L’appendice II (3 pages) introduit quelques ajouts aux règles pour simuler le contexte particulier de la seconde guerre mondiale : des règles sont proposées pour le parachutisme et le combat de véhicules, et de nouvelles occupations (militaires) sont présentéses pour créer des investigateurs. L’appendice III (5 pages non numérotées) présente les pièces à donner aux personnages pour leur briefing.

La dernière page propose une publicité pour la suite de ce scénario, Heroes of the Sea. Il est à noter que le scénario comporte une vingtaine d'encarts qui occupent jusqu’à une demi-page chacun ainsi que neuf illustrations généralement d’un quart de page chacune.

Cette fiche a été rédigée le 20 février 2013.  Dernière mise à jour le 4 mars 2013.

Critiques

Ivryen  

J'ai lu (mais pas fait jouer) ce qui me semble être un excellent scénario.

Le scénario en lui même est clair, facile à prendre en main et va à l'essentiel: Seules quelques scènes sont décrites. Elles servent à plonger dans l'ambiance et à nouer l'intrigue. Cette structure pré-découpée facilite grandement la tâche du MJ. Il suffit de lire une fois le scénario (par ailleurs bien écrit) pour en comprendre les tenants et les aboutissants.

De plus, "The Three Kings" évite l'écueil du dirigisme (par ailleurs assez fréquent dans les jeux comme Cthulhu) en laissant aux joueurs une certaine liberté. Ils ont certes une mission précise mais possèdent une grande latitude pour s'organiser et progresser dans leur aventure. A eux de faire les choix, de choisir une approche et de prendre des décisions.Tout les éléments sont donnés au MJ pour s'adapter aux différentes approches possibles. De cette manière, le scénario rappelle bel et bien les films de guerre comme "Quand les Aigles attaquent" ou "les Canons de Navarone".

Pour l'aspect "Appel de Cthulhu", le scénario est également réussi . Il y a vraiment de quoi surprendre les joueurs et introduire beaucoup de subtilité ainsi que d'éventuels dilemmes pour les personnages. Je ne veux pas dévoiler le scénario mais j'ai vraiment beaucoup aimé la manière dont le mythe et les horreurs de la guerre étaient entremêlés.

Bref, ce scénario correspond parfaitement à son objet. Il introduit avec brio la campagne "Cthulhu metts Weird War" en offrant tout à la fois une bonne dose d'action militaire tactique, un vrai scénario d'horreur et également une histoire sombre et émouvante.

Cela donne envie de lire la suite et de souscrire pour que la campagne "Achtung ! Cthulhu" aille à son terme !

Critique écrite en février 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques