Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Ecran des Masques de Nyarlathothep (L')

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran en carton rigide à 3 volets format A4 paysage, et livret de 16 pages.

Description

L'écran reprend les tables de l'écran standard, avec les mentions des pages de l'édition de base et celles de la version 30e anniversaire.

Le livret est un scénario, publié au départ dans le Casus Belli n°118, à l'occasion de la sortie de l'Intégrale des Masques de Nyarlathotep. Après la page de titre et celle des crédits, le scénario de 12 pages est une enquête sur la mort d'une fugueuse présumée, qui mène les investigateurs à un savant fou désirant créer une race d'hybrides entre hommes et singes blancs. Une lettre trouvée au cours des recherches permet d'introduire, ou de compléter, la campagnes des Masques. Deux pages de documents à distribuer aux joueurs terminent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 1 mai 2012.  Dernière mise à jour le 2 mai 2012.

Critiques

leeoneil  

Petite critique rapide sur l'objet.

Rien à dire sur l'écran, l'illustration est superbe et permet de poser l'ambiance de n'importe quelle expédition aux confins de la civilisation.

J'ai fait jouer le scénario en dehors des Masques, comme un one-shot. Il est plaisant, associé à un guide de New-York on peut poser une superbe enquête, qui oscille entre les speakeasy glauques et l'univers bourgeois des quartiers huppés de New-York. La trame est très classique mais permet vraiment de poser une belle ambiance.

Attention par contre si vous essayez de raccorder ce scenario' à la campagne des Masques. Déjà le lien est ténu entre les deux histoires, voir bancal, mais surtout, le scénario est long et va demander une digression énorme.

Il est annoncé entre 2 et 3h de jeu, nous avons passé facilement 9h dessus (et la conclusion n'est pas arrivée). Si l'enquête est bien construite, l'univers bien documenté, cela me semble impossible de tenir le tout en moins de 3h. Le risque est donc de faire décrocher un peu tout le monde de la trame des Masques.

Ils ont été un peu optimistes sur la durée de jeu prévue.

En one-shot par contre le scenario' est très plaisant (avec du boulot pour retranscrire l'ambiance de la ville).

Critique écrite en mai 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques