Contenu | Menu | Recherche

Au commencement l'univers fut créé. Et puis on a commencé à recenser les JDR...

Accessoires du Gardien

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Un écran en trois volets format A4 paysage, un bloc de 32 feuilles de personnages recto-verso et un livret de 28 pages.

Description

L'écran contient côté recto une illustration représentant des personnages et une voiture devant un paysage, au verso des tables extraites du livre de base : compétences, santé mentale, modificateurs de circonstance, échelle temporelle, modificateurs pour le combat, dégâts des armes, etc.

Le livret contient, après la couverture, des résumés ou extraits des règles principales : la création de personnage (2 pages), les occupations (2 pages), les compétences et leur gestion (3 pages), le combat (1 page), la santé et les soins (2 pages), la santé mentale (1 page), les recherches (1 page), les poursuites (2 pages), la gestion de l'environnement (3 pages), les interactions sociales (1 page), des fiches de suivi (1 page).

Un scénario (7 pages) est également fourni. Son intrigue principale repose sur l'exploration d'une cité souterraine trouvée en plein désert et sur la découverte de ses étranges habitants. Le livret se conclut par un résumé des options disponibles pour les joueurs, sur la même page que l'ours.

Les feuilles de personnage sont identiques à celles du livre de base.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 septembre 2009.

Critiques

leeoneil  

L'image choisie est superbe et plonge vraiment les joueurs dans l'ambiance ! C'est peut-être plus facile de "s'identifier" à travers une représentation "photographique" qu'un dessin. En tout cas, mes investigateurs apprécient.

De plus, le format est parfait! On peut enfin rester assis et voir les joueurs sans avoir à se lever (trois volets assez bas). Le carton est très épais, le tout parait très robuste.

Le petit livret qui l'accompagne est bien fait, avec un rappel des règles importantes de la V6, très utile en cas de trou de mémoire.

Critique écrite en mai 2009.

Nicolas 'Lamespard' Pirez  

Un nouvel écran pour l'Appel de Cthulhu, enfin ! J'avoue que le Grand Ancien rampant de la précédente édition commençait sérieusement à me sortir par les branchies, et ce malgré tout le respect que je dois aux Grands anciens... Et il faut bien dire que  je ne suis pas déçu. L'illustration est superbe et bien plus dans l'ambiance du jeu : suggérer les dangers tapis dans la nature plutôt que de montrer un gros monstre baveux.

Côté gardien, le choix des tables représentées est, après test, plutôt pratique. Les rappels additionnels de règles du livret ne sont pas non plus inutiles.

Le scénario est quant à lui un peu court mais dans le droit fil des nouvelles de Lovecraft : mortel, malsain, désespéré. Sa lecture m'a vraiment donné envie de lâcher mes investigateurs dans le désert... Et au vu des risques encourrus et des probables accès de rage vengeresse de vos joueurs, la solidité de l'écran prend finalement tout son sens...

Critique écrite en mai 2009.

Solaris  

Tout d'abord commençons par l'écran lui-même. L'illustration est magnifique et met tout de suite dans l'ambiance. En plus, l'écran est très épais, et son format original, même si'il est plutôt inhabituel, se révèle pratique. Les tables au dos sont bien choisies et le rappel du numéro de page pour chaque table semble devenir la norme.

Le livret est également une réussite. Véritable complément du livre de base, il synthétise les règles de jeu et c'est vraiment un outil indispensable !

Seul le scénario me déçoit. Je le trouve plus adapté pour une partie de Conan que de Cthulhu.

Mais dans l'ensemble, l'écran reste un très bon supplément qui remplit parfaitement son rôle ! Manque un scénario d'introduction plus adapté et le produit serait parfait !

Critique écrite en juillet 2009.

jahili  

Cet écran est parfait. Il répond à toutes mes attentes : une belle illustration qui ne dévoile rien mais qui donne le ton du jeu, des tables nombreuses et lisibles, le tout très solide et qui ne cache pas les joueurs au MJ par son format A4 paysage.

Le livret est très bien fait : un résumé des règles (et il y en a bien besoin tant cette édition en regorge) ET un scénario. Les fiches de perso en plus, c'est Byzance. C'est le meilleur écran que j'ai acheté pour un JDR : pratique, beau, solide et complet.

Critique écrite en décembre 2009.

Archeo  

C'est un bien bel écran pour l'Appel de Cthulhu que nous proposent là les éditions Sans-Détours.

D'un point de vue design, il est assez top : des dimensions optimales (même s'il aurait pu être plus large d'un volet) et une illustration tout à fait dans l'esprit lovecraftien : il n'y a rien de spécial... à moins que...

D'un point de vue donnée, ce n'est pas mal, mais dans un jeu comme Cthulhu où les règles sont simplifiées au profit du role-play, ce n'est pas indispensable. Mais les tables de visée des armes seront toujours utiles, et l'écran aurait difficilement pu être mieux de ce côté là.

Enfin, si le prix reste élevé (22€ pour un écran, ça fait mal !) il se justifie (au moins en partie) par les accessoires supplémentaires qui accompagnent : tout d'abord un bloc de feuilles de perso, toujours sympathique même si pas indispensable en soi, et surtout un livret de résumé des règles.

Celui-ci est tout bonnement génial, regroupant les règles vraiment essentielles et permettant un accès simplifié par rapport au livre de base. Il pourrait d'ailleurs remplacer ce dernier pour un gardien ayant déjà utilisé les précédentes éditions et plus axé role-play que règles pointilleuses...

Seul bémol : le scénario proposé ne m'a pas du tout emballé. Mais puisque ce n'est que ça, un gardien ayant le budget adéquat ne devrait je pense vraiment pas se priver de cet écran.

Critique écrite en avril 2012.

The King  

Je n’ai quasiment aucun point positif à souligner.

L’écran est assez joli, je ne dis pas le contraire. Par contre les illustrations intérieures sont toujours aussi immondes que celles du livre de base. Je ne demande pas forcément de faire du Boris Vallejo, mais pour 22 euros, on est tout de même en droit de voir autres choses que des gribouillis abjects.

Le livret pourrait être utile en ce sens qu’il synthétise les différents points de règles, mais le livre de règles étaient suffisamment bien organisé à ce sujet. Ce sont donc des pages perdues, d’autant plus que le scénario est court et insipide. Je ne sais pas s’il est prévu pour l’initiation, mais il semble plus servir pour être intégré à une campagne en court.

Quant au bloc de feuilles de perso, je trouve que c’est une véritable honte de sortir un truc pareil qui gonfle artificiellement le prix de l’ensemble. A l’époque où tout le monde ou presque dispose d’une imprimante, je suis sidéré par ce gâchis et qu’il ne soit pas venu un instant à l’esprit de l’éditeur qu’il n’existe pas que le cercle d’initiés de TOC et d’anciens collectionneurs sur le marché (ah jolies les numérotations sur les tranches des ouvrages sans aucune distinction entre les ouvrages de contextes, les campagnes et les recueils de scénarios !) et j’estime qu’il eut été plus judicieux d’utiliser les 32 pages pour ajouter plusieurs scénarios destinés aux MJ débutants, avec des conseils détaillés pour les aider dans les diverses scènes.

Au final, on a un écran utile. Le reste n’est que gâchis.

Critique écrite en septembre 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques