Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Aube Dorée (L')

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 192 pages.

Description

Ce supplément prend place dans l'Angleterre victorienne de 1890. A ce titre, il s'appuie sur Cthulhu by Gaslight, dont il reprend certains textes. Les auteurs suggèrent aussi la lecture de Dark Designs et des Sacrements du Mal, ainsi que de Green and Pleasant Land.

L'Aube Dorée est assurément la société occulte la plus célèbre de l'époque. Le poète W.B. Yeats en faisait partie, et Aleister Crowley y fit ses débuts. Ce sont de tels personnages que les Investigateurs seront amenés à côtoyer, puisque le but de l'ouvrage est d'en faire des membres de l'Ordre. En tant que membres de l'Aube Dorée, ils seront amenés à enquêter sur des phénomènes étranges, et seront témoins de son existence tumultueuse. Ce supplément propose donc un fonctionnement différent de celui des Investigateurs des Années Folles : les personnages bénéficieront du soutien de l'Ordre, de ses relations, et de ses connaissances magiques. Les sources d'inspiration des scénarios pourront donc venir des services qu'ils rendront à leurs camarades de l'Aube Dorée, et même être reliés comme une campagne. Toutefois, le supplément ne propose ni de simuler la vie d'un membre de l'Aube Dorée, ni une version "Cthulhu" de son enseignement ésotérique : il exploite juste le potentiel ludique de l'appartenance des personnages à l'Ordre.

Après une double page de titre intérieur, une page contenant les crédits, une page d'introduction présentant l'ouvrage et sa conception, et une page contenant la table des matières, le supplément est ensuite divisé en trois parties :

  • Références (Resources en VO, 58 pages) qui contient l'ensemble du matériel de background
  • Scénarios (Scenarios en VO, 90 pages) proposant 4 aventures se déroulant dans le contexte Victorien et mettant en scène l'organisation de l'Aube Dorée
  • Appendices (39 pages) qui reprend des aides de jeu diverses

La première partie est composée de plusieurs articles visant à présenter la société secrète de l'Aube Dorée et à la positionner dans le contexte Victorien de l'époque. Après une page de titre puis une présentation de Londres à la fin du XIXe siècle (7 pages), les auteurs traitent ensuite sur 2 pages de comment les thèmes de l'Aube Dorée et du Mythe de Cthulhu sont à la fois proches et distincts pour être exploités avec le jeu de rôle de l'Appel de Cthulhu. Puis l'histoire de l'organisation des origines jusqu'à sa chute est détaillée et accompagnée d'une chronologie récapitulative (11 pages). La biographie des membres éminents de l'ordre est ensuite abordée (8 pages) et illustrée par des portraits dans des vignettes. Suivent ensuite (4 pages) une description des bâtiments de l'Aube Dorée ainsi que le contenu de la bibliothèque de la société. Les auteurs expliquent ensuite (11 pages) le cursus de progression au sein de l'organisation : Ordre Extérieur et Intérieur, et évoquent les pratiques magiques accessibles aux joueurs en fonction de leur rang. Une grosse aide de jeu sur le Plan Astral (8 pages) est ensuite fournie et cette première partie se conclut sur les mystères et intrigues sous-jacentes à l'Aube Dorée (6 pages).

La deuxième partie propose donc 4 scénarios.

  • Le premier, La pièce au-delà (The Room Beyond en VO, 16 pages), est un scénario d'introduction qui mettra en scène les joueurs avec Yeats lui-même. Les investigateurs sont amenés à enquêter sur un personnage fantasque et désireux d'être introduit au sein de l'Aube Dorée en échange d'un lourd héritage.
  • Le second scénario, L'enfer est sans colère (Hell Hath No Fury en VO, 20 pages), est un scénario occulte où les joueurs sont aux prises avec une malédiction familiale remontant très loin dans le passé. Ce scénario met en oeuvre aussi l'amorce d'une intrigue qui sera pleinement développée dans le dernier des quatre scénarios.
  • La troisième aventure, La musique de la nuit (même titre en français dans le texte dans la VO, 26 pages), emmène les investigateurs loin des rivages britanniques et du fog londonien puisqu'il se déroule à Paris. Il revisite à la sauce Mythe de Cthulhu une célèbre intrigue policière contemporaine.
  • Le dernier scénario, Sheela-na-gig (28 pages), est quasiment une mini-campagne puisqu'il est conseillé - bien que non indispensable - d'avoir fait jouer L'enfer est sans colère au préalable ; les auteurs précisent par ailleurs que le script peut être largement développé, notamment en s'appuyant sur le déroulement du calendrier. Ce scénario reprend une des intrigues essentielles présentées dans la première partie et les joueurs doivent conjurer une menace majeure qui risque de se produire en plein centre de Londres.

La dernière partie contient de multiples aides de jeu : après une page de titre intérieur, une bibliographie détaillée (3 pages) est présentée. Les règles spécifiques de création de personnages victoriens (3 pages) sont par ailleurs fournies, ainsi que du matériel additionnel contextuel (5 pages). Certains textes de la partie Référence sont repris (11 pages) pour être distribués aux joueurs dans une version expurgée. Cette partie se clôture avec :

  • les indices à distribuer dans les différents scénarios (6 pages)
  • une fiche vierge de personnage sur une page
  • le calendrier des années 1893 à 1900 (8 pages)
  • une illustration pleine page

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 juillet 2014.

Critiques

Fab  

Que du bon! Exclusivement centré sur l'Aube Dorée et ses membres, ce supplément ravira tous les fans d'occultisme concret. La profusion des détails concernant les PNJs pourra dérouter les MJs débutants, surtout au vu de leur poids historique, mais le tout est parfaitement exploitable pour installer une ambiance érudite, tendue, sombre, et occulte dans le Londres victorien. Cela étant dit, n'espérez pas y trouver une profusion d'informations sur Londres, le propos étant ailleurs.

Les scénarii sont de très bonne facture, assez diversifiés (je regrette juste l'emploi du sempiternel Roi Arthur, à rebrousse-poil il est vrai...). Pour ne rien gâcher, la traduction et la présentation sont exemplaires.

matreve  

Ayant eu l'exemplaire VF et l'exemplaire VO entre les mains, je ferai à nouveau une critique rapide simplement sur la spécificité de cette VF ayant largement commenté le contenu sur la VO.

J'ai été à deux doigts de mettre une note plus base pour cette VF que pour la VO en raison d’une traduction parfois paresseuse : le scénario The Room Beyond traduit en La Pièce Au-Delà, la partie Appendices traduite littéralement Appendices (en bon français, on dit Annexes). Et surtout la bibliographie où le traducteur ne s'est pas particulièrement foulé pour mettre des références françaises sur le thème traité, ou même a laissé certains titres pourtant traduits en français dans leur version originale (The Anubis Gate de Tim Powers par exemple).

Une traduction donc faite parfois à la ligne, mais heureusement pas mot à mot : elle reste en effet de très bonne facture malgré mes quelques remarques ci-dessus. Cela aide à digérer ce supplément massif d'où ma note finale équivalente.

Critique écrite en juillet 2014.

 

L'Aube Dorée... se lève sur un océan de bonnes idées et d'huile de coude

"L'Aube Dorée" est le premier supplément de Pagan Publishing à être traduit en français (en attendant "Delta Green"). Et le résultat est impressionnant !

De quoi s'agit-il ? D'intégrer les Investigateurs à une société secrète qui a réellement existé et de les faire évoluer au milieu d'authentiques occultistes de l'époque victorienne (dont quelques "pointures" comme Aleister Crowley). Les préoccupations de ces braves gens n'ont pas grand-chose à voir avec la chasse au monstre, mais plutôt avec la magie rituelle, la perfection de soi, la recherche rosicrucienne... et les luttes de pouvoir mesquines.

La description, parfaitement historique, des têtes pensantes de l'Aube Dorée est un régal. C'est un mélange détonant de génies, de caractériels, de cinglés malfaisants, d'actrices anticonformistes... Tout ce petit monde est persuadé de faire la magie... et, dans cette version de la société secrète, ils en font effectivement, même si leurs rituels n'ont rien à voir avec les Grands Anciens. En prime, on découvre des notes sur le monde des esprits, la magie, le Londres des années 1890... Après avoir lu le background, on a les linéaments d'une campagne étalée sur dix ans, allant de la fondation de la société secrète à sa dissolution, après une longue agonie marquée par une foule de dissidences et une guéguerre "magique" entre ses fondateurs. Mais il va falloir beaucoup travailler pour intégrer les Investigateurs à tout ça...

Les quatre scénarios proposés sont de qualité, avec notamment une délicieuse excursion dans le Paris de la Belle Époque qui fera verser une larme nostalgique aux joueurs de "Maléfices". Seul regret, ils exploitent assez peu le background, L'Aube Dorée intervenant comme distributeur de missions et source de couleur locale, rien de plus.

Bilan : un supplément très dense, qui s'adresse à des Gardiens des arcanes ambitieux, travailleurs et disposant d'énormément de roleplaying...

Tristan Lhomme - Casus Belli n°115

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :