Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Souffre-Jour 6 : La Perfidie (Le)

.

Références

  • Gamme : Agone
  • Sous-gamme : Souffre-Jour
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Souffre-Jour
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2009
  • EAN/ISBN : 978-2-9522-6575-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 80 pages à couverture souple.

Description

Ennemi principal des Inspirés, le Masque était insidieusement présent dans chaque ouvrage de la gamme sans jamais en être le sujet central. Ce sixième Souffre-Jour répare cet oubli, en se concentrant sur ce pernicieux adversaire et sur son influence sur l'Harmonde : la Perfidie.

Après les habituels éditorial, trombinoscope et table des matières, une préface de Mathieu Gaborit remercie les lecteurs de poursuivre le "combat de l'imaginaire" en continuant d'arpenter l'Harmonde.

S'ouvre ensuite la première partie de ce volume, dont les articles traitent de la perfidie de façon générale. Ainsi sont évoquées, dans Les sentiers de la corruption, quelles voies ont suivies les Masquards avant de s'offrir au Masque (6 pages). Les domaines souillés, quant à lui, présente trois domaines et la façon dont la Perfidie s'est développé en eux (4 pages).

La deuxième partie de l'ouvrage traite plus en détail des Masquards, de leurs moyens et de leur organisation. Des perfides propose une nomenclature succinte des pions du Masque selon leur score de Perfidie (2 pages). Les Drachmes dévoilent l'origine de cette monnaie corrompue ainsi que son mode de propagation. Des règles de corruption spécifiques accompagnent cet article (1 page). Les frères du rictus décrit un groupe de Masquards utilisant l'art de la cyse corrompu pour créer des masques de chair. Ce chapitre traite aussi des carnavaliers, perfides utilisant les masques des Frères du rictus et les élémentäs d'alcool, afin de propager la corruption lors de fêtes (4 pages). Les premiers Masquards, ceux qui suivaient le Masque avant même la fermeture du Centresprit, sont enuites exposés (2 pages). L'art du semblant montre en quoi il est possible de faire inconsciemment le jeu de l'Ennemi en usant des arts magiques (2 pages). La famille du Clavecin conte l'histoire de l'instrument maudit et décrit les méthodes d'infiltrations et de recrutement des Clavecinistes. Quatre nouvelles œuvres permettent de mettre en scène cet art selon ce nouvel éclairage (4 pages). La Chaire des Damnés décrit l'évolution de l'organisation du Masque entamée dans Le violon de l'Automne, suite aux conséquences de la sentence de l'aube. Déçu par les échecs de la Chaire, qu'il impute aux Éternels et au Masque, le Marquis de Karabras créé son propre mouvement : la Critique. Son objectif est d'améliorer l'œuvre du Masque en l'émancipant des caprices de son auteur (4 pages). Les gitans présente ensuite l'histoire et l'organisation de ce peuple fier et libre en s'appuyant sur les éléments dispersés entre le livre de base, l'Atlas de Bokkor, les Automnins, les organisations, et les Souffre-Jour numéro 1, numéro 2 et numéro 4. On y découvre que si l'influence du Perfide est à l'origine des familles gitanes, toutes ne le servent pas avec la ferveur de la famille Kalecki. La description de l'approche particulière qu'ont les gitans des voies magiques conclut cette partie (5 pages).

Le Masque lui-même est à l'honneur de la troisième partie. Y sont présentées les coulisses de La caravane noire, son organisation, son mode de déplacement à travers la trame de l'Harmonde, et une partie de son histoire. Un encart d'une page nous fait découvrir le jeu de la Perfidie et un moyen de le simuler en utilisant un jeu de tarot (8 pages). Les Costumes du Masque lui permettent d'agir directement sur l'Harmonde. Comment ils sont créés et quels sont leurs objectifs sont des points ici traités. Le chapitre se ferme sur des conseils d'usages et de créations pour les Masques, et sur un récapitulatif de ceux dévoilés dans les autres ouvrages de la gamme (8 pages).

La cinquième saison est un drame en trois actes exploitant les éléments décris dans ce Souffre-Jour et dans le Souffre-Jour numéro 4. Il conduit les personnages sur les traces d'une gitane et d'un Inspiré renommé, jusqu'à une perfection, un sanctuaire des Muses. Ils y commettent une terrible erreur qui les mènera jusqu'à la Caravane noire. Le dernier acte leur offrirera toutefois une ultime chance de corriger leur erreur, tout en découvrant les secrets des Maginaires (21 pages).

Cette fiche a été rédigée le 29 novembre 2009.  Dernière mise à jour le 2 mai 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.