Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Agent X

.

Références

  • Gamme : Agent X
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Mind Interactive
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 1-929474-00-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 118 pages à couverture souple, de format légèrement plus grand qu'un livre de poche

Description

Après les pages de titre, de crédit et de sommaire, le livre de base commence par une préface de Gary Gygax : c'est sa seule participation au livre, mais il est également crédité comme "Design Consultant". Il y discute de son intérêt pour les jeux de rôles d'espionnage, et explique qu'il jouait à des grandeur-nature sur ce thème bien avant de faire de la fantasy.

Le livre se divise en articles, eux-mêmes divisés en sous-sections divisées en paragraphes. Ceux-ci sont numérotés de façon à faire ressembler le livre à un manuel d'instruction. Le premier Article se nomme "Introduction", et énonce rapidement les thèmes du jeu. Le deuxième Article se nomme "The Agent" et donne les règles de création de personnage en une quarantaine de pages. Le troisième Article, "Conflict & Resolution", donne toutes les règles du jeu en une vingtaine de page. Le quatrième Article, "Modus Operandi", est un ensemble d'instructions et de conseils généraux concernant la méthodologie des services de renseignements américains, expliqués en une quinzaine de pages.

Le cinquième Article d'une trentaine de pages, "Behind Closed Doors", est un chapitre d'aides au Directeur (Maître du Jeu). On y trouve des conseils pour les jeux avec figurines, des caractéristiques de PNJ génériques, des conseils pour des grandeur-nature, et plusieurs Appendices :

- Glossaire de l'argot de l'espionnage
- Liste d'équipements spéciaux (avec des notes de règles de jeu si nécessaire)
- Tableaux des armes
- Feuille de personnage

Le livre se conclut par une postface, dans laquelle Rob Stone raconte la genèse et les aspirations du jeu.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 septembre 2010.

Critiques

soner du  

En lisant la fiche du jeu, on peut se poser la question : et alors ? Et bien, même quand on possède le livre, on se pose toujours la question : qu'est-ce qui peut bien motiver le lecteur à jouer ? Certainment pas le système insipide doublé d'un principe de résolution un peu spécial, mais pas très novateur.

Le background présenté non plus ne casse pas des briques, il n'y a pas d'idée d'aventure et le côté "administratif" de la présentation ne déchaîne pas l'imagination ... En moins de pages, d'autres petits jeux "ciblés" parviennent à s'en tirer beaucoup mieux pour outiller et motiver le MJ (zombi, dark realms, etc.).

Bref, un jeu qui rate sa cible, à moins d'être absolument passionné par l'espionnage "réaliste" et d'avoir déjà plein d'idées. Je mets une note de 3 parce que ce livre m'indiffère trop pour que j'aie vraiment envie de le démolir.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques