Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

WG8 - Fate of Istus

.

Références

  • Gamme : AD&D - Greyhawk
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1989
  • EAN/ISBN : 0-088038-712-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 128 pages en noir et blanc, à couverture souple

Description

Cet ouvrage avait été publié pour expliquer le passage de la première à la seconde édition de AD&D. Fate of Istus est un recueil de dix aventures liées pour des personnages commençant au niveau 0, et susceptibles de les amener jusqu'au niveau 10 à 15, selon le nombre de joueurs. Il fait voyager les aventuriers des Royaumes Brigands jusqu'à la Côte Sauvage, en passant par le Royaume de Furyondie, avec quelques escales dans certains lieux palpitants de Greyhawk.

Un mal étrange frappe le monde de Greyhawk et les aventuriers vont donc devoir traverser la contrée en long et en large à la recherche d'un remède. Cette peste ne paraît pas ordinaire et ressemble à une sorte de punition, ou peut-être un test, infligé par une force supérieure. Le sort du monde de Greyhawk est entre les mains des personnages.

La maquette intérieure du livret est en N&B, présentant le texte sur trois colonnes, une frise ornant le haut de chaque page. Quelques illustrations, plans ou cartes agrémentent les pages de cet épais livret.

Chaque aventure est précédée de la présentation de la ville dans laquelle elle prend place. Chaque cité est dépeinte en trois pages avec un plan sommaire indiquant l'emplacement des principaux édifices. La description présente brièvement la situation politique, les organismes ou guildes, le fonctionnement de la garde et autres informations particulières à chaque ville qui serviront pour chacune des aventures.

La trame du scénario se fonde sur Istus, la déesse du Destin du monde de Greyhawk. Dans son immense sagesse, elle a décidé qu'il était temps d'effectuer quelques changements dans l'évolution du monde. Mais elle ne peut pas faire ces changements d'elle-même aussi simplement, car elle croit au droit des mortels d'avoir l'opportunité d'influencer leur propre destin. Elle a donc mis en place une série de tests, chacun d'eux étant associé à certaines compétences touchant une classe de personnage particulière. Il lui faut alors des sujets pour effectuer ces tests, et c'est là que les aventuriers entrent en jeu.

Les héros commencent au niveau 0, et après avoir passé les tests de chaque aventure, ils atteindront le dernier épisode de la campagne qui est bien entendu le plus périlleux. La Dame du Destin doit avoir la main sur les événements, mais ne pouvant pas intervenir directement, elle a créé une entité appelée Morgorath qui apparaîtra aux PJ sous différentes incarnations tout au long de la campagne, sans qu'ils s'en rendent compte. Parfois sous forme d'un allié, quelques fois juste pour apporter des indices, et parfois en tant qu'adversaire.

A la fin du livret, le chapitre appelé "The Mirrors of Fate" présente cinq personnages non-joueurs jouant un rôle primordial dans cette campagne, puisqu'ils représentent les différentes incarnations de Morgorath.

Les aventures peuvent être jouées indépendamment les unes des autres mais il est recommandé de les jouer dans l'ordre.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Ivryen  

J'ai pas mal hésité entre trois et quatre tant cette succession de scénarios est difficile à évaluer.

Certes, Fate of Istus peut être considérée comme une campagne si l'on définit ce terme comme un ensemble de scénarios s'inscrivant dans une trame plus large. Ici, il y a bien un thème principal lié au dieu Istus (par ailleurs un dieu très original dans Greyhawk) et des scénarios qui proposent une exploration assez exhaustive du monde de Greyhawk. Cependant, c'est une écriture à de nombreuses mains et la campagne manque clairement de liant. Ses enjeux qui paraissent clairs et intéressants deviennent une succession d'épreuves dans lesquelles les aventuriers passent d'une ville à l'autre. Quant à la justification du passage en Seconde édition, que dire si ce n'est "atterrant"?. De ce point de vue, cette campagne n'a rien qui puisse lui permettre de se comparer favorablement aux campagnes mythiques écrites pour d'autres jeux med-fan ou même d'autres univers de Donj.

Mais si l'on décompose la campagne et que l'on juge les uns après les autres les scénarios, la note ne peut qu'augmenter. Il y a de vraies petites perles qui permettent largement de sortir des bords du Nyr Dyv (Greyhawk City, le territoire de Iuz et le Veluna) et de visiter des coins rarement mis en valeur dans la production greyhawkienne. Chaque cité visitée par les PJ est d'ailleurs décrite en quelques pages, ce qui fait que ce supplément a également une grande valeur même si l'on ne joue pas les scénarios pour construire sa propre expérience dans le monde du Faucon Gris. Quant aux scénarios, c'est assez inégal, mais ceux se passant à Rockroost, Jurnre, Rauxes, Eldredd, Wintershiven ou dans la Scarlet Brotherhood méritent le détour et valent qu'on se triture un peu les méninges pour développer les intrigues.

On l'a donc compris, Fate of Istus est d'une valeur inégale. Comme campagne, c'est plutôt médiocre, mais comme supplément de contexte et recueil de scénarios, il apporte plutôt une plus value au monde de Greyhawk.

Critique écrite en mars 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques