Contenu | Menu | Recherche

We aim to misbehave

Munich 1664, le premier jeu de rôle à boire !

Par Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis

Rubrique : Previews
Date : 01 avril 2012

Munich 1664, le premier jeu de rôle à boire !

Un tout nouveau concept de jeu de rôle arrive en 2012 : pas de dés, mais un système de jeu qui vous fera passer une soirée… alcoolisée. Boire ou jouer, vous n’aurez plus à choisir !

Avis à tous ceux qui veulent explorer de nouveaux horizons rôlistes ! Il est temps de découvrir un système comme vous ne l’avez jamais vu ! Venez-vous plonger dans une aventure inédite dans l'Allemagne du 17ème siècle. Un jeu de rôle historique à consommer sans modération !

Alors que l’Europe est plongée en plein obscurantisme, une seule organisation va tout changer, sortir les gens de leur petite routine triste où la nourriture et le pain se font rares. Et tout cela grâce à vous ! Incarnez un moine trappiste, un aubergiste, un charretier pour distribuer ce met qui deviendra si commun, un symbole de l’esprit. Une aventure comme vous n’en aurez jamais vécu…

Munich Mil Six Cent Soixante Quatre est un jeu de rôle, co-écrit par Fabien Deneuville (auteur de La Bible du Meneur de Jeu et de New Heaven), Romuald Calvayrac dit « Le Doc » (auteur du Manuel des Armes pour l’Appel de Cthulhu et contributeur de la gamme Delta Green) et Gilles Theophile (auteur de Deus L’Ascension), avec les bienveillants conseils de Samuel Tarapacki, et illustré par Pierre-Louis Puaud.

Trois grandes caractéristiques définissent le personnage :

  • Physique : Elle regroupe toutes les actions physiques comme porter, résister à l’alcool, brasser, conduire une charrette, jeter, etc.
  • Social : Elle regroupe toutes les actions impliquant une discussion, un dialogue comme la vente, les discussions de taverne, le partage de rumeurs ou la négociation.
  • Mental : Elle regroupe toutes les actions demandant de la réflexion par exemple : doser un alcool, apprendre de nouvelles recettes, compter la monnaie, lire ou encore apprendre les lettres.

La résolution des actions se fait à l’aide d’un système innovant se basant sur un niveau de remplissage de verres en fonction de différentes boissons affectées aux caractéristiques. Ce remplissage correspond aux difficultés des actions entreprises : pour une réussite totale, le joueur devra finir son verre cul sec ! Inutile de vous dire que si vous rentrez chez vous après la partie, ce sera un non joueur qui devra conduire la voiture.

Munich Mix Six Cent Soixante Quatre sera disponible en version livre et en coffret collector luxe comprenant une bouteille de bière et plusieurs verres de dégustation, de quoi aborder les parties sereinement… Pour plus d’informations, contactez la Taverne de Maître Kanter, éditeur de ce futur jeu de rôle, le jeu où la compétence Trappeur a été remplacée par la compétence Trappiste !

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.