Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Cue System

Historique

Le Cue System est né avec Cosmic Patrol en 2011, mais n'a officiellement pris ce nom en 2014 qu'avec la sortie du deuxième jeu concerné, Valiant Universe.

En 2016, Shadowrun Anarchy marie l'univers de Shadowrun aux principes du Cue System.

Mécanique

En anglais, “Cue” désigne au théâtre un signal, sous forme d’un geste du régisseur ou réplique-clef dans la pièce de théâtre, indiquant une manoeuvre du décor ou autre effet spécial. Dans le cadre des jeux de rôle regroupés dans le Cue System, le mot pourrait se traduire par “phrase-clef”, destinée à inspirer le récit et l’ambiance.

Le Cue System associe en effet des “cues” (phrases-clefs) et des "tags" (mots-clefs) aux différents constituants de son univers : personnages (PJ ou PNJ), lieux, événements d'un scénario... Ces éléments servent à cadrer le déroulement des événements et constituent une source d'inspiration pour les joueurs et le MJ qui improvisent ainsi l'aventure à partir d’un canevas très réduit. Les scénarios tiennent généralement en une page ou deux, avec un contexte, les objectifs et quelques mots-clés, la description du lieu, pour chaque scène l'opposition rencontrée et la description des enjeux en une phrase ou deux ; un bref épilogue conclut l’aventure et peut ouvrir des pistes pour la suite.

Il est possible de changer le meneur de jeu à chaque nouvelle scène d'un scénario, chaque joueur devenant à tour de rôle un meneur. Durant chaque scène, le meneur doit incarner son personnage en dernier, après avoir mis en scène l'action et juste avant de passer la main au joueur à sa droite. Cette manière de jouer est explicitée dans Cosmic Patrol et Valiant Universe  ; Shadowrun Anarchy ne le propose pas, mais favorise tout de même l’improvisation narrative de la part de chaque joueur.

Les Plot Points sont utilisables par les joueurs mais aussi par le meneur. Ils servent à introduire des imprévus dans l'histoire, à prendre le contrôle de la narration d'un autre joueur, à changer le résultat d'un dé, guérir d'une blessure... La dépense d'un Plot Point par un joueur en fait gagner autant au meneur, qui, contrairement aux joueurs, peut en cumuler autant qu'il souhaite.

"Cue System" désigne avant tout ce système de narration partagée à partir de canevas simples, de phrases-clefs, et d’échanges de Plot Points. Le reste du système diffère selon les jeux, bien qu’on puisse dégager des points communs :

  • la résolution d’action consiste à faire un jet de dés, opposé à un jet adverse
  • les dégâts sont d’abord déduits d’une réserve de points d’armure, avant d’entamer une réserve de points de blessure

Pour définir les capacités des personnages, Cosmic Patrol et Valiant Universe utilisent des dés de 4 à 12 faces ; Shadowrun Anarchy utilise des groupes de dés à six faces. Les personnages de Cosmic Patrol sont chiffrés par des caractéristiques et une capacité spéciale ; ceux de Valiant Universe et Shadowrun Anarchy ont des caractéristiques et des capacités spéciales aux mécanismes variés : rajouter des dés, relancer des dés, ajouter des bonus, etc.

Jeux utilisant ce système

Titre (VO) de la gamme
Titre (VT) de la gamme
Ouvrages
Critiques
Cosmic Patrol60
Valiant Universe111
ShadowrunShadowrun217378

Cette fiche a été rédigée le 10 octobre 2016.  Dernière mise à jour le 10 octobre 2016.