Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Early Access PDF

.

Références

  • Gamme : Zweihänder
  • Version : première édition révisée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Grim & Perilous Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2017
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 581 pages.

Description

Cette édition est la version finale non-illustrée de Zweihänder ; les seules illustrations sont la couverture et les bordures de page. Bien qu’il ne s’agisse plus d’une version préliminaire, elle s’appelle toujours Early Access PDF comme sa version précédente. La pagination est moindre que celle de la version complète puisque la maquette a été ajustée pour s’adapter à l’absence d’illustrations.

L’ouvrage débute par une couverture / page de titre, une page de crédits et licence (Creative Commons), une page de table des matières bien plus synthétique que celle de la version complète, et une page de prologue sous forme d’un témoignage d’un personnage du jeu. Une page de préface du créateur du jeu, Daniel Fox, raconte la genèse du projet.

Le texte commence par le Chapter 1 : Introduction (3 pages), qui présente les grands thèmes du jeu, et l’ambiance que cherche à retranscrire son système. Puis Chapter 2: How to Play (9 pages) traite du système de résolution général et des différents cas spéciaux : critiques, dés de chaos, points de chance (Fortune Pool), etc.

Ensuite Chapter 3 : Character Creation (40 pages) présente la création de personnage dans ses différentes étapes : tirage des attributs, choix de la race et de la profession, etc. Une grande partie du chapitre traite de la race du personnage-joueur et des capacités spéciales qu’elle offre ; les races traitées sont : Nain, Elfe, Gnome, Halfelin, Humain et Ogre. Le chapitre traite aussi des archétypes, qui définissent les professions accessibles et le matériel de départ : érudit (academic), citoyen (commoner), filou (knave), rôdeur (ranger), mondain (socialite) et guerrier (warrior). D’autres choix (ou tirages) approfondissent la définition du personnage : âge, corpulence, classe sociale, alignement, etc. Diverses tables permettent de définir aléatoirement le caractère du personnage, son prénom, etc.

Puis Chapter 4 : Professions (85 pages) présente pour commencer les règles de progression et de changement de profession. 72 professions sont ensuite détaillées, avec leur description générale, leur capacité spéciale et les 20 progressions possibles : 10 acquisitions de compétences, 7 progressions d’attributs, 3 acquisitions de talents. Certaines professions offrent une deuxième capacité spéciale et/ou un désavantage.

Chapter 5 : Skills (14 pages) et Chapter 6 : Talents (7 pages) sont les catalogues respectifs de compétences et de talents, décrivant leurs effets. Chapter 7 : Trappings (22 pages) est consacré aux possessions, traitant d’abord du système économique, puis décrivant diverses listes d’équipements, avec les règles afférentes si nécessaires, notamment pour les armes et armures.

Viennent alors Chapter 8 : Combat (16 pages) qui détaille le système d’affrontement et Chapter 9 : Hazards & Healing (17 pages) qui traite des autres dangers physiques et mentaux : maladies, climat, chutes, feu, poisons, etc. Il concerne également les soins médicaux.

C'est Chapter 10 : Grimoire (75 pages) qui traite des grands principes de la magie, avant de détailler la liste des sortilèges et prières, classés selon les arcanes magiques et les types de divinités. Le chapitre traite ensuite de la Wytchstone, substance magique d’origine météoritique, des élixirs, des rituels y compris de démonologie, des runes, des talismans…

Chapter 11 : Game Mastery (100 pages) est un chapitre qui rassemble des conseils aux maîtres du jeu et des règles optionnelles : combat, intrigues, exploration, manifestations du Chaos… Plusieurs races alternatives de personnage du Chaos sont détaillées : Aztlan (hommes-lézards), Grendel (satyres et autres hommes-bêtes), Orx (porcins et de nature fongique) et Skrzzak (hommes-rats). Des conseils sont ensuite dédiés à la construction d’univers, et plusieurs exemples concrets sont proposés, avec des suggestions d’aventures :

  • La Guerre de Trente ans, un contexte historique mâtiné de fantastique

  • Goth Moran divisé, un contexte politique troublé dans un monde médiéval-fantastique

  • Gangs de Kahabro, un contexte urbain rongé par la corruption et le crime

  • La Colonie perdu de Roanoke, une version horrifique de la colonisation de l’Amérique du Nord

Chapter 12 : Bestiary (135 pages), après des explications des normes employées, détaille de nombreuses créatures classées par types : créatures abyssales (démons, etc.), créatures animales, bêtes (monstrueuses), humanoïdes, créatures mutantes, créatures surnaturelles (esprits, morts-vivants…). Le chapitre se poursuit par des règles pour les capacités spéciales supplémentaires, la magie, etc. Il se conclut par des considérations sur les possessions des créatures.

Puis vient le Chapter 13 : A Bitter Harvest (31 pages), qui est une aventure où les héros feront face aux conséquences d’un événement tragique datant d’une douzaine d’années. Après un prologue et la présentation des principaux personnages non-joueurs, cette aventure détaillée commence par la participation des personnages-joueurs aux festivités d’un mariage. Ensuite ils seront recrutés pour enquêter sur la disparition d’une caravane, ce qui les mènera à découvrir les sombres secrets du village et la présence voisine d’Orx menés par une mystérieuse femme humaine. La fin de l’aventure est assez ouverte, pouvant se conclure par de rudes batailles, de sombres négociations, etc.

Le secret à l’origine de l’intrigue est que le village de Vorberg fut assiégé par des Orx ; son dirigeant choisit alors de “vendre” plusieurs femmes et enfants aux assiégeants pour sauver le plus grand nombre... Cet événement est inspiré d’un épisode des Croisades Baltes ; pour sauver leur village païen estonien assiégé par des croisés lettons, leurs dirigeants décidèrent de livrer les femmes et les enfants aux assiégeants. Selon les Chroniques d’Henri de Livonie, les croisés massacrèrent quand même tous les hommes du village !

21 pages d’annexes terminent l’ouvrage : poursuites, rencontres aléatoires, mutations du chaos, capacités spéciales des créatures, résumé des actions en combat, fiches de gestion (dégâts, poursuites, voyages, intrigues), fiche de personnage en 3 pages, liste des participants à la souscription participative en 3 pages, index de 4 pages...

Par rapport à la première version Early Access, la maquette est refaite, les textes sont révisés et parfois condensés... Les règles de science-fiction et contextes correspondants (Dark Astral : Outremer et Esclaves du Chaos : la Désolation) disparaissent et sont reportés à un supplément ultérieur. La plupart des tableaux anciennement regroupés en annexe du chapitre Game Mastery et en fin d’ouvrage sont redistribués dans des chapitres les plus adéquats : les dégâts critiques dans le chapitre sur le combat, les tables de trésors dans le bestiaire, etc. Enfin, le scénario A Bitter Harvest, précédemment disponible séparément, est maintenant intégré dans le document.

Cette fiche a été rédigée le 4 mai 2017.  Dernière mise à jour le 14 mai 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.